Live now
Live now
Masquer
aurore berge assemblee nationale
Politique

Éric Dupond-Moretti confirme les sanctions pour les « parents défaillants » annoncées par Aurore Bergé

Devant l’Assemblée, le garde des Sceaux a apporté des précisions au sujet des mesures coercitives sur la parentalité annoncées par Aurore Bergé : elles ne concerneront que les parents qui « n’assument pas leurs responsabilités », et pas ceux « dépassés ». 

Le gouvernement persiste et signe. Alors que plusieurs membres de la commission parentalité créée par Aurore Bergé ont déjà claqué la porte du fait de l’approche « répressive » retenue par le gouvernement, Éric Dupond-Moretti a donné raison à sa consœur chargée des Solidarités et des Familles. 

Mercredi 13 décembre, devant l’Assemblée nationale, le ministre de la Justice a déclaré que ces mesures coercitives ne concerneraient « pas les parents qui sont dépassés, évidemment, qu’il faut aider. Ça concerne ceux qui n’assument pas leurs responsabilités ».

À lire aussi : « Parents défaillants », mais de qui se moque Aurore Bergé ?

Travaux d’intérêt général, amende, condamnation des parents…

Sur le détail même de ces sanctions, Éric Dupond-Moretti a déclaré qu’elles « vont être annoncées très prochainement en Conseil des ministres ». Il sera bien question de « travaux d’intérêt général pour les parents défaillants […] qui n’assurent pas leurs responsabilités de sécurité, de moralité, d’éducation de leurs enfants », ainsi que la « condamnation des parents qui ne se rendent pas aux audiences » judiciaires de leurs enfants — probablement par le biais d’une « amende » comme l’avait avancé Aurore Bergé.

Autre mesure évoquée par le gouvernement : la mise en place d’une « contribution citoyenne éducative » versée aux associations de défense des enfants maltraités et dont devraient s’acquitter les familles d’enfants ayant commis des dégradations. 

Le garde des Sceaux a aussi cité la création d’un « accueil de nuit des mineurs pris en charge par la protection judiciaire de la jeunesse, pour ne pas que ces enfants traînent dans la rue »


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

2
Avatar de Papillon Bleu
14 décembre 2023 à 14h12
Papillon Bleu
@Mary-Sue
Je n'aime pas spécialement Dupond-Moretti, mais de là à lui reprocher les agissements de son fils de 32 ans...
2
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Politique

Source : Canva
Politique

Marianne Williamson : « Vous ne savez pas ce qu’est la misogynie avant d’avoir été candidate à la présidentielle ! » 

Source : © EC
Société

13 membres de la CIIVISE 1 demandent à Sarah El Haïry de pouvoir reprendre leur travail

1
Source : Aurore Bergé ) Capture d'écran Télématin
Politique

Après le départ de ses dirigeants, la CIIVISE « va continuer », assure Aurore Bergé

La ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra sur le plateau de RTL // Source : Capture d'écran Youtube
Politique

Remaniement : ce qu’il faut retenir du nouveau gouvernement

Assemblée Nationale // Source : Wikimedia
Politique

Violences contre les élus : une proposition de loi propose de durcir les peines des agresseurs

3
parlement européen dililif
Politique

Finalement, l’Union européenne renonce à une définition commune du mot « viol »

3
Source : Capture vidéo
Politique

Jeunesse, santé, éducation… Les principales annonces à retenir du discours de Gabriel Attal

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-01-30T111750.280
Politique

Sans pression, 3 députés RN posent devant une pancarte insultant Sandrine Rousseau et Marine Tondelier

5
Source : The Left / Flickr
Politique

Manon Aubry sera la tête de liste de La France insoumise aux élections européennes

Aurélien Pradié
Politique

Constitutionnalisation de l’IVG : pour Aurélien Pradié (LR), les féministes « hystérisent » les débats sur l’avortement

9

La société s'écrit au féminin