Live now
Live now
Masquer
Covid
Santé

L’auto-test Covid dans la gorge, « plus efficace » selon TikTok, mauvaise idée selon la science

Une tiktokeuse a décidé de passer deux auto-tests pour détecter le Covid : un dans le nez… Et un dans la gorge. Mais ce n’est pas une bonne technique pour avoir un résultat correct !

Double dose. Alison Hall, une reporter américaine, a posté une vidéo sur TikTok où on la voit en train d’effectuer deux auto-tests Covid.

Elle fait le premier en mettant le coton-tige dans son nez. Le résultat est négatif, mais elle explique qu’elle a tout de même des symptômes. Ensuite, la jeune femme fait le deuxième… sauf que cette fois, elle le met dans sa gorge. Après quelques minutes, le test ressort positif.

Le TikTok d’Alison Hall a accumulé plus de 5 millions de vues. À la fin de sa vidéo elle explique :

« Moral de l’histoire, pensez à passer un test dans votre gorge en plus d’un dans votre nez pour détecter les premiers signes, puis faites un test PCR pour confirmer. »

Cependant, cette technique n’est pas approuvée par les médecins et ce n’est pas vraiment la meilleure façon de détecter le virus !

L’autotest Covid dans la gorge, c’est non

BuzzFeed News a interviewé le médecin Nam Tran, qui supervise les tests Covid à l’Université de Californie, Davis Health.

Il a expliqué qu’utiliser un test dans la gorge n’était pas si simple : même si les traces du virus peuvent être présentes d’abord dans cette zone, la méthode n’est pas 100% fiable.

Le problème principal avec les auto-tests en général (et ce qui peut expliquer les deux résultats différents obtenus par la journaliste), c’est qu’on n’est jamais sûre de faire le test comme il faut — on n’a pas vraiment l’habitude de s’explorer le fond des sinus. Le médecin détaille :

« La technique pour effectuer le test est importante pour avoir un bon résultat : si vous utilisez le coton-tige timidement car vous avez un nez sensible ou une bouche sensible, vous n’allez pas avoir assez de virus sur votre test pour qu’il soit détecté. »

D’un autre côté, beaucoup d’éléments se trouvant dans la gorge — en premier lieu la nourriture — peuvent fausser un test. La zone n’est donc pas plus fiable que les abysses de votre nez.

Le plus simple, en cas de doute, reste de vérifier auprès d’un ou une professionnelle de santé capable de vous faire un test antigénique ou PCR. Et de continuer, bien sûr, à respecter gestes barrières et autres port du masque !

À lire aussi : Le vaccin contre le Covid-19 ne perturbe pas les règles, selon l’Agence du médicament

Crédit photo : TikTok de Alison Hall


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

16
Avatar de blobette
11 janvier 2022 à 19h01
blobette
J'avoue que je préfère m'en tenir à ce concept purement révolutionnaire (je sais je sais) consistant à faire... ce que dit le mode d'emploi du bouzin^^
voila voila lol je sais quel mouton je fais
1
Voir les 16 commentaires

Plus de contenus Santé

Source : Capture d'écran
Société

« Malheureusement, j’en ai aussi fait les frais », Marine Lorphelin s’exprime sur les violences sexuelles à l’hôpital

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
[PR] Image de une • Verticale
Culture

5 anecdotes sur Virgin Suicides, de la plus cool à la plus glauque (comme le film)

Pexels
Santé

JO 2024 : le cycle menstruel a-t-il un impact sur les performances des sportives ?

2
Source : OcusFocus de Getty Images
Santé

Une nouvelle étude explique comment le cycle menstruel est régulé 

Source : Linda Prebreza
Actualités beauté

PFAS : découvrez dans quels cosmétiques vous pouvez trouver des polluants éternels 

131 - WinoraBikes-Rotterdam_Day-02 - L1120623
Lifestyle

« Le vélo électrique, éloigne les relous » : 3 bonnes raisons de se mettre au vélo électrique quand on est une meuf

femme-boit-alcool // Source : URL
Société

Les femmes boivent trop et de plus en plus, une nouvelle étude montre les graves conséquences sur leur santé

6
pexels-liza-summer-6382633
Santé mentale

« Ma psy m’a appris à comprendre et accepter mes émotions sans lutter contre elles » : Louise a testé cette nouvelle façon de suivre une thérapie

Couverture du livre "Couper la douleur" de Lisa Dayan // Source : Éditions Marabout
Livres

Douleurs vaginales intenses : « Quand on te demande de jauger ta douleur de 1 à 10, c’est dur de dire 10 »

1
vitiligo-temoignages
Santé

Vitiligo : comment les jeunes vivent cette dépigmentation de la peau ? Une première étude éclaire le sujet

1

La société s'écrit au féminin