Live now
Live now
Masquer
sean bean
Pop culture

Sean Bean (Game of Thrones) juge la coordination d’intimité inutile, des actrices lui répondent

Plusieurs comédiennes, dont Jameela Jamil, Rachel Zegler, ont répondu aux propos de l’acteur Sean Bean, qui estime superflue la présence de coordinateurs d’intimité sur les tournages.

Sean Bean ne s’attendait sûrement pas à une telle levée de boucliers.

Dans une interview au Times, l’acteur anglais qui a brillé dans Le Seigneur des Anneaux aux débuts des années 2000 avant de devenir Ned Stark le temps d’une saison dans Game of Thrones, a dit ce qu’il pensait des coordinateurs d’intimité (ces personnes présentes sur des tournages chargées de veiller au bon déroulement de scènes intimes) :

« Cela m’inhiberait encore plus car cela attirerait l’attention sur des détails. Que quelqu’un dise “fais ci, mets ta main là, pendant que tu le touches ici…”. »

Un poste inutile selon lui : « Je crois que la façon naturelle dont des amants se comporteraient serait gâchée par une personne qui la réduirait à un exercice technique. »

Une vision un peu caricaturale de cette fonction sur les tournages que beaucoup d’actrices ou de réalisatrices jugent aujourd’hui nécessaires, à l’instar de Michaela Coel, qui avait remercié celle qui avait œuvré dans sa série I May Destroy You lors de la cérémonie des BAFTA.

Relancé par le journaliste qui lui rappelait que les coordinateurs d’intimité sont une conséquence des révélations liées à MeToo, Sean Bean ne s’est pas démonté, parlant de son expérience avec Lena Hall sur le tournage de Snowpiercer, ajoutant que « cela dépend finalement de l’actrice » : « Elle, avait une expérience en cabaret, alors elle était partante pour tout faire. »

Présumer du consentement de par son métier ? Vraiment ? L’actrice en question n’a pas tardé à se manifester sur Twitter pour rétablir un peu la vérité :

« Le fait que je fasse de la scène (et non du cabaret, même si j’y performe de temps en temps) ne veut pas dire que je suis prête à tout faire. Cela dépend de l’autre acteur, de la scène que l’on va faire, du réalisateur, de si l’équipe doit être présente pour tourner.

Sean est un acteur incroyable qui m’a mise à l’aise mais qui était aussi un vrai partenaire de jeu dans ces scènes bizarres. C’était nous contre le monde entier et c’était l’histoire que nous allons raconter.

Si je me sens à l’aise avec mon partenaire de jeu et avec les personnes dans la pièce alors je n’ai pas besoin de coordinateur d’intimité. MAIS si jamais j’ai la moindre sensation bizarre, dégueu, d’être trop exposée… je demanderai si la scène est nécessaire ou je demanderai un coordinateur d’intimité. »

Quand Rachel Zegler et Jameela Jamil répondent à Sean Bean

Rachel Zegler, révélée par le remake de West Side Story, est montée au créneau pour rappeler qu’au contraire, avoir une coordinatrice d’intimité sur un plateau de tournage est une bénédiction.

« Les coordinateurs d’intimité créent un environnement de sécurité pour les acteurs. J’ai été extrêmement reconnaissante envers la personne que nous avons eu sur West Side Story — en étant patiente avec une débutante comme moi + en éduquant ceux autour de moi qui ont des années d’expérience.

La spontanéité des scènes intimes peut être dangereuse. Réveillez-vous. »

Répondre à Sean Bean est peut-être d’autant plus utile quand on sait que c’est justement dans Game of Thrones que le manque de coordinateurs d’intimité s’est fait sentir, comme l’ont raconté plusieurs actrices, dont Gemma Whelan. Car compter sur la bienveillance de son partenaire ne suffit pas.

L’actrice Jameela Jamil est elle aussi montée au créneau :

jameela jamil sean bean intimacy coordinator

« Ça devrait être seulement technique. C’est comme une cascade. Notre boulot en tant qu’acteurs est de faire que cela n’est pas l’air technique. Personne n’a envie de se faire tripoter à l’improviste… »

Voir des actrices ne pas laisser passer ce genre de propos et prendre la parole sur le sujet montre bien que les lignes bougent et qu’elles exigent désormais que leur intégrité et leurs conditions de travail soient respectées.

À lire aussi : Sydney Sweeney est fière de son travail dans Euphoria, « mais personne n’en parle parce que je suis dénudée »

Crédit photo : Studio Hamburg Enterprises

Les Commentaires
7

Avatar de missaaj
22 août 2022 à 09h57
missaaj
Il a pas entendu parler du tournage de "Dernier Tango à Paris" apparemment... (Pour n'en citer qu'un seul)
Ah oui c'est horrifiant ce truc....jamais je ne pourrais savoir ce filmé! Je pense que c'est effectivement possible qu'il n'ai jamais entendu parler de ça.
4
Voir les 7 commentaires

Plus de contenus Pop culture

Pop culture
iran cheveux

Angèle, Cotillard, Pomme… En soutien aux Iraniennes, des artistes coupent leurs cheveux

Maya Boukella

05 oct 2022

5
Cinéma
l’origine du mal

Thriller imprévisible, L’Origine du mal est le meilleur film au cinéma cette semaine

Maya Boukella

05 oct 2022

Cinéma
novembre david koskas

Novembre : le film sur les attentats de 2015 avec Jean Dujardin est à l’affiche

Maya Boukella

05 oct 2022

14
Série télé
la-casa-de-papel-serie-spin-off-berlin

Berlin : Netflix dévoile les personnages du spin-off de La Casa de Papel

Maya Boukella

05 oct 2022

1
Actu en France
eddy de pretto

Eddy de Pretto victime de cyberharcèlement : son procès s’est ouvert à Paris

Maya Boukella

04 oct 2022

1
Cinéma
incroyable mais vrai gaumont

Quentin Dupieux : la bande-annonce de Fumer fait tousser est aussi délirante que son casting

Maya Boukella

04 oct 2022

Pop culture
illustr-couv (1)

She-Hulk, House of the dragon… Les fans toxiques à l’assaut des blockbusters SF

Marion Olité

04 oct 2022

20
Cinéma
film français 5

Critiqué pour sa Une 100% blanche et masculine, Le Film français s’excuse… mais est-ce assez ?

Maya Boukella

03 oct 2022

6
Cinéma
Sacheen Littlefeather creative commons

Sacheen Littlefeather, voix des amérindiens à Hollywood, est morte à 75 ans

Maya Boukella

03 oct 2022

6
Arts & Expos
Parisiennes citoyennes, l’exposition sur les luttes féministes à Paris

Cette expo retrace les luttes féministes à Paris de 1789 à 2000, et ça redonne de l’espoir pour demain

Anthony Vincent

02 oct 2022

2

La pop culture s'écrit au féminin