La prévention contre les violences sexuelles qui FONCTIONNE

Vive l'éducation sexuelle ! Le Québec a testé un programme de prévention contre les agressions sexuelles auprès des jeunes et ses résultats sont très encourageants.

La prévention contre les violences sexuelles qui FONCTIONNE

Il ne s’agit ni d’interdire aux femmes de sortir en jupe, ni d’empêcher les hommes de sortir de chez eux la nuit.

Non, pour lutter contre les violences sexuelles, le Québec a eu une idée bien plus révolutionnaire : éduquer les jeunes !  Et ça marche.

Un programme de prévention contre les violences sexuelles

Depuis 2017, les écoles secondaires québécoises (l’équivalent de nos collèges) testent un programme de prévention des violences sexuelles baptisé Empreinte.

Manon Bergeron et Martine Hébert, deux professeures du Département de Sexologie de l’Université du Québec à Montréal, ont créé ce programme avec le Regroupement québécois des Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel.

Il comprend notamment six ateliers pour les élèves qui abordent la notion de consentement, les stéréotypes genrés dans la sexualité ou encore les moyens de réagir à une agression sexuelle ou à du revenge porn.

Le programme comprend aussi la formation des personnels enseignant et non-enseignant, ainsi qu’une série de vidéos à destination des parents pour les informer et leur permettre de mieux communiquer avec leurs ados.

Ils font les choses bien au Québec.

Une prévention efficace auprès des jeunes

Testé sur l’année scolaire 2017-2018 et bientôt déployé sur l’ensemble du territoire, ce programme a fait l’objet d’une évaluation de ses impacts.

Le journal Métro revenait la semaine dernière sur les résultats positifs de cette expérience, dont une meilleure attitude et la diminution des préjugés, comme le souligne le rapport d’évaluation :

« Les résultats indiquent que les jeunes ayant participé aux ateliers du programme Empreinte ont amélioré de manière significative leurs connaissances, leurs attitudes et leurs habiletés de prévention et de soutien, en comparaison aux jeunes n’ayant pas bénéficié du programme.

De plus, les résultats démontrent que les gains associés à la participation aux ateliers en classe se maintiennent deux mois plus tard. »

82% des jeunes ayant participé aux ateliers rapportent notamment que cela leur a permis d’identifier des moyens pour prévenir les agressions sexuelles.

Qu’en penses-tu ? Tu aimerais voir un tel programme mis en place en France ? 

À lire aussi : À quand une véritable éducation sexuelle pour les jeunes en France ?

QueenCamille

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires

skippy01

Qu’en penses-tu ? Tu aimerais voir un tel programme mis en place en France ?
Ça serait cool, mais vu que l'extrême droite catholique de chez nous est du plus en plus influente et semble adorer les violences sexuelles (puisque ce qu'elle défend en est précisément la cause), ça ma paraît très utopique.:erf:
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!