Live now
Live now
Masquer
maxime-musqua-marche
Actualités France

Maxime Musqua refait La Marche pour l’égalité et contre le racisme

Yann Barthès a mis Maxime Musqua au défi de refaire La Marche pour l’égalité et contre le racisme de 1983 pour Le Petit Journal. Vénissieux-Paris, 226 km à pieds, et l’arrivée prévue demain soir à Paris, Montparnasse !

Le défi a été lancé dans l’émission du lundi 11 novembre. Alors qu’on célèbre en ce moment le trentième anniversaire de La Marche pour l’égalité et contre le racisme, partie du quartier des Minguettes à Vénissieux, Maxime Musqua est parti sur les traces des Marcheurs de 1983.

8 étapes de 6 heures de marche par jour,  en tout 226 km à pied au programme de ce défi étalé sur 8 jours, du 12 au 20 novembre. Parti de Vénissieux mardi 12 novembre, il arrivera mercredi 20 novembre à Paris en fin d’après-midi. Et voici sa feuille de route :

  • Mardi 12 : Vénissieux -> Lyon -> Saint-Germain-Au-Mont-d’Or
  • Mercredi 13 : Montmerle sur Saône -> Mâcon
  • Jeudi 14 : Mâcon -> Tournus
  • Vendredi 15 : Tournus -> Chalons-sur-Saône
  • Samedi 16 : Saulieu -> Epoisses
  • Lundi 18 : Vermenton -> Auxerres
  • Mardi 19 : Nemours -> Damary-les-lys
  • Mercredi 20 : Sucy-En-Brie -> Cauchy -> Montparnasse

Chaque étape a fait l’objet d’un reportage au Petit Journal et d’un duplex en direct de la ville d’arrivée. En effet, l’équipe lançait des rendez-vous au départ et à l’arrivée de chaque étape, et l’enthousiasme est allé croissant.

Un incident de parcours

À Lyon dans le quartier de Bellecour, Maxime Musqua a été entarté par quelques individus qui ont immédiatement pris la fuite.

https://youtu.be/RuO4cvgEB6w

Rien de grave pour l’intéressé,

qui a balayé l’incident :

« J’ignore leurs motivations, mais ça m’a nourri, et de toute façon, ils ont entarté un clown. »

Un engouement croissant

D’anciens marcheurs sont venus dire coucou, dont Toumi Djaidja, leader de La Marche contre le racisme et pour l’égalité de 1983, au départ du défi. En route, le cortège a gagné quelques motivés pour poursuivre l’aventure jusqu’à Paris, comptant sur la générosité et l’hospitalité des habitants des villes-étape.

À Tournus, Arbi Rezgui, marcheur de 1983, se joint au cortège :

« Je suis venu marcher avec vous. Je voulais rendre hommage à tous les Français qui nous ont accueillis dans toutes les villes de France, qui étaient là, c’est grâce à eux qu’on parle encore de nous. »

Si vous devez n’en regarder qu’une, choisissez cette étape entre Mâcon et Tournus, où un jeune homme dédicace un rap au Petit Journal, en l’honneur de La Marche :

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

« C’est la marche pour l’égalité et contre le racisme Trente ans après c’est encore nécessaire tout ça est bien triste 83-2013, ça n’a pas changé, Les revendications des potes sont toujours d’actualité Bavures policières, discrimination et chômage Le racisme est en hausse à en croire les sondages Liberté, égalité, fraternité c’est bien beau Pour avancer il faut des actes, et pas des mots Dédicace au Petit Journal et au défi Musqua Sans vous ce magnifique mouvement, on n’en parlerait pas »

Vendredi, les acteurs du film La Marche se joignent symboliquement au cortège, le temps d’un coup de fil. Au téléphone, Djamel fait le show :

« On a fait ce film pour rappeler que la France est belle, qu’elle n’est pas raciste »

À l’approche de Paris, l’engouement pour le défi de Maxime continue de grandir.

Maxime Musqua Marche Paris

musqua merci Idriss

Instagram beaucoup trop mignon partagé par Maxime Musqua : « merci Idriss ! »

Mercredi à Montparnasse

L’arrivée est prévue demain mercredi soir à Montparnasse, avant le retour sur le plateau du Petit Journal. Montparnasse, c’est là que la manifestation du 3 décembre 1983 avait rassemblé 100 000 personnes.

  • Toutes les étapes de la marche du Petit Journal avec Maxime Musqua sont à revoir sur la page du Défi Musqua !
  • Maxime Musqua sur twitter, suivez La Marche du Petit Journal avec le hashtag #LaMarcheLPJ

Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

8
Avatar de SallyJ
20 novembre 2013 à 20h11
SallyJ
Je regarde Le Petit Journal tous les jours (Yann :coeurquibat donc j'ai suivi, l'idée est géniale je trouve, je les aurait sûrement rejoint si j'avais pû, mais Caen n'est pas sur la route et j'ai cours!
0
Voir les 8 commentaires

Plus de contenus Actualités France

Source : Capture vidéo
Actualités France

#MeToo cinéma : que retenir de la prise de parole de Judith Godrèche au Sénat ?

Un visuel de l'étude menée par Dove & Linkedin sur les discriminations capillaires, en faveur de l'adoption du CROWN Act aux États-Unis.jpg // Source : Dove x LinkedIn
Actualités France

Les discriminations capillaires seront-elles bientôt interdites en France ?

1
Source : Capture d'écran Youtube
Actualités France

L’artiste Olivia Ruiz révèle avoir été victime de soumission chimique

1
Léonore Moncond’huy // Source : France 3 Régions
Actualités France

Vers une loi en faveur d’une indemnisation du congé maternité pour les élues ?

Source : Capture d'écran
Actualités France

Après avoir placé l’avortement en première cause de mortalité dans le monde, CNews présente ses excuses

6
Un enfant victime de harcèlement scolaire, qui pleure assis par terre dans ses genoux // Source : Pexels / Mikhail Nilov
Actualités France

Harcèlement scolaire d’Évaëlle : un procès requis après le suicide de la collégienne

5
Jonathan Daval dans une série documentaire de BFM TV // Source : Capture d'écran YouTube
Société

Condamné pour meurtre, Jonathann Daval porte plainte en diffamation contre son ex-belle famille

4
Pancarte de manifestation "pas ton corps, pas tes choix"
Actualités France

IVG : le Sénat « pas défavorable » à son inscription dans la Constitution

1
La mairie de Paris fait fermer le site Internet du groupuscule anti-IVG « Les Survivants » // Source : Capture d'écran twitter
Actualités France

La mairie de Paris fait fermer le site Internet du groupuscule anti-IVG « Les Survivants »

Une vendeuse en train de vendre un haut blanc en dentelle à une cliente dans une boutique de vêtements // Source : filadendron de Getty Images Signature
Actualité mode

« Les vendeuses dans l’habillement sont déshumanisées » : interview d’une syndicaliste sur l’effondrement de la mode milieu de gamme

3

La société s'écrit au féminin