London Calling des Clash pour les pubs des JO de 2012 ?


Drôle de décision pour le Comité d'Organisation des Jeux Olympiques de Londres 2012 : ils auraient choisi la chanson "London Calling" des Clash pour les spots pubs. WHAT ?

Les Jeux Olympiques, manifestation sportive par excellence, prônant le respect, le bon jeu et le dépassement de soi, avaient pour habitude de choisir des « égéries » musicales plutôt classiques, genre Céline Dion et Garou (ne pas rire).

L’année prochaine, les trentièmes Jeux Olympiques d’été se dérouleront à Londres. Et nous venons d’apprendre que le Comité d’Organisation de Londres 2012 aurait choisi London Calling des Clash pour illustrer les divers spots publicitaires des JO.

Replaçons le contexte de la chanson : The Clash, un des meilleurs groupes punk des années 70, sort l’album London Calling en 1979. À l’intérieur se trouve le titre éponyme, un des plus gros succès du groupe, mais aussi l’un des plus pessimistes. Quelques traductions des paroles : « Maintenant que la guerre est déclarée et que la bataille approche », « L’âge de glace arrive, le soleil se rapproche de plus en plus – Les machines s’arrêtent et les récoltes de céréales sont maigres » et autres joyeusetés liées aux zombies et aux bombes de la Seconde Guerre Mondiale.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=EfK-WX2pa8c&ob=av2n[/youtube]

Voilà maintenant appréciez le merveilleux décalage entre l’image plutôt lisse véhiculée par les JO et les paroles de la chanson. Outre-manche, sans pour autant dénigrer la chanson (Qui oserait ? … Bon ok, je suis pas objective, ma maman m’a transmis son amour infini pour les Clash, j’y peux rien), les voix se lèvent contre cette décision. Sans pour autant réclamer à corps et à cris James Blunt, il faudrait peut-être voir à modérer ce choix… Confirmation ou changement de cap dans quelques semaines !

Commentaires

lopticienne

Vu les récents évènements à Londres, ce choix prend tout son sens !
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!