Live now
Live now
Masquer
film-passade-critique
Cinéma

Passade, un huis-clos intime, vulnérable et touchant à ne pas rater au cinéma

09 août 2017 1

Passade est un film de Gorune Aprikian. Ce huis clos raconte une rencontre entre deux inconnus, à travers plusieurs niveaux d’intimité. Un bijou estival, à savourer au cinéma.

Cet article a été rédigé dans le cadre d’un partenariat avec Zelig Films Distribution.
Conformément à notre Manifeste, on y a écrit ce qu’on voulait.

Il y a des films qu’il faut voir au cinéma, absolument, parce qu’ils sont tous rabougris sur un écran de télévision. On dit ça des épopées spatiales, comme Gravity, Interstellar, ou des films fantastiques comme Inception.

Mais un huis-clos qui ne quitte pas sa chambre d’hôtel… quel est l’intérêt de le voir sur grand écran ? C’est justement d’entrer dans cette chambre, avec Paul et Vanessa.

Je les appelle par leur prénom, alors que je n’ai passé qu’une heure vingt-cinq de ma vie avec eux. Il s’est passé un truc, entre nous. J’avais plus l’impression de regarder des comédien•nes jouer dans un film, j’avais celle de partager l’intimité d’un couple.

Mieux : j’avais le privilège d’assister à une rencontre. Une vraie. Celle qui commence par les petits mensonges de l’existence : tout ce qu’on ne dit pas au premier abord, et que l’autre dévoile avec ses questions, mais surtout ses regards et ses attentions.

Passade, c’était ça : un moment rare, capturé sur grand écran.

PASSADE - Bande Annonce Officielle (2017) Film Français

Passade, quand Paul rencontre Vanessa

Paul a la trentaine bien frappée. Il est marié. Vanessa est à la moitié de sa vingtaine. Elle se prostitue. Paul est son client, ce soir. Juste un client. Mais il se passe un truc, entre eux.

C’est pas un coup de foudre niais et cliché. C’est pas non plus une force du destin. C’est pas un puits de tristesse qui s’ouvre sous leurs pieds pour les engloutir.

Il se passe une rencontre : deux inconnus qui baissent la garde, chacun intrigué par la vulnérabilité de l’autre. Comme s’ils voyaient tous les deux la faille que l’autre cache au monde.

La rencontre de Paul et Vanessa nous plonge dans l’intime

Passade, à sa bande-annonce ou à son pitch, j’ai cru qu’il me parlerait de prostitution. D’une histoire sordide, d’un drame humain, de manipulation, de culpabilité… Je ne pouvais pas être plus loin de la vérité.

Mais Passade parle d’intimité, de vulnérabilité, de trahison, d’abandon, de solitude, d’amitié, de confiance… bref : d’humanité. Ça commence par une relation sexuelle. Il n’y a pas plus intime, pas vrai ?

Mais si, pourtant. Au début, ce sont deux inconnus, mais c’est à mesure qu’ils se rhabillent, en discutant, que progressivement…. ils se mettent à nu.

Passade, un huis-clos intime, vulnérable et touchant à ne pas rater au cinéma

Curieux paradoxe, que celui de se dévoiler à mesure que l’on se couvre. Passade raconte que non, justement : pour ces deux-là, l’intimité est plus profonde que la chair.

À lire aussi : Ces moments à deux où je me sens plus vulnérable qu’en faisant l’amour

Ce qui m’a fascinée, dans Passade, ce sont ces deux personnages, intimidants l’un pour l’autre, et pourtant si vulnérables. Ce n’est pas un coup de foudre mis en scène sous un halo de lumière divine. C’est juste une rencontre. Mais c’est ça qui est beau.

J’irai le revoir au cinéma, pour être dans la chambre d’hôtel, avec eux, pour me plonger dans les yeux de Fanny Valette, lorsque son personnage, Vanessa, sourit avec. Face à elle, Amaury de Crayencour prête ses traits, et les fossettes de ses sourires, à Paul.

Depuis que j’ai laissé Gorune Aprikian, le réalisateur, me parler du besoin d’amour à travers les dialogues de Paul et Vanessa, je ne regarderais plus le Canal St Martin de la même façon…

Passade sort le 9 août dans les salles françaises : un beau moment de douceur, à condition d’y aller prêt•e à partager un peu de cette vulnérabilité !

À lire aussi : Le sexe n’est pas sacré pour moi, et c’est pas grave, promis

Les Commentaires
1

Avatar de Dianeart
9 août 2017 à 17h37
Dianeart
bon bah j'irais voir ce film merci de la critique très passionnante
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Cinéma

Interviews cinéma
bigger-than-us-vertical

« Ce film donne des clés pour changer le monde » : Marion Cotillard et Mary Finn présentent Bigger Than Us

Kalindi Ramphul

22 sep 2021

Cinéma
daniel-craig-vertical

D’après Daniel Craig, l’agent 007 ne devrait pas être une femme, mais pourquoi ?

Kalindi Ramphul

22 sep 2021

12
Télé-réalité
koh-lanta-laurent-paresseux-vert

Le récap salé de Koh-Lanta : La Légende, épisode 4 — Guerre des sexes et riz gratuit

Benjamin Benoit

22 sep 2021

Tech
le smartphone OnePlus Nord 2 5G
Sponsorisé

Enfin un smartphone chargé entièrement en 20 minutes !

Actu sexe
Youtube – critique – OnlyFans

Des youtubeurs s’improvisent critiques de comptes OnlyFans et ce n’est pas une bonne nouvelle

Série télé
une-affaire-francaise-vertical

Une affaire française, la série TF1 sur le petit Grégory, l’obsession de trop ?

Kalindi Ramphul

21 sep 2021

Actu en France
neonbrand-nZJBt4gQlKI-unsplash

Avec #LePoidsDesMots, Instagram France s’engage contre le cyberharcèlement

Eva Levy

21 sep 2021

Culture Web
the-damelio-show

Challenges TikTok et crises de larmes : The D’Amelio Show alerte sur la santé mentale des ados influenceuses

Eva Levy

21 sep 2021

Musique
Brian Molko par Mads Perch

Placebo sort Beautiful James, premier extrait d’un 8e album attendu comme le vaccin

Anthony Vincent

21 sep 2021

12
Série télé
asa-butterfield-vertical

« Cassez-vous » : la colère légitime d’Asa Butterfield (Sex Education) contre les fans qui le prennent en photo

Kalindi Ramphul

21 sep 2021

21

La société s'écrit au féminin