Live now
Live now
Masquer
super-pouvoirs-ordinaires-62jours
Développement personnel

La martyre et la super-héroïne qui sommeillent en moi #62jours

Deux façons de voir le monde, et de se voir à l’intérieur : la martyre destinée à souffrir et endurer, ou la super héroïne… Aux super pouvoirs insoupçonnés.
Clémence veut mettre à profit cet été pour développer 62 réflexions introspectives, dans le but de devenir sa meilleure alliée… et donc une meilleure version d’elle-même. Rendez-vous tous les jours sur #62jours pour devenir meilleure : un exercice de développement personnel en pratique.

Précédemment dans #62jours : Comment le filtre de la colère a changé ma vision du monde

Je continue à me regarder, et plus il m’apparaît clair que c’est surtout mon regard sur moi-même qu’il faudrait que je change. C’est un peu le sens de la formule « quand je m’examine, je m’inquiète, quand je me compare, je me rassure » (Talleyrand).

J’ai levé le filtre de la colère qui me voilait les yeux. Mais il m’en reste beaucoup d’autres à lever, pour renouveler la manière dont je me vois, et par extension, dont je vois le monde autour de moi.

La martyre qui m’habite

J’en reviens à ma prise de conscience féministe, qui a enflammé ma colère. Comprendre que le monde dans lequel je vis est perclus de discriminations, compter celles qui me touchent directement, être témoin ou victime d’injustices, toutes ces situations ont de quoi me décourager.

À quoi bon faire des efforts, me battre ? Je suis née avec les mauvaises cartes en main, je suis condamnée à être moins payée qu’un homme, avoir moins d’opportunités, devoir toujours faire plus pour pouvoir espérer être traitée pareille.

Ce monde sexiste m’épuise, et comme si c’était pas suffisant, je crains trop souvent pour ma sécurité. Une petite voix me souffle « tu dramatises », mais elle a tort. Ce constat est objectif.

Pour autant, je ne suis pas obligée de m’arrêter à cet angle de vue. Je peux changer de perspective…

J’ai des super pouvoirs, à moi de les déceler

Il y a une autre façon de voir le monde, et surtout, de me voir dedans. Je peux me focaliser sur mes lacunes, comme je le fait régulièrement, en accordant tant d’importance à mes imperfections.

Ou bien, je peux chercher chez moi quels sont les atouts que j’ai à ma disposition. Si j’étais vraiment perdante au jeu de la vie, ma situation serait bien pire.

Encore une fois : si je me compare… Je me rassure. Mais je ne vais pas adopter cette perspective de façon permanente : hors de question de me définir par rapport aux autres.

Prenons plutôt le reste du monde comme « contexte » dans lequel je vis. Quelles sont les armes, les atouts, les forces que j’ai à ma disposition ? Pour une martyre, j’ai quand même pas mal de super pouvoirs…

Mais tels les super héros de comics, mes pouvoirs sont des cadeaux du ciel ou des malédictions, selon le regard que je porte sur eux. Par exemple…

Mon super pouvoir : l’optimisme

Je suis optimiste. Tu parles d’un don exceptionnel, j’aurais préféré pouvoir me téléporter ou tirer des lasers avec mes yeux (en vrai non c’est très contraignant je trouve).

J’ai connu des gens pessimistes, et c’est à la faveur de ces rencontres que j’ai réalisé à quel point mon optimisme était un pouvoir. Je vois toujours la perspective positive, les possibilités, les opportunités.

Mets-moi face à n’importe quelle situation : je vois le positif.

Alors certes, ça m’a valu d’être traitée de naïve, imbécile, inconséquente, j’ai même essayé de devenir « plus sérieuse » en entrant dans la vie active, mais tel Superman voulant renoncer à sa force surhumaine, je n’y peux rien : je suis optimiste.

Et c’est une vraie force, que je n’utilise pas assez au quotidien.

Mon super pouvoir : mes émotions

J’ai longtemps pris mes émotions pour des boulets, de véritables handicaps avec lesquels je vis. Un poids qui me différencie des autres, et qui limite ma liberté de mouvement au quotidien.

Là encore, ce n’est qu’une question de perspective : le travail que j’ai fait avec la colère, je dois pouvoir le faire avec mes autres émotions. Utiliser la force qu’elles sont et qu’elles me donnent, sans me laisser clouer sur place lorsqu’elles se déchaînent ou qu’elles m’échappent.

À lire aussi : Comment j’ai appris à accepter mon hypersensibilité

Mon super pouvoir : la volonté

Je sais que j’ai une tête plus puissante que mes jambes. Je l’ai toujours vu comme un désavantage, dans la vie. Je suis faible, physiquement. Je ne suis pas sportive. Je ne suis pas forte.

Mais voilà, mon esprit est fort. Je suis combattive. La preuve en est que malgré les injustices dont je suis victime et celles dont je suis témoin, je ne renonce pas.

J’ai des forces mentales, de celles qui permettent aussi de gravir des montagnes : la volonté. La confiance. L’envie. L’ambition.

J’arrive pas à faire voler des stylos comme Matilda avec mon esprit, mais j’arrive à me lever le matin, à me relever quand je trébuche, à recommencer quand j’échoue, à continuer quand j’ai peur.

Certes, je ne sais pas arrêter le temps, mais j’ai d’autres super pouvoirs, qu’il ne tient qu’à moi d’exploiter. (Et je chouine vachement moins que Superman, Batman, la moitié des Avengers & autres super héros en lycra).

À lire ensuite dans #62jours : Lettre de rupture — À ma dépression

— Photo by Mohamed Nohassi on Unsplash

Les Commentaires
139

Avatar de kanaee
21 juin 2018 à 14h41
kanaee
Hey @Clemence Bodoc , un projet trop cool de type #62jours pour cet été ? ;D
0
Voir les 139 commentaires

Plus de contenus Développement personnel

umur-batur-kocak-art den avoir rien a foutre
Lifestyle

Comment arrêter de vous prendre la tête et devenir la meilleure version de vous-même : on vous dit tout

QueenCamille

11 nov 2022

3
A propos de Madmoizelle

Chères lectrices et lecteurs, Madmoizelle a envie de mieux vous connaître !

Humanoid Native
pexels-koolshooters-attente waiting mode – format vertical
Développement personnel

Un rendez-vous à 14h, et bloquée dès le matin ? Pas de panique, c’est le waiting mode

Ekaterina Bolovstova / Pexels
Témoignages

Ces 8 conseils de quadras aux vingtenaires vont changer votre vision de l’âge

Aïda Djoupa

24 août 2022

42
avocat-diable-vert
Féminisme

Décryptage : pourquoi tant de gens se font « l’avocat du diable »

Maëlle Le Corre

24 juil 2022

32
Une femme en patins à roulette et robe à sequins assise au sol
Sorties

Wheelz and Feet, la soirée en patins à roulette ou à pieds qui va vous faire tourner la tête

Anthony Vincent

20 mai 2022

deux personnes en train de boire un verre avec leurs masques
Témoignages

« C’est plus facile de me trouver jolie » : celles qui aiment sincèrement le masque témoignent

Aïda Djoupa

11 mai 2022

16
nirvana girl unsplash
Développement personnel

J’ai arrêté de projeter mes insécurités sur les ados en t-shirt Nirvana, et j’ai bien fait

deux amis sur un banc, l'air dépité
Développement personnel

6 conseils pour une rupture amicale sans (trop de) drama

QueenCamille

15 fév 2022

52
la-tessita-par-clara-de-latour
Tatouage

Franco-indienne, russe, mexicaine, elles se tatouent pour renouer avec leurs origines

Anne Chirol

10 fév 2022

bdchild
Société

Cette BD salutaire résonnera chez toutes les childfree fatiguées qu’on leur dise de faire des gosses

Camille Abbey

16 jan 2022

8

La vie s'écrit au féminin