Live now
Live now
Masquer
Source : nevodka / Getty Images
Actualités mondiales

États-Unis : la Cour suprême de l’Alabama considère qu’un embryon congelé est un enfant

Cette décision pourrait mettre un terme à la possibilité d’avoir recours à la fécondation in vitro pour les couples dans cet État, et pourrait même avoir une influence dans tout le pays

Encore un nouveau revers contre les droits reproductifs aux États-Unis. Vendredi 16 février, la Cour suprême de l’Alabama a pris la décision de considérer désormais les embryons conservés par congélation comme des « enfants ».

Une décision qui s’applique à « l’ensemble des enfants à naître »

À l’origine de la décision, une plainte de trois couples qui procédaient à une procréation médicalement assistée entre 2013 et 2016, contre une clinique. Se basant sur une loi de 1872 sur les décès de mineurs imputables à une faute, ils ont porté plainte après qu’un autre patient, en entrant dans un lieu de stockage, eût détruit accidentellement leurs embryons.

Si le tribunal avait d’abord écarté la plainte, estimant que les embryons ne pouvaient pas être qualifiés de « personne » ou « d’enfant », la Cour suprême leur a finalement donné raison.

À lire aussi : IVG : un an après l’abrogation de Roe vs. Wade, l’heure est au bilan

« Cela s’applique à l’ensemble des enfants, nés ou à naître ». « Le peuple de l’Alabama a déclaré que la politique de cet État est que la vie humaine à naître est sacrée », a écrit le juge Jay Mitchell, en référence à l’interdiction de l’avortement dans l’État. « Nous estimons que chaque être humain, dès le moment de la conception, est fait à l’image de Dieu », a-t-il poursuivi.

Des « conséquences dévastatrices » pour les FIV

Une décision qui pourrait avoir des « conséquences dévastatrices » pour les procédures de fécondation in vitro dans cet État conservateur, selon Resolve, la principale association américaine consacrée à l’infertilité. « Ce nouveau cadre juridique pourrait rendre impossible des pratiques comme la fécondation in vitro », a dénoncé l’ONG Resolve, qui craint que cette décision s’étende à l’ensemble des États-Unis.

L’Association médicale de l’État de l’Alabama a, elle, prévenu qu’une telle décision « pourrait mener à la fermeture de cliniques dédiées à la fertilité et au déplacement de spécialistes vers d’autres États afin de pratiquer » leur activité sans crainte de poursuites judiciaires.

Cette décision a par ailleurs été vivement critiquée par la Maison Blanche : « À travers le pays, les femmes en viennent à subir les conséquences dévastatrices des actions des élus républicains », a dénoncé mardi la porte-parole Karine Jean-Pierre. La décision de vendredi reflète « exactement le genre de chaos auquel on s’attendait quand la Cour suprême a renversé Roe vs Wade », abrogé en juin 2022, qui garantissait le droit à l’avortement.


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

15
Avatar de guerredesmiroirs
22 février 2024 à 22h02
guerredesmiroirs
Mais je croyais que justement, d’après la Bible (dans la Genese) et le Coran, la vie commence À LA NAISSANCE ("des la première bouffée d'air respirée", sachant que les embryons ne respirent pas d'air, il comptent pas encore comme vivants, donc)?
Puis ni la Bible ni Dieu ne sont vraiment des symboles pro life, vu le nombre de gens que ce dernier tue sans remords. Ces Republicos selectionnent les parties qu'ils veulent de la Bible pour justifier ce quils comptaient faire quand meme.
2
Voir les 15 commentaires

Plus de contenus Actualités mondiales

Source : Ted Eytan // Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License
Actualités mondiales

La Suède adopte une loi qui autorise les transitions de genre à partir de 16 ans

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Giorgia Meloni // Source : Vox
Actualités mondiales

En Italie, une nouvelle loi autorise les militants anti-avortement à entrer dans les cliniques IVG

Friba Rezayee, première femme afghane à participer aux Jeux olympiques, demande l'exclusion de l'Afghanistan // Source : Capture d'écran YouTube
Actualités mondiales

JO 2024 : Friba Rezayee, première femme afghane à participer aux Jeux olympiques, demande l’exclusion de l’Afghanistan

Leïla Bekhti alerte sur le sort tragique des enfants à Gaza, avec l'Unicef // Source : Capture d'écran YouTube
Actualités mondiales

Leïla Bekhti alerte sur le sort tragique des enfants à Gaza, avec l’Unicef

6
"@Vidal Balielo Jr. / Pexels"
Actualités mondiales

Boom des stérilisations chez les américaines, deux ans après la révocation de Roe v. Wade

6
"Crédit photo : Pexels"
Actualités mondiales

À Sydney, un homme commet une attaque au couteau « concentrée sur les femmes »

2
Source : Charles LeBlanc / Flickr
Actualités mondiales

Mort d’O.J Simpson : cette autre affaire de violences conjugales que ses avocats auraient caché dans le cadre du « procès du siècle »

Source : Hélène Coutard
Société

« Ce que l’on retient du 7 octobre, c’est que la solution militaire n’est pas la bonne » : Reportage avec Women Wage Peace

manifestation-IVG-etats-unis
Actualités mondiales

Texas : un groupe de travail sur la mortalité maternelle omet de collecter 10 ans de données sur l’avortement

Source : YouTube
Actualités mondiales

Kate Middleton annonce être atteinte d’un cancer, elle démarre une chimiothérapie

2

La société s'écrit au féminin