Live now
Live now
Masquer
Lizzo_&_Angela_Yee_@_SXSW_2022 – wikimedia commons
Féminisme

Lizzo a des choses à dire sur l’avortement et sur l’état actuel de l’Amérique

« Truth Hurts », mais il faut parfois la dire. La chanteuse Lizzo dénonce les atteintes au droit à l’IVG aux États-Unis, mais aussi le pouvoir délétère de la suprématie blanche dans un long et passionnant entretien à Vanity Fair.

« En tant que femme grosse et noire, ce pays n’a jamais progressé; il n’a jamais vraiment changé à mes yeux. »

Dans un dense entretien à Vanity Fair, la chanteuse Lizzo a livré son ressenti sur l’état des États-Unis et son constat est aussi sévère que désabusé, elle qui a soutenu Joe Biden et s’est mobilisée contre les violences policières. Elle le dit haut et fort, elle en a tout simplement assez de l’inaction : « Les pensées et les prières ne suffisent plus. Je ne condamne pas l’administration actuelle. Je suis juste très curieuse de la façon dont ils peuvent agir concrètement. »

C’est notamment le recul du droit à l’avortement qui la fait aujourd’hui réagir, depuis la révocation de Roe v. Wade en juin dernier :

« Je connais plein de gens qui seraient morts s’ils n’avaient pas eu accès à cette procédure. Ça ne devrait pas avoir d’importance si j’en ai fait l’expérience moi-même ou si je connais quelqu’un ; mon opinion ne devrait pas avoir d’importance. Les opinions, c’est ce qui nous a mis dans la merde en premier — ce que les gens pensent que d’autres devraient faire de leur corps. De nos jours, on ne fait plus de lois pour que tout le monde ait accès aux soins, peu importe la question de l’avortement. Et si on laissait les gens pouvoir avoir accès et avoir des ressources et qu’on s’occupait de nos oignons ? »

Lizzo devant un micro lors d'un live Tiny Desk pour NPR Music
Lizzo devant un micro lors d’un live Tiny Desk pour NPR Music

« J’aimerais être une optimiste, mais je suis une optimiste déçue chronique. »

Et Lizzo rappelle le contexte dans lequel s’inscrit ce recul pour les droits sexuels et reproductifs, et quelle population en subira de plein fouet les conséquences :

« C’est une question de pouvoir et de contrôle. C’est une question de suprématie blanche et la domination des hommes ; ça a toujours été la suprématie blanche et la domination des hommes dans ce pays et ceux qui sont complices en aidant à son maintien — qui sont pour beaucoup des femmes blanches. Les femmes qui ont voté pour Donald Trump. Ce “l’Amérique, on est tous ensemble” de façade. Mais c’est faux. Les personnes noires ont été tellement déshumanisées — particulièrement les femmes noires. J’aimerais être une optimiste, mais je suis une optimiste déçue chronique. »

Et l’interprète de « Truth Hurts », flûtiste d’exception, ne craint de pointer du doigt les personnes qui selon elles doivent changer les choses : « La façon dont les femmes noires ont été traitées dans ce pays m’a fait perdre espoir. Je ne crois pas qu’il y a eu une époque où nous avons été traitées justement avec respect. Si je vois de l’espoir, cela viendra de la responsabilité de celles et ceux qui sont en position de privilèges. »

À lire aussi : Lizzo change les paroles de son nouveau single Grrrls pour ôter un terme validiste

Crédit photo : Daniel Benavides, CC BY 2.0, via Wikimedia Commons


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Féminisme

Source : Canva
Déclic

Elia, 26 ans : « J’ai fait une croix sur beaucoup de milieux dont je sais qu’ils sont remplis de personnes oppressives »

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
nadine-shaabana-DRzYMtae-vA-unsplash
Culture

Violences sexuelles : comment la littérature Young Adult prolonge le combat de #MeToo

femmes-boivent-café // Source : URL
Société

Pourquoi le phénomène de la « Girl’s girl » est tout aussi problématique que la «Pick Me» ?

9
Source : Canva
Féminisme

Lily, 21 ans et son éveil féministe : « Je n’ai plus de jugement face à la personne sexiste que j’étais »

Source : Canva
Féminisme

Comment l’autodéfense féministe a changé ma vie

1
Source : Midjourney
Déclic

Célia, 24 ans : « J’ai compris l’importance du féminisme en jouant au Trivial Pursuit »

9782290397336_UnJourDeNuitTombeeT1_Couv_BD (1)
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Source : Canva
Déclic

Sandrine, 48 ans : « J’en demandais plus à mes filles qu’à mon fils pour les tâches ménagères »

gloria-steinem-feminist-litterature-
Livres

Gloria Steinem, féministe incontournable, fête ses 90 ans

1
Source : Midjourney
Déclic

Suzy, 27 ans : « Aujourd’hui, j’ai peur d’avoir des relations sexuelles avec les hommes »

1

La société s'écrit au féminin