Live now
Live now
Masquer
sexisme-militaire-saint-cyr-liberation
Actu en France

La misogynie continue au lycée militaire Saint-Cyr

Le lycée militaire Saint-Cyr, qui prépare aux concours d’officier de l’armée, est au cœur d’une enquête de Libération, qui met en lumière un sexisme décomplexé, une haine des femmes qui ne se cache pas.
Un an après...

Le 28 mars 2019

Il y a un an, Libération révélait une effarante misogynie au sein du lycée militaire Saint-Cyr (lire ci-dessous).

En 2019, malheureusement, malgré les effets d’annonce, les sanctions promises… les choses sont peu ou prou les mêmes.

Lycée Saint-Cyr, un an après : « Finalement, rien de rien n’a changé », à lire sur Libération

Libé enquête sur le sexisme au lycée militaire Saint-Cyr

Le 23 mars 2018

Libération continue de produire un excellent travail journalistique, notamment sur le sexisme et les violences perpétrées envers les femmes.

Après l’insoutenable dossier sur les féminicides, ce « meurtre de masse », puis les révélations sur les accusations d’abus sexuels au sein de l’UNEF, le journal fait aujourd’hui la lumière sur un autre milieu…

C’est tout un dossier que Libération consacre à la misogynie régnant au lycée militaire Saint-Cyr, qui prépare aux concours d’officier de l’armée française.

À l’origine de cette enquête, il y a une lettre adressée fin 2017 à Emmanuel Macron par une élève de prépa âgée de 20 ans. Elle voulait être officière, mais son genre a fait d’elle une cible de violences.

« J’ai honte d’avoir voulu aller dans une armée qui n’est pas prête à recevoir des femmes. J’ai appris que porter un vagin ruine une carrière, une vocation, une vie. »

Sa lettre n’a pas eu l’effet escompté. Alors l’étudiante s’est tournée vers Libération pour faire entendre sa voix.

La réaction de Marlène Schiappa

La Secrétaire d’État à l’égalité entre les femmes et les hommes a réagi à l’enquête de Libération.

Lire les propos de Marlène Schiappa au sujet de la misogynie à Saint-Cyr

Libé déroule une longue description d’actes misogynes, principalement perpétrés par un noyau d’élèves, les « tradis », généralement issus de familles militaires, catholiques, et souvent très à droite.

« Bizutage » d’une élève qu’on fait mine de scalper, usage de termes dégradants pour désigner les femmes, perturbation de leur sommeil, excréments lâchés devant leurs portes, slut-shaming, menaces de mort…

Et cette autre horreur, silencieuse, celle-ci : « l’indifférence courtoise ».

« Cet usage qui consiste à ne jamais adresser la parole aux filles. Jamais, au point de ne pas transmettre les consignes du commandement ou à les prévenir des contrôles scolaires. Et donc à les pénaliser dans leurs études. »

L'article de Libération

Lycée Saint-Cyr : une machine à broyer les femmes

Ces témoignages font état d’une volonté affichée et revendiquée d’exclure les femmes.

Pour les « tradis », celles qu’ils appellent les « grosses » (« parce qu’elles sont juste bonnes à être engrossées ») n’ont rien à faire hors du foyer. Le but est de les expulser, de les mener à abandonner leur envie de rejoindre l’armée.

Tragiquement, ça marche. À force de harcèlement, bien des élèves craquent et quittent ce milieu qui les rejette avec tant d’hostilité…

L’enquête de Libération est très complète. Voici ce que vous pouvez d’ores et déjà lire, en plus de l’article ci-dessus.

L’enquête de Libération sur le lycée militaire Saint-Cyr

Lettre ouverte à Emmanuel Macron

Clémence Bodoc, rédactrice en chef de madmoiZelle, a écrit une lettre ouverte au Président de la République, en sa qualité de chef des armées (le lycée militaire de Saint-Cyr dépend du Ministère de la Défense).

Lettre ouverte à Emmanuel Macron, chef des armées : quelles valeurs l’armée française est-elle censée incarner ?


Vous aimez nos médias ? Dites-le nous dans cette enquête !

Les Commentaires
58

Avatar de skippy01
28 mars 2019 à 09h57
skippy01
ils adorent Jeanne d’Arc
Ils ne détestent donc pas vraiment toutes les filles, en fait.

A côté de ça, l'attitude de l'université est plutôt étrange. Ils n'ont pas pensé une seule seconde que leur attitude serait relayée dans l'article, montrant au grand jour leur complicité ? C'est comme se balader avec une pancarte géante disant «JE SUIS COMPLICE ET JE VEUX FAIRE TAIRE LES GÊNEURS».
7
Voir les 58 commentaires

Plus de contenus Actu en France

eric dupond moretti loi protection mineurs crimes sexuels
Actu en France

Eric Dupond-Moretti : son fils Raphaël accusé de violences conjugales

SEXO

La table de chevet, cette fenêtre sur l’intime, revisitée par des illustratrices

Humanoid Native
Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l'alcool dans un podcast décomplexant
Actu en France

Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l’alcool dans un podcast décomplexant

Anthony Vincent

26 jan 2023

Capture d’écran 2023-01-25 à 10.19.09
Actu en France

Condamné pour « corruption de mineurs », le président de la Ligue nationale de handball démissionne

darmanin
Actu en France

Le non-lieu pour viol de Gérald Darmanin a été confirmé en appel

Manon Portanier

24 jan 2023

1
women-protesting-together-for-their-rights
Société

L’accès à l’IVG est loin d’être acquis dans les campagnes françaises

Élodie Potente

24 jan 2023

1
pexels-markus-spiske-3671136
Société

Le sexisme a encore de beaux jours devant lui en France, selon le HCE

01gpxmmnj1f9azbs2ayd
Sport

La footballeuse Sara Björk Gunnarsdóttir révèle comment l’OL a coupé son salaire durant sa grossesse

Juju Fitcats dénonce les photomontages pornos que subissent trop de créatrices de contenus
Actu en France

Juju Fitcats dénonce les photomontages pornos que subissent trop de créatrices de contenus

Anthony Vincent

10 jan 2023

1
Capture d’écran 2023-01-10 à 10.48.29
Société

« Il ne m’a jamais regardé comme un agent mais comme un bonbon à croquer » : Sonia Souid dénonce les comportements de Noël Le Graët

[Site web] Visuel horizontal Édito (19)
Actu en France

Florence Porcel se débat toujours dans l’affaire PPDA et signe un essai sur la honte

Camille Lamblaut

06 jan 2023

La société s'écrit au féminin