Live now
Live now
Masquer
projet-moi-aussi
Féminisme

« Moi aussi », des avatars contre le harcèlement de rue

Avec le projet « Moi aussi », changez votre avatar pour montrer l’ampleur du harcèlement de rue.

Au vu des commentaires sur Internet comme dans la vie réelle, tout le monde ne se rend pas compte que le harcèlement de rue est un problème. Les gens ont tendance à croire que les femmes exagèrent, que ce sont des événements isolés, qu’elles en rajoutent…

Pour faire comprendre la gravité et l’ampleur de ce phénomène, les habituées de notre merveilleuse Veille Permanente Sexisme ont lancé le projet « Moi aussi »

. Elles vous proposent de changer votre avatar sur les réseaux sociaux si vous avez déjà été victime de harcèlement de rue.

avatar-moi-aussi

Si vous n’avez jamais été victime de harcèlement mais que vous voulez tout de même soutenir le projet, vous pouvez mettre un avatar « moi aussi je soutiens » :

avatar-moi-aussi-soutien

Pour nos amis anglophones, le Tumblr est totalement traduit en anglais ! Faites tourner, c’est pour la bonne cause…

? Merci à Clara pour cette information !


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

26
Avatar de Mirc
16 juillet 2014 à 17h07
Mirc
J'ai vu tourner des avatars "pas moi" arborés par des mecs qui trouvent que c'est drôle, et qui se réfugient derrière l'humour... C'est vrai que c'est bien plus facile d'en rire quand on ne vit pas une expérience comme harcèlement au quotidien.
0
Voir les 26 commentaires

Plus de contenus Féminisme

Salon du livre féministe
Culture

Le Salon du livre féministe fait résonner la sororité ce samedi

Lifestyle

Stylés et pointus, nos deux derniers coups de cœur signés Huawei

Humanoid Native
culture-du-viol-explications
Féminisme

Je veux comprendre… la culture du viol

52
Source : Canva / Midjourney
Déclic

Ed, 38 ans : « Je vois le couple classique plutôt comme une TPE que comme une relation »

5
Manifestation contre les violences faites aux femmes  // Source : Jeanne Menjoulet
Société

Féminicide à Montpellier : « Notre vision de la vieillesse empêche de politiser les violences sur les séniores »

2
Laurène Daycard
Féminisme

Laurène Daycard : « Notre société est malade de sa fascination pour les bourreaux »

3
Source : Getty Image / MARIA DUBOVA
Féminisme

Ève, 42 ans : « Quand il m’a demandé où était le nettoyant après six mois de vie commune, j’ai pleuré »

5
Source : Capture écran YouTube
Société

Attaque du Hamas : des assos féministes bientôt privées de subventions pour des propos « ambigus » ?

3
Euphémie
Déclic

Euphémie, 28 ans : « Pour moi, on ne peut pas être féministe et de droite » 

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-01-22T105711.943
Société

Selon le HCE, les hommes se sentiraient menacés par le féminisme (rien que ça)

3
Source : Kristina Paukshtite / Pexels
Daronne

Réarmement démographique : « Ce discours nataliste fait écho à un imaginaire très ancré à l’extrême droite »

La société s'écrit au féminin