Live now
Live now
Masquer
muggle-traduction-francaise-animaux-fantastiques
Culture

David Yates dévoile LA PIRE traduction française de « muggle » dans les Animaux Fantastiques 2

Les Animaux Fantastiques 2 se déroulera à Paris, et David Yates, le réalisateur, a dévoilé la traduction française du terme « muggle ». Et c’est vraiment la pire des trahisons.

Les Animaux Fantastiques 2 devrait sortir en novembre 2018, et je suis À ÇA de boycotter la franchise entière. Franchement, je suis la plus fervente défenseuse de la liberté artistique dans ce monde, vraiment, je suis pour que l’on s’amuse dans la fiction, sans limites ou presque.

Donc, je me moque pas mal des choix de casting, des réinterprétations des différents univers, au nom de cette liberté artistique. Je me compte — attention, scandale en approche : parmi les fans de Alice au pays des merveilles version Tim Burton.

Voilà, je l’assume. C’est dire si je suis vraiment très ouverte à toutes les libertés artistiques prises avec une oeuvre, quelles qu’elles soient.

Mais David Yates, le réalisateur des Animaux Fantastiques 2a poussé le bouchon beaucoup trop loin.

À lire aussi : La masculinité fantastique de Newt Scamander

David Yates révèle la traduction française du terme «muggle» dans Les Animaux Fantastiques 2

Je suis en colère contre David Yates car c’est par ses déclarations que le scandale arrive, mais peut-être que la décision n’est pas la sienne à la base.

Peu importe, lorsque le crime est grave, le peuple crie son besoin de sang et réclame un coupable. Je vous donne donc : la tête de David Yates sur un plateau d’argent.

Attendez un peu de découvrir l’objet de mon indignation. Le réalisateur des Animaux Fantastiques a révélé la traduction française du terme « muggle », et c’est une ignominie.

Un peu de contexte : dans le premier film, l’action se déroulait aux États-Unis. Le terme « muggle » était trop british pour être repris dans la bouche de personnages américains, il a donc été traduit en « no-maj », abréviation de non magical people.

Ok pourquoi pas, américanisez le lexique magique d’Harry Potter si vous voulez, après tout.

À lire aussi : 6 questions que je me pose après avoir vu Les Animaux Fantastiques

Pourquoi la traduction de « muggle » n’est pas « moldu » ?

Pour le deuxième film, l’action se déroulera à Paris. Des personnages parleront logiquement français. Sauf que la traduction française de « muggle » existe déjà, bien sûr. C’est moldu, comme chacun sait.

TOUT LE MONDE sait ça.

TOUT LE MONDE SAUF DAVID YATES.

Le réalisateur a révélé que la traduction française de « muggle » dans le film serait « non-magique ».

Je. « Non magique ». Mais quel est cet affront ? Cette insulte ? CET OUTRAGE ? Je ne décolère pas.

Pourquoi avoir opté pour une traduction littérale de la traduction américaine, alors qu’il existait déjà une EXCELLENTE traduction française ? Je ne sais pas.

EH OUAIS LE PEUPLE VEUT SAVOIR bordel de merde

Je m’en vais de ce pas déposer une plainte formelle auprès du Ministère de la Magie, puis j’irai sécuriser un portoloin afin d’aller confronter personnellement David Yates, et lui faire RAVALER CET AFFRONT.

La liberté artistique n’excuse pas tout, monsieur Yates. Merci de respecter l’univers imaginé par J.K. Rowling, ainsi que l’excellent travail de traduction qui a été réalisé bien avant que vous ne décidiez de tout détruire sans aucune considération pour le monde la magie.

(À deux doigts de traiter David Yates de sale sang-mêlé mais bon quand même je suis pas raciste, et j’ai bu un verre d’eau avant de relire et publier cet article. )

À ton tour d’exprimer un avis que j’espère objectif et plein de retenue, comme j’ai su en faire preuve en rédigeant cet article purement informatif et très peu militant sur la question.

https://polldaddy.com/poll/9920774/

Cordialement.

À lire aussi : Comment reconnaître un article ironique sur Internet ? Le tuto tout simple !


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

51
Avatar de Arendal
22 janvier 2018 à 00h01
Arendal
@Mewen Je suis assez d'accord avec toi moldu/muggle est condescendant et c'est assez logique vu que comme dit plus haut c'est probablement censé être un vieux mot du Moyen-Âge et vu la manière dont les familles Sang-Pur considèrent les moldus. En définitive je pourrais accepter que le terme français ne soit pas moldu (idée développée plus haut que moldu est la traduction du mot anglais, mais pas forcément le terme utilisé par les sorciers français, la différence est subtile je vous l'accorde ^^) parce que justement ce terme est ridicule et ne retranscris pas bien les relations que semblent avoir les 2 communautés, mais non-magique c'est juste pas possible...
2
Voir les 51 commentaires

Plus de contenus Culture

Source : @davidbeckham / Instagram
Musique

David Beckham filme la reformation éphémère des Spice Girls (et on veut en voir plus)

LDR being amazing // Source : capture d'écran Instagram
Culture

Les trois révélations que j’ai eues pendant un concert de Lana Del Rey

Harlan Coben Netflix
Culture

Suspens et plot twist fous : on a classé les 3 meilleures séries d’Harlan Coben sur Netflix

saint-valentin-films-sexy-netflix
Culture

Les 7 films les plus sexy à voir sur Netflix, seule ou à plusieurs

16
Bande-annonce de Challengers // Source : MGM
Culture

Les scènes de sexe de Challengers vont beaucoup vous étonner, voici pourquoi

Aya Nakamura nous donne envie de zouker avec son nouvel album, DNK
Culture

Fan de rap, de RnB, d’afro (et d’Aya Nakamura) : Les Flammes est votre rendez-vous en avril

chihiro // Source : Studio Ghibli
Culture

Votre studio d’animation préféré recevra une Palme d’or d’honneur à Cannes, et c’est du jamais vu

Copie de [Image de une] Horizontale (6)
Culture

3 nouveaux livres d’Audrey Ouazan en avant-première

Tu mérites un amour // Source : Hafsia Herzi
Culture

Hafsia Herzi, actrice et réalisatrice : « Je réalise des films pour ne pas dépendre du désir des autres »

Love Lies Bleeding
Culture

Insultes lesbophobes, violences : des homophobes saccagent une séance de Love Lies Bleeding, avec Kristen Stewart

1

La pop culture s'écrit au féminin