Live now
Live now
Masquer
alisdare hickson – manifestation ukraine londres
Société

Symbole de l’horreur, la femme enceinte évacuée de la maternité de Marioupol est morte peu après son bébé

Alors que le monde entier s’indignait de l’atroce bombardement d’une maternité en Ukraine, une photo de femme enceinte sur un brancard avait beaucoup tourné dans les médias. On apprend qu’elle est décédée, ainsi que son bébé.

La violence de cette guerre a atteint des sommets avec l’attaque d’un hôpital pédiatrique contenant une maternité le 10 mars. La communauté internationale a condamné sans retenue ce bombardement de civils.

Le Kremlin a ensuite accusé l’Ukraine d’avoir mis en scène les photos avec des femmes enceintes et des enfants, la Russie diffusant des fake news sans vergogne.

Ce lundi 14 mars, nous apprenons que la femme enceinte évacuée sur un brancard est décédée ainsi que son bébé, a rapporté l’agence de presse américaine Associated Press (AP).

Le pelvis de la femme enceinte avait été écrasé et sa hanche détachée. Elle a été transportée vers un autre hôpital tout proche du lieu du bombardement. Les médecins ont bien entendu tout fait pour la sauver mais elle a perdu la vie, peu de temps après sa césarienne et la mise au monde d’un bébé sans vie.

La mort de cette femme et de son bébé est un symbole de plus des atrocités quotidiennes qui ont lieu dans Marioupol, ville assiégée depuis une dizaine de jours.

Des civils toujours pas évacués

Le président ukrainien, dans un tweet, dénonçait un « crime de guerre » et demandait une intervention (peut-être de l’Otan sans pourtant la nommer) :

La population de Marioupol est coincée dans la ville, sans chauffage, électricité, eau, ni réseau téléphonique, comme le rapporte The Guardian.

Dans Le Monde, Oleksandr, 35 ans, témoigne de ce que disent ses parents, toujours sur place :

« Les réserves d’eau sont presque épuisées. Les gens meurent de faim, de soif.

Il fait – 8 °C dehors maintenant, et la température maximale dans les appartements est de 10 °C. Les gens survivent depuis douze jours, et personne ne promet de les libérer. Dans la ville, personne ne croit qu’ils vont survivre. »

Un conseiller du maire, Petro Andryushchenko, a indiqué à l’AFP, reprise par le HuffPost, que des véhicules d’un convoi humanitaire avaient dû faire demi-tour à cause de tirs russes dimanche. Une nouvelle tentative était prévue ce lundi 14 mars.

À lire aussi : Une maternité bombardée en Ukraine : pour le président ukrainien, c’est un « crime de guerre »

Crédit photo : Alisdare Hickson via Flickr


Aidez-nous à construire l’avenir de Madmoizelle en répondant à cette enquête !

Les Commentaires
8

Avatar de B8zzy
15 mars 2022 à 10h46
B8zzy
Oui excusez moi ma question n'appelait pas de réponse, c'était purement rethorique.
Je n'adhère pas à ces théories de Fake news, des gens meurent, point. Je'me contrefiche de savoir si c'est une femme un enfant un vieux... Des gens meurent sous les coups provenant de Russie, ça c'est le fait générateur.
0
Voir les 8 commentaires

Plus de contenus Société

[Site web] Visuel horizontal Édito (15)
Livres

« Une Place », l’essai-illustré brillant d’Eva Kirilof qui explique l’absence des femmes de l’histoire de l’art

1280px-FIBD2018LuciaBiagi – papmetoobd
Société

Alors que le festival d’Angoulême vient de s’ouvrir, le monde de la BD va-t-il enfin se remettre en question ?

Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l'alcool dans un podcast décomplexant
Actu en France

Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l’alcool dans un podcast décomplexant

Anthony Vincent

26 jan 2023

Capture d’écran 2023-01-25 à 10.19.09
Actu en France

Condamné pour « corruption de mineurs », le président de la Ligue nationale de handball démissionne

darmanin
Actu en France

Le non-lieu pour viol de Gérald Darmanin a été confirmé en appel

Manon Portanier

24 jan 2023

1
women-protesting-together-for-their-rights
Société

L’accès à l’IVG est loin d’être acquis dans les campagnes françaises

Élodie Potente

24 jan 2023

1
pexels-markus-spiske-3671136
Société

Le sexisme a encore de beaux jours devant lui en France, selon le HCE

[Site web] Visuel horizontal Édito (20)
Livres

Dans « Nos absentes », la journaliste Laurène Daycard redonne une voix aux victimes de féminicides

Comment je suis devenue presque aveugle a 20 ans
Pop culture

La Version Audio Sous-Titrée, l’invention d’une asso qui rend les films accessibles aux malvoyants

Maya Boukella

20 jan 2023

Panorama_de_l’hémicyle_de_l’assemblée_nationale wikimedia
Société

Pour lutter contre les discriminations raciales, des militantes lancent l’Observatoire contre le racisme en politique

Maëlle Le Corre

20 jan 2023

La société s'écrit au féminin