Live now
Live now
Masquer
ugo-koh-lanta
Télé-réalité

Le récap salé de Koh-Lanta — Ugo La Légende, épisode 14 : on ne court pas avec des poignards

08 déc 2021

Koh-Lanta : La Légende, ça continue chez l’habitant ! Comme chaque lendemain d’épisode, retrouvez sur Madmoizelle le récap signé par un fan de Koh-Lanta qui, de toute façon, ne sait pas cuisiner. 

Parfois, la blague s’écrit d’elle-même. Lundi 7 décembre, Le Parisien révèle que nous quittons désormais le monde du rationnel pour entrer dans celui où Koh-Lanta devient J’irai dormir chez vous. L’arbre cachait la forêt qui cachait la Polynésie entière : maintenant, on apprend que cinq candidats allaient déjeuner chez l’habitant après chaque conseil. Détente.

Un fait suffisamment zinzin mais qui ne doit pas occulter les questions qui s’imposent ! Ne sont-ils pas encadrés ? Ne retournent-ils pas directement sur le camp en pleine nuit ? Tout ceci a-t-il désormais une importance ? Nous sommes passés de Deliveroo à AirBnB. Comme le dit Laurent : « bon délire ».

On s’attardera sur ça la semaine prochaine, le live promet d’être… il promet d’être. Voilà.

Claude, Philippe, Jade et Laurent sont donc les quatre derniers candidats de cette zumba légendaire. Incroyable mais vrai, le taux de durée de survie jusqu’aux poteaux est donc de 100% pour tout le monde — trois fois pour Claude, deux fois pour tous les autres. Quand tout va mal, on peut toujours se réfugier derrière les anecdotes d’importance. 

Les vraies légendes portent un pagne

Il n’y a plus qu’une chose qui nous intéresse. Donnez-moi un U, donnez-moi un G, donnez-moi un O ! En arrivant sur l’île des Nullos, il ne fait pas semblant de découvrir les lieux, mais arrive quand même à claquer un faux moment d’hésitation. Bien entendu, une troisième chance et un seul duel à passer, le doute est permis : on a tous envie d’aller rejoindre le jury où tout le monde se fait la gueule !

Heureusement, le catalan de cœur de Madmoizelle décide de « renaître une deuxième fois ». De re-renaître, je suppose. Mais Captain 66 est rancunier envers Phil : il lui en veut « gavé ». Tellement énervé qu’il utilise du patois de l’autre Sud, dites donc.

Sur le camp, on refait le match — « On n’est pas triste car l’histoire est belle » (Claude Dartois, soupçonné de : menacer les autres candidats avec sa fame sur les réseaux sociaux, d’avoir croqué un steak-frites, d’être protégé par un bloc de votes injuste et peut-être de dîner chez l’habitant). Ratage critique sur le jet de storytelling. Même le totem est embarrassé.

Jade, Claude, Phil et Laurent de Koh-Lanta : La Légende.
Regardez comme ils sont HEU-REUX

Le futur pentagone final reçoit un message, qui leur intime de mieux « connaître leurs adversaires ». Mon sang ne fait qu’un tour : allons-nous rendre hommage aux toutes premières saisons et faire une épreuve éliminatoire sur un quiz ?

Hélas, rien d’autre qu’une périphrase pour le Retour du Roi. Et non, ce n’est pas Freddy, car on ne peut pas avoir de belles choses. 

Toute la France consciente derrière Ugo allez let’s go

Pour la dernière fois, le petit mec en pagne (la véritable légende de la saison) signe la fin de la récré pour Ugo, Sam et Alix. Les retrouvailles ne sont pas bonnes entre Ugo et Phil — et franchement, ça peut payer pour l’avenir, ce dernier étant du genre à te filer le poignard qu’il vient de trouver pour s’excuser.

L’ultime jeu de kermesse est donc un labyrinthe géant (définition à mettre en perspective avec le budget de Koh-Lanta) à effectuer à l’aveugle pour, symbolisme oblige, décrocher une boussole. Il faut grimper à même la structure à plusieurs reprises, c’est assez marrant.

Ainsi démarre un jeu où deux candidats sur trois sont purement accessoires. 

J’ai Ugo en sympathie. Je l’ai déjà rencontré, j’ai vu son son spectacle de fauconnerie, son coin est aussi mon ter-ter, et je pense rejoindre l’immense majorité des spectateurs qui l’ont imprimé en « mec gentil qui peut, au moins, faire atterrir la saison sur une meilleure note et nous faire oublier Zemmour quelques heures ».

Les Pyrénées-Orientales arrêtent de respirer. Partout, du TER qui va de Perpignan à Cerbère, des ruelles de Collioure aux campings d’Argelès, on retient son souffle et on attend ce qu’il se passe.

C’est un joyeux bordel qui ne dure pas bien longtemps : Ugo Lartiche explose la concurrence (qui n’a, virtuellement, même pas quitté la ligne de départ) et réintègre pour la deuxième fois le jeu. Aquí viu une légende.

« On a tous en nous un truc qui nous pousse ici » : quel homme, il cite du Johnny. Depuis là-haut, je le sais, ce dernier fait claquer ses santiags et sourit d’un air approbateur. 

Ugo sur le point de gagner l'épreuve de l'île des Bannis.
Des images qui guérissent l’âme

Denis n’en finit d’asséner que nous assistons à la saison la plus difficile de Koh-Lanta, où tous les candidats vivent dans dénuement avéré. Il rouvre son Monoprix pour la dixième fois. « Comme je sais que vous avez besoin de force et d’énergie, je vous ai apporté un peu de manioc », jauge le boss à la gestuelle symétrique.

Écoutez, au moins, ils n’auront pas fait semblant de le planter au camp.

Sam-bot 3000 et Alix, humbles, s’en vont dans le jury final, dont on a enfin des nouvelles… et elles sont tragiques. Ils sont coincés à dix sur un canapé, et le dernier à avoir un bon jeu d’acteur sort. Sans doute une nouvelle vidéo de MrBeast.

« Y a tellement de surprise dans ce Koh-Lanta, là je pense qu’on sera surpris » dixit Christelle, qui confirme nos soupçons : ils ont été drogués juste pour obtenir ces trois-quatre plans. 

Le jury final de Koh-Lanta : La Légende.
Grosse ambiance.

De retour au camp, Ugo et Laurent gèrent leur seum chacun à leur façon. Ça implique de faire le zouave et d’être subtilement odieux — je vous laisse chercher qui est qui.

Tout le monde est au top de son personnage. Claude devise sur ses 120 victoires (dont 40 à l’orientation). Jade parle en rimes. Laurent danse le Madison. Phil est tout tristou d’être rejeté après avoir fait son seul move de la saison : mal mentir à quelqu’un. Ugo irradie, tout enduit de transcendance et d’héroïsme.

Attention avec ce poignard

Mais comme le dit le poète, « Vous savez ce qu’il y a derrière la colline ? L’épreuve d’orientation ». Je n’ai jamais compris ce rituel (et je suis un homme de rituels) : pourquoi ne pas faire un dernier vote formel à quatre ? Mais ce serait sans doute plus juste que le prototype de ce jeu.

Souvenez-vous, dans les premières saisons, on les lâchait juste dans un gros périmètre et les premiers à tomber sur un artéfact s’en sortaient. Quelle époque.

Let’s go pour l’orientation, la partie de chaises musicales ritualisée de Koh-Lanta (si ça vous intrigue, la rédaction vous conseille : Liar Game). Ils sont cinq pour trois places — encore cette obsession de virer les gens deux par deux, bon sang — et il faut réussir une chasse au trésor en trois étapes avant épuisement des stocks.

D’abord : trouver un lieu-dit au nom neuneu, toujours [élément du décor] + [épithète exotique] tel « la banane inspirante » ou « la brindille mirifique », car même Mère Nature a droit à du storytelling. En l’occurrence, il faut trouver un espèce de cerveau blanc fossilisé (du corail), une racine tordue ou une souche moche. 

Dans un périmètre autour de ces repères, il s’agit ensuite de repérer au hasard une balise qui contient un code couleur et un nombre de pas. Puis il faut revenir, et c’est presque gagné… si tu sais compter, repérer les couleurs et utiliser une boussole — pas un CV inné pour tout le monde.

Une fois un poignard trouvé, il faut aller le planter devant Denis. J’ai toujours trouvé ça un peu risqué de donner de tels instruments à des candidats en pleine descente de sérotonine.

Les embrouilles arrivent, c’est inévitable vu le concept du jeu. Il y aura forcément plusieurs personnes dans la même zone de recherche, et quelqu’un peut arriver dans ton périmètre pour tomber accidentellement sur « ton couteau ». Bon délire.

On a droit à tout l’orientation-jutsu : garder son calme après avoir trouvé la balise, s’éloigner tranquillou pour retrouver Denis, et surtout… bien surveiller son caméraman qui est toujours susceptible de faire des plans de coupe sur l’objet que toi, candidat damné, n’arrive pas à trouver. 

L’épreuve tourne en tragédie grecque quand Ugo se retrouve avec Phil dans les pattes. Et comme n’importe quelle tragédie grecque, elle se finit en meurtre :

OOF.

Dans une saison réussie, l’orientation est un petit monument de suspense. C’est une épreuve bien trop hasardeuse et chaotique pour récompenser un mois à supporter les envies de chocolat des autres.

Encore une fois, on prie pour la réussite de l’Élu. Et ça marche : Ugo est le premier à trouver son poignard. Je cite : « DANS LA MAIN J’AI UN PUTAIN DE POIGNARD LÀÀÀÀÀ ». Mesdames, messieurs, voici pourquoi on ne court pas avec des ciseaux : « Un couteau, c’est fait pour être planté ! » (attention, ça part en Affaires Sensibles).

Ugo trouvant son poignard dans Koh-Lanta : La Légende.
TOP POUR PLANTER

Pendant ce temps, Claude trouve son repère, puis sa balise, s’assied dessus pour la planquer (#astuce) tandis que Jade court partout en râlant. Claude trouve un objet en sa présence et elle s’éclipse pour ne pas le gêner, mais enfin ? Phil ne s’embarrasse pas d’une telle politesse : son taf, lui, est d’errer sans but, et d’imiter quelqu’un qui donne l’impression de savoir ce qu’il fait. Tellement passif que j’ai envie de l’appeler Phil Proust (blague de fac de lettres).

Claude trouve son poignard, le reste est un derby d’incompétence, doublé du concours de la plus grande vulgarité prononcée à la télévision.

Phil, lui n’est pas à son avantage. Il suit les autres faute de temps, se plante tout seul de couleur (est-il daltonien ?) (mais si oui, comment aurait-il nommé la bonne couleur avant de se tromper ?) et nous sort un petit discours sur l’aliénation au travail tout en faisant un terrible travail, à espérer trouver un poignard dans l’océan.

Trop tard pour lui et Jade : Laurent trouve le dernier poignard et pète les plombs. Top pour imiter un All-Black qui imiterait un Furby. Il y a des victimes végétales. Appelez la police. 

Ugo vient planter son couteau, tchac. Claude vient faire la même, re-tchac (le seum d’être second supplante visiblement la joie de passer l’étape, ce qui en dit long sur le bonhomme). On n’attend même pas le retour de Jade (qui doit sûrement arriver à mi-chemin et attendre poliment hors-cadre) pour dédier un segment aux dessins de Phil. De nouveau, Claude enterre ses potes avec ses « t’as été fair-play » — sur l’île comme à la ville, ça ne suffit pas, désolé.

Le dessin de l'enfant de Phil.
Mais oui il est super ton dessi, Phil, allez je l’accroche sur mon frigo tkt

Le trio final est donc (ÉNORME SUPRISE) Claude, Laurent et… Ugo. Le gang de Colliourenc retient de nouveau son souffle.

Que va-t-il se passer la semaine prochaine ?

On a donc trois scénarios. Claude/Laurent, Laurent/Ugo, et Claude/Ugo. 

Le jury est donc composé de Clémentine, Namadia, Coumba, Clémence, Téhé, Alexandra, Loïc, Christelle, Sam, Alix, Jade, Phil, et le non-choix des poteaux.  

Si l’on fonctionne par narratif, Ugo bat tout le monde. Sorti au premier conseil, sorti au dernier conseil, revenu d’entre les morts deux fois, c’est improbable mais ça ne marche que dans cette saison. On peut considérer qu’il gagne contre Claude et contre Laurent.

Claude/Laurent, on s’en fout d’avance, mais le jury pourrait privilégier Claude pour « égaliser » les victoires, qu’on passe tous enfin à autre chose : on lui donne 100 000 euros, un bon d’achat Frichti, et on lui indique poliment la sortie. 

  • Clémentine, Clémence, Alexandra, Loïc, et Alix vont toujours voter pour Ugo s’il est là.
  • Claude ou Laurent voteront pour l’autre le cas échéant. 
  • Téhé, Coumba, Phil, Jade et Sam voteront toujours pour Claude. C’est un groupe de potes, il n’y a même pas à aller plus loin. 

Modulo deux choses. Je le répète, si Claude est toujours second, ce n’est pas pour rien : il est probable qu’il gave tout le monde avec ses menaces larvées, son attitude et un storytelling qui va contre lui… pourtant il n’a JAMAIS été menacé (et c’est copieusement énervant).

Donc ça va dépendre de ceux qui soutiennent le scénario du phénix. La victoire n’est pas impossible, je suis juste moins catégorique que je ne l’ai été durant ces trois mois : Ugo peut gagner mais ce n’est pas formidablement barré. Il doit gagner aux poteaux. Il doit choisir Laurent. Et là c’est gagné. 

Quelques points finaux, autant de victoires que Claude n’aur apas

  • « J’ai jamais osé l’écrire, donc je l’ai fait ». Un coup de mou dans la vie ? Cette citation d’Ugo vous inspirera à chaque instant. Just do it
  • Hugo toujours, qui a changé son pseudo instagrame de Lartiche (son patronyme) à Latriche. Et vous réagissez dans les commentaires !

Les Commentaires
1

Avatar de pikalovescoke
9 décembre 2021 à 13h04
pikalovescoke
Je me demande quand même quels étaient les vulgarités prononcées par Claude pour qu'on les bip alors que "putain" ça passe
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Télé-réalité

Culture Web
Feliccia

L’influenceuse Feliccia recadrée par des diététiciens pour ses dangereux « conseils minceur »

Eva Levy

27 jan 2022

9
Télé-réalité
the-hype-house-serie-netflix-critique

Seigneur, qu’on s’est sentie déprimée et vieille après avoir regardé Hype House

Kalindi Ramphul

14 jan 2022

2
Télé-réalité
Pékin Express

Joker de ouf et nouveaux paysages : Pékin Express saison 15 donne déjà envie

Eva Levy

07 jan 2022

Télé-réalité
jonathan van ness ness queer eye 6

Ambiance country pour la saison 6 de Queer Eye, dispo le 31 décembre sur Netflix

Maëlle Le Corre

28 déc 2021

4
Télé-réalité
meilleures-telerealite-2021

Notre top 3 des télé-réalités Netflix de 2021, ni sexistes ni homophobes (prenez des notes, Les Marseillais)

Kalindi Ramphul

25 déc 2021

Télé-réalité
survivor-shock

Après notre Koh-Lanta sans vainqueur, top des trucs fous survenus dans l’émission autour du monde

Benjamin Benoit

22 déc 2021

Parentalité
Kim-Kardashian-et-North-West-sur-TikTok

North West qui exhibe ses sacs de luxe sur TikTok interroge la vie privée des enfants d’influenceurs

Anthony Vincent

17 déc 2021

7
Télé-réalité
koh-lanta-ugo-couronne

Le récap salé de Koh-Lanta : La Légende — On s’attendait à rien mais on est quand même déçues

Benjamin Benoit

15 déc 2021

10
Télé-réalité
koh-lanta-la-legende-finaliste

Eh bien voilà : il n’y aura pas de gagnant ce soir à Koh-Lanta

Mymy Haegel

14 déc 2021

7

La pop culture s'écrit au féminin