Live now
Live now
Masquer
anna-von-hauswolff
Actu en France

On est pas bien, là, en 2021, quand des cathos intégristes parviennent à faire annuler le concert d’une chanteuse jugée sataniste ?

Sale ambiance à Nantes, où le pouvoir de nuisance d’une poignée de manifestants est tel que le concert de la chanteuse suédoise Anna von Hauswolff a été annulé.

Sur les images du journaliste de Presse Océan Emmanuel Vautier, on voit une foule entonner un Je vous salue Marie.

Cette petite centaine de personnes n’est pas venue assister à une messe : elle est là pour empêcher la tenue d’un concert.

Cette scène surréaliste s’est tenue ce mardi 7 décembre à Nantes. C’est la chanteuse et organiste suédoise Anna von Hausswolff qui était visée par ce rassemblement devant l’église Notre-Dame du Bon-Port, lieu où elle devait se produire.

Anna von Hausswolff - Evocation Live at Orgelkraft Festival

Anna von Hausswolff, interdite d’église ?

Accusée de satanisme et de blasphème, comme l’explique France Inter, en raison d’une chanson datant de 2011 où elle parle de faire l’amour avec le diable, l’artiste a déclenché malgré elle la levée de boucliers d’une poignée de manifestants déterminés à l’empêcher de se produire dans une église.

On imagine que ces gens n’ont jamais entendu parler de Mylène Farmer et partiraient direct en auto-combustion si jamais on leur montrait Like A Prayer de Madonna.

Face à la manifestation et au blocage des portes de l’église, le Lieu Unique, fameuse salle de spectacles nantaise qui organisait l’événement, a dû se résigner à ne pas maintenir le récital de l’artiste afin de garantir sa sécurité et celle de son public.

Bouleversée par cette hostilité, Anna von Hausswolff s’est exprimée auprès de Libération. Habituée à se produire dans les églises et les lieux religieux, en cohérence avec sa musique expérimentale aux inspirations gothiques, la tournure des événements est d’autant plus surprenante pour elle :

Je respecte leurs traditions et toutes les cérémonies qui s’y déroulent. Nous avons toujours travaillé en bonne entente, jamais l’un contre l’autre. Ça s’est toujours bien passé, chaque partie satisfaite, avec beaucoup d’amour et de respect.

Grâce à ma musique, tout un public vient à l’église alors qu’il n’y viendrait pas autrement, ce que les prêtres et les évêques reconnaissent volontiers. Dire que ma musique est blasphématoire est non seulement faux, mais blessant.

Sera-t-il possible de rattraper le coup après cet incident ? Dans d’autres villes, on se mobilise pour que Anna von Hauswolff puisse à nouveau se produire dans le cadre de sa tournée européenne sans subir les pressions de quelques culs bénis

À lire aussi : La chanteuse Robyn crée Tekla, un festival de technologie destiné aux filles

Crédit photo : Anna von Hauswolff (capture)

Les Commentaires
18

Avatar de Naudhiz
10 décembre 2021 à 20h24
Naudhiz
J'ai l'impression que le débat s'oriente sur "est-ce que cette chanteuse avait effectivement la droit de faire ce concert dans cette église" alors que pour moi, la vraie question c'est "est-ce que c'est ok d'empêcher quelqu'un de faire son concert en la menaçant avec des Je Vous Salue Marie".
Le concert était prévu depuis longtemps (je bosse dans le spectacle, et croyez-moi une tournée de concert ça se prépare pas en deux semaines) en accord avec les responsables du lieu (pareil, on se pointe pas pour faire un concert quelque part sans avoir absolument toutes les autorisations nécessaires). Pour moi, à partir de là il n'y a pas à se demander si l'église est bien un lieu de concerts ou si cette chanteuse porte tel ou tel T-Shirt ! Supposer que ces questions entrent en ligne de compte, ça revient un peu à se dire "Mais est-ce qu'elle ne l'a pas un peu cherché au final ?" et c'est juste innacceptable.
Que des personnes croyantes n'apprécient pas cette musique, ou préfèreraient voir leur lieu de culte réservé à la liturgie, je l'entends parfaitement (encore que... On ne leur demande pas d'assister au concert si elles n'aiment pas, hein). Mais il y a des façon adultes et légales de faire entendre ces oppositions, et là ce n'est pas du tout ce qui s'est passé.
0
Voir les 18 commentaires

Plus de contenus Actu en France

Pancarte de manifestation
Société

Inscription de l’IVG dans la Constitution : réelle avancée ou mesure symbolique ?

Sihem Belouahmia
Société

Féminicide de Sihem Belouahmia : pourquoi les mots sont importants

Elisa Covo

03 fév 2023

8
Julien Bayou à l'Assemblée nationale
Société

La cellule d’enquête interne d’EELV annonce la clôture du dossier Julien Bayou

Elisa Covo

02 fév 2023

hemicycle-2017-300
Société

Le Sénat se prononce en faveur de la constitutionnalisation de l’IVG

eric dupond moretti loi protection mineurs crimes sexuels
Actu en France

Eric Dupond-Moretti : son fils Raphaël accusé de violences conjugales

Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l'alcool dans un podcast décomplexant
Actu en France

Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l’alcool dans un podcast décomplexant

Anthony Vincent

26 jan 2023

Capture d’écran 2023-01-25 à 10.19.09
Actu en France

Condamné pour « corruption de mineurs », le président de la Ligue nationale de handball démissionne

darmanin
Actu en France

Le non-lieu pour viol de Gérald Darmanin a été confirmé en appel

Manon Portanier

24 jan 2023

1
women-protesting-together-for-their-rights
Société

L’accès à l’IVG est loin d’être acquis dans les campagnes françaises

Élodie Potente

24 jan 2023

1
pexels-markus-spiske-3671136
Société

Le sexisme a encore de beaux jours devant lui en France, selon le HCE

La société s'écrit au féminin