Les Crevettes Pailletées, la masculinité positive en slip de bain !

Quand un homophobe doit entrainer une équipe de water-polo gay, c'est le clash assuré. Ou pas... Découvre Les Crevettes Pailletées, au cinéma le 8 mai prochain !

Les Crevettes Pailletées, la masculinité positive en slip de bain !

L’année 2018 a été marquée par les jolis succès de Bonhomme et du Grand bain, deux films qui dépeignent une image différente de la masculinité, en réponse aux personnages masculins parfois clichés qui ponctuent le cinéma.

Et 2019 devrait continuer sur cette lancée…

La critique des Crevettes Pailletées

Retrouve la critique (sans spoilers) du film Les Crevettes Pailletées ici !

Les Crevettes Pailletées, une bande-annonce réjouissante

Les Crevettes Pailletées, c’est le nouveau film de Cédric Le Gallo, qui a entre autres réalisé Scènes de culte, et de Maxime Govare déjà derrière la comédie Daddy Cool.

Les deux compères collaborent cette année pour livrer un film qui semble haut en couleurs et en émotions plurielles.

La bande-annonce seule met déjà de bonne humeur et laisse entrevoir un film feel-good plein d’humour et de slips de bain.

Les Crevettes Pailletées, de quoi ça parle ?

Mathias Le Goff, vice-champion du monde de natation, est un fieffé homophobe.

Pour se racheter une conduite, il doit entraîner une équipe de water-polo gay, dont les membres sont davantage motivés par la fête que par la compétition : les Crevettes Pailletées.

Ensemble, ils doivent se rendre en Croatie pour participer aux Gay Games, un rassemblement de sportives et sportifs homosexuels ou bisexuels.

Mathias Le Goff va donc vivre avec les membres d’une communauté qu’il déteste et apprendre à les connaître.

Je n’ai pas encore vu le produit dans son entièreté mais j’imagine bien que Mathias va finir par se prendre d’affection pour les Crevettes Pailletées et se repentir pour ses propos passés.

En tout cas, la vibe feel-good de cette bande-annonce est hyper communicative et j’ai hâte de voir si cette ambiance plane bien sur tout le film.

Réponse le 8 mai au cinéma !

Alors, Les Crevettes Pailletées te donne envie de faire des saltos en justaucorps, douce lectrice ?

À lire aussi : Green Book remporte l’Oscar du meilleur film !

Commentaires

Eclise

@Mymy juste pour préciser :fleur: je n'ai fait aucun commentaire sur les personnages homos, uniquement sur le dispositif narratif/ressort comique du "prenons un homophobe, mettons le au milieu d'homos". C'est le même genre de ressort qu'on retrouve dans "qu'est ce qu'on a fait au bon dieu", ou "Agathe Cléry", et que je trouve navrant tant du point de vue du message derrière que du point de vue du cliché vu et revu.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!