Live now
Live now
Masquer
8mars_640_POLAROID_luna
Féminisme

Luna, ma meilleure amie, mon héroïne du quotidien

Luna est l’héroïne du quotidien de sa meilleure amie, qui la décrit comme une personne tolérante, juste, militante et affirmée.

Autour du 8 mars, la Journée internationale des droits des femmes, madmoiZelle a voulu connaître vos héroïnes du quotidien ! Si toi aussi, tu veux participer…

Envoie à jaifaitca[at]madmoizelle.com une présentation de ton héroïne, avec une photo si possible. Mets #CEstNousLeFutur en objet de ton mail. Ton texte pourra être publié sur madmoiZelle.

Plus d’infos ici.

Retrouve toutes les héroïnes du quotidien juste là !

Mon héroine à moi, mon modèle, la meuf de ouf qui m’inspire chaque jour, c’est Luna.

Luna, elle a 17 ans et elle est en terminale L.

Luna, une fille exceptionnelle

Luna, c’est ma meilleure amie, depuis de longues années. On s’est rencontrées en sixième et depuis on ne s’est plus quittées. Et c’est une personne merveilleuse, extraordinaire, hors-du-commun.

Luna, c’est une de ces personnes qui me font penser que le monde n’est pas perdu, c’est une fille formidable.

Parce qu’elle a un cœur et une sensibilité immense. Tout comme sa tolérance. Et parce qu’elle a une créativité de dingue

.

Parce qu’à sa mesure elle lutte contre les injustices. Nous avons fait une formation « Sentinelles et référents » qui a pour but de lutter contre le harcèlement.

C’est à présent une vraie gardienne de la paix.

Luna, ma meilleure amie militante

Je l’admire parce que chaque jour, par sa parole, la plus belle arme que possèdent les militants, elle défend ses idées pour un monde meilleur.

Ce qui m’impressionne surtout, c’est sa patience. Elle parvient à écouter ceux qui la contredisent pour mieux leur répondre.

Elle m’a dit un jour qu’elle adorait écouter les discours de ceux qui ne partageaient pas son avis, qu’elle trouvait cela enrichissant et nécessaire.

Là où moi j’ai tendance à perdre patience très rapidement face à des propos horripilants, elle argumente facilement, avec compassion et tolérance.

Elle est aussi extraordinaire parce qu’elle s’affirme. Elle n’en a rien à faire du regard des autres et ça se voit.

Elle a une prestance de reine.

Une reine au magnifique sourire et aux cheveux colorés.

Alors oui, je lui dis à quel point elle m’impressionne, à quel point elle va révolutionner le monde, mais ce n’est pas suffisant, ce n’est pas à la hauteur de sa personne.

Et il faut qu’elle le sache, parce qu’elle, et les autres meufs de ouf, sauveront le monde.

À lire aussi : Mes 3 sœurs sont le futur, et mes héroïnes du quotidien !


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

1
Avatar de Aethelthryth1
13 mars 2019 à 21h03
Aethelthryth1
C'est très touchant
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Féminisme

Source : Midjourney
Déclic

Célia, 24 ans : « Le féminisme a été ma première opinion politique »

Lifestyle

De la lingerie jolie à petits prix ça existe, et la collection Dim Daily Dentelle le prouve

Humanoid Native
9782290397336_UnJourDeNuitTombeeT1_Couv_BD (1)
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Source : Canva
Déclic

Sandrine, 48 ans : « J’en demandais plus à mes filles qu’à mon fils pour les tâches ménagères »

gloria-steinem-feminist-litterature-
Livres

Gloria Steinem, féministe incontournable, fête ses 90 ans

1
Source : Midjourney
Déclic

Suzy, 27 ans : « Aujourd’hui, j’ai peur d’avoir des relations sexuelles avec les hommes »

1
Source : Cerise Sudry-Le Dû / Damien Platt de Getty Images
Féminisme

« Le viol est une bombe à fragmentation particulièrement cruelle » : Laurène Daycard, lettre d’Ukraine

tribune_une_v
Tribune

Aujourd’hui, je suis au tribunal parce que je suis féministe, on ne me réduira jamais au silence

2
Source : Canva
Déclic

Joséphine, 22 ans : « Concernant mon féminisme, je me demande souvent si je suis dans l’excès »

1
Source : Madmoizelle
Féminisme

Annie Chemla : « Avorter des femmes clandestinement m’a apporté un sentiment intense de puissance »

1
Source : adrianvidal / Canva
Société

Ces associations se battent pour nos droits toute l’année et elles ont besoin de nous

3

La société s'écrit au féminin