J’ai pardonné à ma pote d’avoir pécho mon mec

Cette madmoiZelle s'est fait planter un couteau dans le dos par son mec ET sa pote. Elle raconte comment et pourquoi elle a eu la force de pardonner à son amie.

J’ai pardonné à ma pote d’avoir pécho mon mec

Je suis heureuse d’avoir quitté le lycée l’année dernière, parce que c’était tout le temps LES PROBLÈMES.

Au début de mon année de terminale, je me suis pris une des plus grosses claques de ma vie : une de mes meilleures amies a pécho mon mec de l’époque.

Spoiler alert : ça fait mal.

Une annonce terrassante

Nous sommes en septembre, et à tout juste 17 ans j’expérimente les joies de sortir (en toute illégalité…) en boîte de nuit.

Je passe une soirée incroyable avec mes amies, et notamment avec Jade, une très bonne copine que j’ai rencontrée il y a presque deux ans, en entrant au lycée.

On rentre toutes les deux chez moi aux alentours de 7h du matin, on mange des tartines de cheddar fondu en matant la série de notre enfance, Gossip Girl.

Ironie tragique : je ne savais pas encore qu’elle serait la Serena de ma Blair.

On s’endort finalement, épuisées par notre nuit de shakage de booty.

On se réveille quelques heures plus tard et puis Jade doit partir.

Elle me dit qu’elle veut qu’on se refasse ce genre de soirée rapidement, et je suis totalement d’accord.

À peine une heure après son départ, je reçois un SMS de sa part m’annonçant très froidement qu’elle doit me parler.

Je l’appelle immédiatement, mais je tombe sur sa messagerie. Elle dit qu’elle ne se sent pas de me le dire de vive voix.

C’est donc son second SMS qui m’annonce la nouvelle : Jade, rongée par la culpabilité après cette soirée de folie, m’avoue avoir pécho Théo… il y a six mois.

Je me souviens m’être m’être physiquement effondrée au sol, dans des sanglots incontrôlables.

Ma relation compliquée avec Théo

C’est qui Théo ?

Bonne question. Théo c’est mon ex.

Je l’ai rencontré pendant l’été entre la seconde et la première.

Il était vraiment plus âgé que moi, je suis tout bêtement tombée dans ses bras (Sheryfa Luna ma go très sûre).

J’étais folle amoureuse de lui durant les premiers mois, mais j’ai vite découvert une facette un peu sombre de sa personnalité.

Possessif et assez extrême dans ses réactions, tantôt il me considérait comme la huitième merveille du monde, tantôt j’étais la pire des garces qui ne cherche qu’à le tromper.

Il m’écrivait des billets d’amour enflammés, mais aussi des messages de haine, entre deux lettres de suicide. Il m’espionnait, me suivait dans la rue, adorait s’immiscer dans mon entourage et charmer mes proches… tout en m’isolant.

À l’époque, je ne l’appelais pas encore comme ça, mais j’étais dans une relation toxique avec lui, totalement sous son emprise.

On a beaucoup rompu, on s’est remis ensemble, on a de nouveau rompu, et puis on s’est remis ensemble…

Bref, Théo et moi, c’était très compliqué et tout le monde avait du mal à suivre.

Mais s’il y a bien une chose que mes potes savaient, c’est que ce mec me rendait dingue dans tous les sens du terme.

Infidélité : à qui la faute ?

Six mois avant l’annonce de Jade, Théo et moi avions décidé de nous remettre ensemble.

Mais une grosse dispute avait éclaté entre nous quand j’ai découvert qu’il organisait une soirée (sans moi) à laquelle il avait conviée toutes mes amiEs, alors que lui m’avait fait couper les ponts avec tous mes potes mecs.

J’avais trouvé ça un peu gros, et un sacré pétage de plombs s’en était suivi. Est-ce qu’on était encore ensemble ou pas ? La ligne était un peu floue.

Et ce week-end-là, j’ai vécu un enfer sur Terre.

Je voyais toutes les stories de mes copines qui sautaient dans la piscine de mon mec un mojito à la main, pendant que moi je me tapais l’interminable dîner de la communion de mon cousin

C’est à cette soirée que Théo et Jade auraient donc commis l’irréparable.

Un peu éméché, Théo se serait couché dans son lit avec deux de mes potes, Jade et Coralie.

Jade et lui auraient échangé un bisou, puis dormi ensemble. Rien de plus, sûrement pour respecter la présence de Coralie ! C’est la version de Jade en tout cas.

J’ai commencé par la détester elle.

La trahison était trop atroce, surtout pour moi qui suis on ne peut plus loyale en amitié. JAMAIS je n’aurais pécho le mec de ma copine, ni même son ex, ni même son crush !

Ensuite, j’ai détesté Théo.

Mais pour le détester, il fallait que je le revoie, pour mettre les choses au clair. Bien sûr je n’étais pas du tout guérie de ma relation toxique.

Alors je l’ai revu, il m’a retourné le cerveau, et… je me suis remise avec lui. Bingo, un parfait raisonnement de dingo !

Pourquoi pardonner la trahison d’une pote ?

Non seulement mon mec m’a plus ou moins trompée, avec ma copine, mais en plus, et je pense que c’est le pire, ils me l’ont caché pendant 6 mois.

6 MOIS !

6 mois pendant lesquelles je suis allègrement passée pour une dinde aux yeux de tous, car bien sûr j’étais la seule qui n’avait pas été mise au courant…

Un véritable dindon baignant dans la farce.

Je trouve que pardonner est l’une des choses les plus difficiles à faire.

Mais le truc, c’est que Jade et moi partageons le même groupe de potes très proches. Continuer de lui faire la misère et de refuser de la voir s’annonce donc compliqué.

Mes amies finissent par me révéler que même si elles comprennent tout à fait mon ressentiment, la situation leur pèse aussi.

Il faut dire que je ne suis pas tendre avec Jade. Alors je décide de mettre de l’eau dans mon vin, pas pour elle, mais pour les autres.

J’ai une discussion avec la principale intéressée : ok je serai cordiale, mais elle ne doit plus jamais entrer en contact avec Théo.

Elle me le promet, elle se confond en excuses, je vois bien qu’elle est sincèrement désolée. Elle me jure qu’elle fera tout pour qu’on redevienne amies.

Comme dit l’adage, trompe-moi une fois, honte à toi, trompe-moi deux fois, honte à moi. Pardonner présente un sacré risque, mais je le prends parce que c’est Jade, je lui donne une seconde chance.

Difficile de pardonner l’infidélité

Au moment où je dis à Jade que je vais la pardonner, je sais que je m’engage sur un chemin bien escarpé, le pardon ne sera pas instantané.

Même si socialement je la supporte de mieux en mieux, parfois un seul regard vers elle me rappelle sa trahison et me donne envie de lui arracher la tête à mains nues.

La confiance est quelque chose que j’accorde facilement, mais que j’ai du mal à redonner une fois qu’elle a été brisée.

Un midi, alors que Jade vient manger chez moi, elle laisse son profil Facebook ouvert sur mon ordinateur.

Ni une ni deux, j’ouvre Messenger (sans beaucoup de remords) et file sur la conversation qu’elle avait avec Théo. Déjà, ils ne se sont pas parlé depuis que je lui ai demandé de tout arrêter, c’est un bon point.

Mais je découvre le pot-aux-roses : Théo la draguait ouvertement et sans honte alors qu’on était encore ensemble, l’assaillant de « bébé » et autres surnoms niais qui me donnent tout simplement envie de gerber…

Donc ce n’était pas vraiment un bisou tout bourré qui dérape.

Ça me fait comme un déclic, et enfin je comprends. Jade est amoureuse de Théo. Et lui, ben c’est un véritable connard.

Sisters before misters

Après cet épisode, j’ai largué Théo. J’ai eu beaucoup de peine pour Jade, parce que finalement, comme moi, elle s’était faite avoir par ce mec.

J’ai continué de la voir se démener pour regagner ma confiance, et avec beaucoup de temps, elle a réussi !

Je suis vraiment très heureuse d’être parvenue à lui pardonner, parce que j’aurais perdu une amitié très chère pour un mec plutôt très naze.

Aujourd’hui, Jade fait partie de mes meilleures amies, et je sais que jamais de la vie elle ne me refera un coup pareil. Cette histoire nous a bizarrement rapprochées !

Ça ne veut pas dire que je peux tout pardonner, mais dans certains contextes, je pense qu’il faut savoir être compréhensive. Et bien sûr, je tiens à ma devise « les go avant les gadjos » !

À lire aussi : J’ai très mal vécu mon IVG mais je m’en remets petit à petit

Une madmoiZelle

Une madmoiZelle


Tous ses articles

Commentaires

Mijou

Et puis je trouve qu'il y a une différence entre une histoire de tirer un coup et avoir des sentiments...
Et si l'ami.e sait si on est toujours in love de l'ex.e, etc...
Ca va plus loin que "les ex.e.s, pas touche"
Perso, les sentiments je pourrais comprendre, même si la pilule aurait du mal à passer au début forcément, mais juste pour tirer un coup...
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition :

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!