Live now
Live now
Masquer
he-application-recreee-harcelement-rue
Actu en France

« Hé ! », l’application qui recrée le harcèlement de rue sur smartphone

17 avr 2015

« Hé ! », c’est le nom d’une application qui reproduit le harcèlement de rue sur smartphone. Une initiative de Stop Harcèlement de rue.

L’association Stop Harcèlement de rue, dont on t’a parlé plus tôt dans la semaine pour leur initiative du label « Bar sans relou » lancé aujourd’hui à Lille par l’antenne de la capitale des Flandres, fait encore parler d’elle : elle sort l’application Hé ! visant à sensibiliser au harcèlement de rue (label remis pour l’instant uniquement au bar Gastama (dont on te parlait dans notre article sur les bonnes adresses à Lyon, Lille et Paris, (c’est dire si on a du flair))).

À lire aussi : « Plutôt sympa », de se faire siffler dans la rue ? — Réponse à Sophie de Menthon

Hé ! est présenté comme la version française de Yo !, application téléchargée des millions de fois qui consistait simplement à envoyer « yo ! » aux personnes de ton choix. C’est tout ? C’est tout.

Hé !, donc, est présenté comme l’équivalent en français. Pourtant, il s’agit bel et bien d’une sensibilisation au harcèlement de rue. Parce que quand on y est pas confronté personnellement, dans la vraie vie, on a du mal à saisir à quel point c’est pénible et éreintant et épuisant. Les personnes non-concernées par le harcèlement de rue peuvent, du coup, en faire l’amère expérience par le biais de leur smartphone.

Comment ? Avec Hé !, tu peux envoyer des « Hé ! » à tes potes, mais un autre ami est imposé à toutes les personnes qui téléchargent l’application : Martin88, qui envoie des « Hé ! » dans le but de reproduire chez l’utilisateur le stress engendré par le harcèlement de rue… Stress d’autant plus grand que Martin ne s’arrête pas là. Il devient de plus en plus lourd, demandant à l’utilisat-eur-rice pourquoi il/elle ne lui répond pas, lui demande de revenir, l’insulte… Et si la personne qui a téléchargé Hé ! le bloque, un message apparaît. Il rappelle que s’il est possible de bloquer quelqu’un sur une application, ce n’est pas possible de le faire dans la vraie vie : « Si vous pouvez vous échapper aujourd’hui, pour beaucoup, le harcèlement de rue, c’est tous les jours. »

Bon alors je t’avouerai que j’ai du mal à imaginer des gens télécharger cette application à partir du moment où ils savent qu’ils vont se faire harceler. Mais symboliquement, pourquoi pas.

Une vidéo explique le principe de cette initiative :

Hé ! L'application qui simule le harcèlement de rue

Pour télécharger l’application, ça se passe sur l’App Store !

Les Commentaires
2

Avatar de RedVivi
17 avril 2015 à 18h51
RedVivi
Je chipote peut-être mais je trouve ça assez dommage que sur le plan supposé montrer "toutes les femmes qui se font harceler" (à 9s) il n'y ait que des dessins de filles grandes et minces... Pour moi c'est le genre de détail tout bête mais qui entretien l'idée que seules les filles "jolies" se font siffler ou autre et que donc quelque part c'est un compliment...
4
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Actu en France

Actu en France
clementine autain lfi endometriose

L’endométriose bientôt inscrite dans la liste des affections longue durée ?

Féminisme
pref de police

La préfecture de police a enterré un rapport sur… l’accueil des victimes de violences dans les commissariats

Maëlle Le Corre

12 jan 2022

Actu en France
nguy-n-hi-p-unsplash-don-du-sang

Victoire ! Les restrictions au don du sang pour les hommes gays vont enfin être levées

Maëlle Le Corre

11 jan 2022

3
Actu en France
Fille triste

En 2021, les gestes suicidaires ont bondi chez les jeunes filles

Eva Levy

11 jan 2022

2
Actu en France
Magou Doucouré

« Arrêtez de faire les aveugles » : la footballeuse Magou Doucouré dénonce le racisme après avoir reçu des insultes

Mélanie Wanga

11 jan 2022

Culture Web
influenceuse

Surprise ? En 2022, beaucoup d’influenceuses ne signalent (toujours) pas leurs partenariats

Mélanie Wanga

07 jan 2022

5
Parentalité
ass-mat2

Les assistantes maternelles peuvent maintenant garder jusqu’à 6 enfants et ce n’est pas une bonne nouvelle

Camille Abbey

04 jan 2022

12
Vie étudiante
kojo-kwarteng-unsplash-etudiante – format vertical

Des examens en présentiel et sans jauge : les annonces de Frédérique Vidal inquiètent les étudiants

Maëlle Le Corre

29 déc 2021

10

La société s'écrit au féminin