Live now
Live now
Masquer
lesbienne-referencement-google
Féminisme

Googler « lesbienne » ne mènera plus à du porno !

Grâce à une modification de l’algorithme de recherche de Google, le mot-clé « lesbienne » ne sera plus associé au porno.

C’est l’heure d’une petite danse de la joie.

Le mot lesbienne ne sera plus associé au porno sur Google

Jusqu’à hier, une recherche Google avec le mot-clé « lesbienne » te menait tout droit à de la pornographie.

Mais comme le dirait Elsa de la Reine des Neiges (icône lesbienne pour un peu que tu traînes sur Tumblr) : « Le passé est passé ».

Depuis aujourd’hui, jeudi 18 juillet 2019, tu peux taper « lesbienne » dans le moteur de recherche sereinement.

Finie, la peur de te retrouver par accident nez-à-nez avec deux femmes aussi lisses qu’un chat sphynx, armées d’ongles aiguisés comme des ouvres-lettres, en plein milieu d’un ciseau, seule position homologuée dans la communauté lesbienne, c’est bien connu.

Désormais, les premiers résultats liés au mot-clé à s’afficher sont ceux de la page Wikipédia dédiée au lesbianisme, et des définitions du mot « lesbienne ». Même pas besoin d’activer la fonction Safe Search pour achever un tel miracle.

Les sites pornographiques ne sont pas éradiqués de l’Internet, mais n’apparaissent plus que dans les pages suivantes.

Le collectif SEOlesbienne,

qui lutte pour améliorer le référencement du mot sur internet, a célébré la nouvelle dans un tweet :

Séparer « lesbienne » et porno, pourquoi c’est important ?

Avant ce grand ménage de Google, l’association systématique du mot-clé « lesbienne » à des sites pornographiques participait à l’hypersexualisation et à l’objectification des femmes homosexuelles.

Une sexualisation dangereuse, qui ne se limite pas au Web, comme le montre le cas récent de ce couple de femmes agressées pour avoir refusé de s’embrasser devant des mecs.

Reléguer les résultats pornographiques à des pages plus lointaines, au profit de contenus variés et plus neutres, permet donc de diversifier l’image de la « lesbienne » et d’éduquer les internautes sur le sujet.

À lire aussi : Je suis lesbienne, croyante de culture musulmane, et ça se passe bien !

Interviewée par le magazine TÊTU, Fanchon, la cyberactiviste à l’origine de SEOlesbienne, a montré son contentement :

« Une adolescente qui va taper lesbienne dans sa barre de recherche Google aura enfin des contenus pertinents. De l’information, du loisir, bref ce qu’il aurait toujours fallu avoir. »

Une victoire qui fait plaisir !

À lire aussi : Triste nouvelle pour le don du sang par les hommes homosexuels


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

4
Avatar de Justinemacaron
19 juillet 2019 à 08h07
Justinemacaron
Bon, bonne nouvelle je suppose, pour la section vidéo ce n'est pas encore ça, mais bon, c'est déjà un pas en avant... Et je confirme, ça ne se limite pas qu'au web. 3615 ma vie, une fois j'étais avec mon ex à la place de la République (qui je ne sais pas pourquoi, m'a l'air d'être un endroit à relou), et un mec manifestement très bourré nous a dit qu'il voulait nous réserver une chambre d'hôtel... Pas du tout creepy le pire c'est que j'étais prête à lui péter la gueule mais mon ex était en mode calme toi Justine et a fait fuir le relou avec le pouvoir de l'attitude zen (et aussi grâce à la femme du gars qui avait l'air super gênée :ninja
Edit: Ouh putain je confirme pour la recherche vidéo... Mais qu'est-ce qui m'a pris de faire cette recherche dans la salle d'attente du médecin priez pour moi pour que personne n'ait rien vu
2
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Féminisme

Source : Getty Image / MARIA DUBOVA
Féminisme

Ève, 42 ans : « Quand il m’a demandé où était le nettoyant après six mois de vie commune, j’ai pleuré »

5
Mode

Vivez une Saint-Valentin sportive avec ces deux offres Nike

Humanoid Native
Source : Capture écran YouTube
Société

Attaque du Hamas : des assos féministes bientôt privées de subventions pour des propos « ambigus » ?

3
Euphémie
Déclic

Euphémie, 28 ans : « Pour moi, on ne peut pas être féministe et de droite » 

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-01-22T105711.943
Société

Selon le HCE, les hommes se sentiraient menacés par le féminisme (rien que ça)

3
Source : Kristina Paukshtite / Pexels
Daronne

Réarmement démographique : « Ce discours nataliste fait écho à un imaginaire très ancré à l’extrême droite »

Source : Capture vidéo / Flickr - Victoria Pickering
Politique

Les propos d’Emmanuel Macron sur le « réarmement démographique » inquiètent les féministes

15
Source : Canva
Déclic

Maëva, 20 ans : « Ma famille s’obstine à défendre des personnes indéfendables »

2
[La Chronique des Absentes] Image de une • Verticale
Féminisme

Laurène Daycard : « Enquêter sur les armes à feu éclaire les angles morts qui pèsent sur les féminicides »

17
Giselles Photo Pascal Elliott 7
Arts & Expos

Trois raisons de découvrir Giselle(s), le ballet romantique remis au goût du jour

Source : Brooke Lark / Unsplash
Travail

Comment j’ai mis K.O. les harceleurs sexuels dans ma boîte

9

La société s'écrit au féminin