Live now
Live now
Masquer
[Site web] Visuel horizontal Édito (37)
Arts & Expos

La bouleversante exposition « Je n’ai rien fait de mal » sur l’inceste à découvrir aux Rencontres d’Arles

02 août 2022
La photographe Mika Sperling explore le traumatisme de l’inceste dans son exposition « Je n’ai rien fait de mal ».

À l’occasion du festival des Rencontres d’Arles, la photographe allemande Mika Sperling présente son exposition « Je n’ai rien fait de mal ». Elle y explore le traumatisme d’enfance causé par un grand-père incestueux.

L’exposition a remporté le vote du public du Prix Découverte Louis Roederer. Elle est à découvrir à Arles, à l’église des Frères prêcheurs jusqu’au 28 août.

Une exposition intime et politique

C’est un titre évocateur et au sens double. Il renvoie à la parole des victimes enfermées dans la peur et la culpabilité, mais aussi celle du grand-père pédocriminel, qui n’a jamais reconnu les faits.

« Je n’ai rien fait de mal » est composé de trois ensembles. D’abord, Mika Sperling a photographié sa toute jeune fille. Prises entre le chemin de « la maison d’enfance » et celle où vivait le criminel, les images font cohabiter deux temporalités pour mieux révéler la pérennité du traumatisme familial et sa transmission à travers le temps.

sperling photo
© Mika Sperling

Il y a aussi des photos de famille, sur lesquelles la photographe apparaît lorsqu’elle était enfant. Mais l’aïeul a été découpé de la photo. Il laisse place à une silhouette qui semble se tenir de dos, comme pour signifier l’aveuglement et le silence des proches et l’impunité du coupable.

Mika Sperling
© Mika Sperling

Enfin, Mika Sperling présente un texte-scénario fictif. « En quête de réponses », elle échange avec l’agresseur, silencieux et désormais décédé. Pendant le parcours, différents objets renvoyant à l’enfance sont disposés : un échiquier appartenant au grand-père ou des dessins d’enfant sur lesquels ce dernier a été effacé.

Finalement, bien que son visage n’apparaisse pas dans l’exposition, sa présence fantomatique demeure. En cela, « Je n’ai rien fait de mal » se déploie de l’intime au collectif. Selon l’association Face à l’inceste, en France, 1 personne sur 10 déclare avoir été victime d’inceste. En définitive, Mika Sperling part de son histoire personnelle pour briser un tabou structurel.

[Site web] Visuel horizontal Édito (37)
© Mika Sperling

À lire aussi : Pourquoi les photos d’Adeline Rapon sur les clichés autour des Antillaises m’ont tant ému

Crédit de l’image à la Une : © Mika Sperling


Vous aimez nos médias ? Dites-le nous dans cette enquête !

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Arts & Expos

@Marina_VGR Cabaret la Bouche sept 202278.jpg
Arts & Expos

Mascare : « Le cabaret est un art qui ne s’enferme pas dans un genre »

Anthony Vincent

28 jan 2023

Jobs et Études

Chimie, astrophysique et ingénierie : ces femmes scientifiques qui ont changé le monde

Humanoid Native
[Site web] Visuel horizontal Édito (15)
Livres

« Une Place », l’essai-illustré brillant d’Eva Kirilof qui explique l’absence des femmes de l’histoire de l’art

Capture d’écran 2022-12-21 à 18.14.03
Pop culture

Mort de Maya, fille de Pablo Picasso, père aimé (mais toxique)

Camille Lamblaut

21 déc 2022

1
[Site web] Visuel horizontal Édito (17)
Livres

3 livres d’art féministes à (s’)offrir à Noël

IMG_9346
Arts & Expos

L’artiste JR dévoile une nouvelle œuvre en hommage aux Iraniennes

Camille Lamblaut

05 déc 2022

Du Japon à l'Occident, regards croisés sur le kimono
Actualité mode

Cette exposition sur les kimonos transcende les frontières et les époques

Anthony Vincent

30 nov 2022

habib
Arts & Expos

Trois expositions pour épancher votre soif de culture

Maya Boukella

06 nov 2022

Exposition « Années 80. Mode, design et graphisme en France » au Musée des Arts Décoratifs
Actualité mode

Fan des années 1980 ? Cette expo du musée des Arts décos est faite pour vous

Anthony Vincent

05 nov 2022

Parisiennes citoyennes, l’exposition sur les luttes féministes à Paris
Arts & Expos

Cette expo retrace les luttes féministes à Paris de 1789 à 2000, et ça redonne de l’espoir pour demain

Anthony Vincent

01 nov 2022

2
Capture d’écran 2022-10-27 à 18.28.14
Arts & Expos

Le Cercle de l’Art veut aider les femmes artistes à sortir de la précarité

La pop culture s'écrit au féminin