Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Culture

La Nintendo 3DS XL : ça vaut le coup ou pas ?

La Nintendo 3DS XL, version améliorée et agrandie de sa petite soeur, sort demain, le 28 juillet 2012. Jack Parker l’a testée pour vous !

Oui, plutôt.

C’est tout. Ciao.

Ouais ok d’accord c’est bon, je vais argumenter.

La Nintendo 3DS XL sortira demain, samedi 28 juillet, dans notre beau pays. Alors forcément, y en a beaucoup qui se demandent quel intérêt ça peut bien avoir, à part que les écrans sont plus grands. Et que de toute façon, si on a déjà la 3DS et qu’on estpas un gros gamer invétéré, ça n’a pas grand intérêt. Alors peut-être que je ne vous ferai pas changer d’avis, mais possédant moi-même une DS, une 3DS et une 3DS XL, laissez-moi vous dire que mon choix a été vite fait.

Quand j’ai déballé la 3DS XL, j’ai poussé un cri de pucelle en découvrant sa taille. Elle ne s’appelle donc pas XL pour rien et a effectivement un gabarit qui en impose (et un poids qui suit un peu la logique des proportions, narmol).

Mais quels sont ses avantages et ses charactéristiques par rapport à la 3DS classique ?

Taille et poids : alors que la 3DS mesurait 134 × 74 × 21 mm pour 235 grammes, la 3DS XL s’impose avec une taille de 156 x 93 x 22 mm et un poids de 336 grammes. Bim.

Autonomie : alors que la 3DS se vantait de pouvoir rester en forme pendant 3 à 6 heures, la modèle XL lui vous en offre un peu plus et passe à une autonomie allant de 3,5 à 6,5 heures. Et j’aurais jamais cru écrire un truc aussi tendancieux à propos d’une console. Alors évidemment, ça c’est sur le papier, et selon le jeu, l’utilisation de la 3D, la connexion WiFi ou non, et tout un tas d’autres paramètres, ça peut pas mal varier. Comptez quand même 4 à 5 heures en moyenne.

Taille de l’écran : qui dit XL dit augmentation de la taille de l’écran, qui passe donc à 4,88 pouces pour l’écran supérieur et 4,18 pouces pour l’écran tactile (contre 3,58 et 3,02 pour la 3DS). Résultat, pour celles qui en avaient marre de plisser les yeux sur certains jeux pour y voir à peu près clair, le problème sera vite résolu. Pour jouer à des jeux qui nécessitent qu’on s’implique un peu dans l’histoire et l’univers, c’est 100 fois mieux.

Après avoir joué à Resident Evil Revelations sur 3DS puis sur XL, il est clair que je ne ferai plus jamais le chemin en sens inverse. L’expérience est bien plus agréable, tout est plus clair et plus aéré et on a moins l’impression d’étouffer. Idem avec les jeux du type Super Mario 3D Land qui nécessitent une vue globale du terrain pour bien appréhender le mode de jeu.

Stylet :

 alors que sur la 3DS le stylet était rangé sur le côté supérieur de la console et état rétractable, le 3DS XL replace son stylet à la place d’origine, c’est à dire sur le côté et semblable au modèle d’origine. Ce qui est quand même vachement plus pratique.

La 3D : le bouton de réglage de l’amplitude est un poil plus long, ce qui permet un réglage encore plus précis de la 3D. Sur un écran plus grand, la 3D est d’ailleurs bien moins fatigante et fait un peu moins vite mal à la tête – mais après il faut dire que je fais partie de ceux qui ne mettent la 3D que pour mater les cinématiques, sinon après j’ai le mal de mer.

L’ergonomie : tout a été globalement amélioré de ce côté-là, que ce soit au niveau des boutons, des gâchettes ou du pad, la prise en main est vachement plus agréable – surtout pour les gros manches comme moi dont les mains sont aussi habiles que des pattes de mammouth.  La forme de la console en elle-même, ainsi que sa matière, améliorent encore plus le confort du joueur.

3DSXL

Et ses défauts alors ?

Le prix : 199€. Oui, ça pique un peu. Surtout que le chargeur n’est pas fourni avec la console. Eh ouais. Du coup si vous avez déjà un ancien modèle de DS (DSi, DSi XL et 3DS), ça passe, mais si c’est votre première, il faudra rajouter le prix du chargeur, soit entre 5 et 30 € selon les revendeurs.

LED 3D : sur la 3DS, une LED verte s’allumait pour signaler que le mode 3D était disponible pour le jeu que vous utilisiez, et elle a disparu sur le modèle XL. C’est pas suuuper grave, mais quand même, c’était bien pratique.

La résolution : les vrais gamers vous le diront, la qualité visuelle de la 3DS XL est un peu bancale. Certains remarqueront donc une image un peu moins définie, parfois un peu floue – mais personnellement, je n’ai pas été traumatisée par le changement. Si vous ouvrez l’oeil, que vous avez l’habitude de comparer les résolutions un peu partout et que vous accordez beaucoup d’importance aux détails, il se peut que ça vous pose problème.

Sinon y a aussi le test en vidéo de Jeux Actu pour se faire une idée un peu plus précise de la prise en main de la bête.

Alors, heureuse ?

Concrètement, si je ne possédais aucune console et qu’on me proposait de faire un choix aujourd’hui, je jetterais immédiatement mon dévolu sur la 3DS XL. Il est d’ailleurs fort probable que ma pauvre 3DS soit retrouvée dans 1000 ans par des archéologues sceptiques, dans un coin de nature (non mais j’exagèèèère hein, mais pas trop).

Alors que j’avais complètement laissé ma 3DS de côté depuis quelques semaines, la 3DS XL a su trouver le chemin de mon coeur. Je prends beaucoup plus de plaisir à jouer, j’ai envie de tester tous les jeux qui me tombent sous la main juste pour avoir la joie de les découvrir sur l’écran XL et j’ai vachement moins de crampes dans les mains après quelques heures de jeu. Et évidemment, la console est compatible avec tous les jeux DS et 3DS.

Si vous avez toujours voulu une DS, que vous n’avez pas peur de sortir un peu de thunes et que vous cherchez une expérience satisfaisante sur console portable, je ne peux que vous conseiller l’acquisition d’une 3DS XL.

La 3DS XL sera donc disponible à partir de demain, 28 juillet 2012, sous trois coloris différent (argent, rouge et bleu), au prix de 199€ (chargeur non compris).


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

10
Avatar de L0wra
14 août 2012 à 12h08
L0wra
Je suis myope aussi, pourtant j'utilise très bien la 3DS puisqu'il n'y a pas besoin de lunettes 3D

Vu que je ne compte pas passer à côté de tous les prochains jeux DS, je vais bien être obligée de m'acheter une 3DS, et ton article tombe à point : je vais prendre une XL :icon_4laugh:

Ah t'as de la chance Moi ça ne marche pas, je ne vois pas du tout la 3D avec la DS --'
0
Voir les 10 commentaires

Plus de contenus Culture

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions // Source : France télévisions
Société

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions

Affiche de la série Becoming Karl Lagerfeld, disponible à partir du 7 avril 2024 sur Disney+ // Source : Disney+
Mode

La série Disney+ Becoming Karl Lagerfeld s’annonce comme aussi bien habillée que controversée

Source : Canva Pro
Daronne

Ces 5 séries sont les préférées des enfants, et on a tous envie de crever

5
Source : Capture d'écran Youtube
Culture

Victime de racisme, l’actrice Francesca Amewudah-Rivers (Roméo et Juliette) soutenue par 900 artistes

1
Un still du film All we imagine as light, de Payal Kapadia, avec le logo du festival de Cannes // Source : ALL WE IMAGINE AS LIGHT de Payal Kapadia © Ranabir Das
Cinéma

Le festival de Cannes 2024 dévoile sa Sélection officielle : 4 réalisatrices, aux côtés de Gilles Lellouche et Francis Ford Coppola

9782290397336_UnJourDeNuitTombeeT1_Couv_BD (1)
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Couverture du livre "Et, refleurir" aux éditions Philippe Rey, illustrée par Iris Hatzfeld
Livres

« Une femme qui refuse de souffrir, c’est radical » : Kiyémis, autrice afroféministe du roman Et, refleurir

4
Raconter sur TikTok ses actes contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme » // Source : Captures d'écran TikTok
Culture Web

Raconter sur TikTok ses actions contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme »

2
Euphoria  // Source : HBO
Culture

Zendaya en a marre de jouer que des lycéennes alors qu’elle n’est jamais allée au lycée

Quitter la nuit // Source : Haut et court
Culture

« On n’a pas à exiger quoi que ce soit des victimes », avec Quitter la nuit, Delphine Girard met la justice face à ses limites

9

La pop culture s'écrit au féminin