Live now
Live now
Masquer
femme jouant au foot
Sport

Les femmes seraient trop émotives pour bien jouer au foot selon ce manager de foot féminin (cherchez l’erreur)

Alors que les qualifications pour le mondial de football 2023 battent leur plein, les analyses du sport féminin restent encore et toujours en proie au sexisme. Parfois même de la part des managers eux-mêmes.

C’est une petite phrase qui en dit long. Interviewé après la défaite de l’équipe féminine d’Irlande du Nord qu’il manage, Kenny Shiels a offert au monde une analyse dont on se serait bien passées. Pour expliquer pourquoi les irlandaises du Nord se sont inclinées à 5-0 devant l’Angleterre, point de technique ou de stratégie : il faut selon lui blâmer l’émotivité féminine.

« Les filles et les femmes sont plus émotives que les hommes » selon Kenny Shiels

C’est en conférence de presse, pour débriefer le match, que l’entraîneur fait sa sortie sexiste. Plutôt que d’expliquer ces 5 buts par une supériorité sportive de l’équipe adverse, ou de remettre en question le mode de jeu de la sienne, celui-ci explique :

« Dans le foot féminin […] quand une équipe prend un but, elle en prend un second dans un temps très rapproché.

Les filles et les femmes sont plus émotives que les hommes, donc quand elles prennent un but, elles ne le prennent pas très bien. Quand on a pris 1-0, nous avons […] essayé de ralentir le jeu, pour leur laisser le temps de sortir ce déséquilibre émotionnel de leur tête. C’est un problème que nous avons, pas seulement en Irlande du Nord, mais dans tous les pays.

[silence] Je n’aurais pas dû vous dire ça. »

Northern Ireland manager Kenny Shiels: 'women are more emotional than men'

Partout dans le monde, les sportives de haut niveau, dont celles avec qui il travaille quotidiennement, seraient donc trop émotives et instables pour encaisser un but. Une manière royale, s’il en est, de détourner l’attention d’un travail d’entraînement médiocre, peut-être ?

tweet_kenny_shiels

Des réactions vives et des excuses

Cette prise de parole a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux et dans le monde du sport.

« Ce sexisme des années 1970 de la part de Kenny Shiels suggère qu’il n’a rien à faire dans le management du football féminin. J’ai vu des équipes masculine faire la même chose à travers les années. Il faut qu’il parte. »

Devant ces réponses, Kenny Shiels a présenté ses excuses dans un message officiel publié sur le site de la fédération irlandaise de Football.

kenny_shiels_excuses_femmes_emotives

« Je voudrais présenter mes excuses pour les commentaires que j’ai fait lors de la conférence de presse post-match d’hier soir. Je suis désolé du tort qu’elles ont causé.

Hier soir était une occasion spéciale pour le football féminin en Irlande du Nord, et je suis fier de manager un groupe joueuses qui sont des modèles pour tant de gilles et de garçons à travers le pays.

Je suis un défenseur du sport féminin et développer des opportunité pour les femmes et les filles de s’épanouir est ma passion.

Kenny Shiels, manager senior de l’équipe féminine d’Irlande du Nord »

Des excuses qui n’enlèvent rien à son premier discours, mais qui ont le mérite d’exister.

À lire aussi : Megan Rapinoe et ses coéquipières remportent l’égalité salariale, la plus belle des victoires


Vous aimez nos médias ? Dites-le nous dans cette enquête !

Les Commentaires
4

Avatar de hellopapimequepasa
19 avril 2022 à 06h06
hellopapimequepasa
"trop émotive"va dire ça au gymnaste qui concourent même blessé (ce qui est pas une giga bonne idée d'ailleurs)tandit que les footballeur se roule par terre en criant a la moindre blessure
2
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Sport

01gpxmmnj1f9azbs2ayd
Sport

La footballeuse Sara Björk Gunnarsdóttir révèle comment l’OL a coupé son salaire durant sa grossesse

beauté

Comment consommer des cosmétiques de manière plus raisonnée ?

Humanoid Native
Capture d’écran 2023-01-10 à 10.48.29
Société

« Il ne m’a jamais regardé comme un agent mais comme un bonbon à croquer » : Sonia Souid dénonce les comportements de Noël Le Graët

football coupe du monde foot
Actu mondiale

Qatar 2022 : pourquoi l’arbitre brésilienne Neuza Back n’a pas serré la main du cheikh ?

Camille Lamblaut

20 déc 2022

1
les nageuses film
Pop culture

Les Nageuses, l’histoire vraie de deux soeurs athlètes réfugiées est le film à voir sur Netflix

Maya Boukella

12 déc 2022

2
montre-connectee-pola-ignite-3-fitness
Lifestyle

Une montre connectée peut-elle améliorer son quotidien ?

arisa-chattasa-HZbqhd5aK3I-unsplash
Sport

À Cuba, les femmes sont (enfin) autorisées à faire de la boxe en compétition

Camille Lamblaut

07 déc 2022

Capture d’écran 2022-12-05 à 22.14.01
Sport

Longtemps boudé par le Brésil, le numéro 24 est de retour sur le terrain au Qatar, et voici pourquoi

Camille Lamblaut

06 déc 2022

sandrine rousseau mondial equipe de france pleutres
Sport

Qatar 2022 : Sandrine Rousseau fustige le manque de courage de l’Équipe de France

Maëlle Le Corre

29 nov 2022

2
Capture d’écran 2022-11-24 à 12.15.46
Sport

Qatar 2022 : la ministre des Sports encourage les Bleus à « exprimer leur engagement en faveur des droits humains » 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

Le blanc obligatoire à Wimbledon, c’est fini
Actualité mode

Le blanc obligatoire à Wimbledon, c’est fini, et c’est tant mieux pour les joueuses

Anthony Vincent

22 nov 2022

La vie s'écrit au féminin