Live now
Live now
Masquer
elisabeth borne ambassadeur lgbt annonce
Société

En annonçant la création d’un ambassadeur aux droits LGBT+, Élisabeth Borne tente-t-elle de rattraper le coup avec les associations ?

05 août 2022
Un ambassadeur pour les droits des personnes LGBTI+ à l’international et des fonds supplémentaires pour la création de nouvelles structures… le gouvernement essaierait-il de faire oublier les casseroles homophobes de certains ministres ?

L’annonce était loin d’être grande surprise, puisqu’en avril dernier, Emmanuel Macron s’était engagé à cette nomination. Mais elle a été réitérée par sa Première ministre ce jeudi 4 août, à l’occasion de l’anniversaire de l’abrogation des discriminations entre les relations hétérosexuelles et homosexuelles introduites en 1942 par le régime de Vichy :

Élisabeth Borne annonce la création d'un poste d'ambassadeur aux droits LGBT+

Un « ambassadeur aux droits LGBT + », dont on connaîtra le nom avant 2023, et qui sera donc notamment en charge de défendre « notamment la dépénalisation universelle de l’homosexualité et de la transidentité », dossier sur lequel la France a déjà été engagée par le passé.

En plus de ce poste affilié au ministère de l’Europe et des affaires étrangères, Élisabeth Borne a aussi fait savoir qu’un fonds de 3 millions d’euros serait créé pour financer de nouveaux centres LGBT+.

Des annonces parfois très fraîchement accueillies par certaines associations, dont SOS homophobie qui les qualifient d’« insuffisantes » :

sos homophobie reaction ambassadeur LGBT

L’association refuse que le gouvernement tente aussi vite de faire oublier les récentes sorties des membres de son gouvernement, du « Ces gens-là » de la ministre de la Cohésion des territoires Caroline Cayeux, à Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique qui hier encore qualifiait de « raccourci » le fait de considérer comme homophobes les personnes qui se sont opposées au mariage pour tous et ont voté contre cette loi.

Sites Seveso, mariage pour tous: Christophe Béchu est l'invité de BFMTV

Un ambassadeur pour donner le change face des associations échaudées ?

Quel pays pourrait bien faire la leçon à l’international sur la protection des personnes LGBTI+ et de leurs droits, alors qu’au sein même de son gouvernement, y exercent des ministres qui se sont illustrés en refusant des mesures d’égalité ?

Un geste aussi pour tenter de rattraper les associations LGBTI+ qui ont boycotté le « dîner des fiertés » organisé par la ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances Isabelle Rome ? Le 20 juillet dernier, elles étaient plusieurs à avoir décliné l’invitation.

« On ne veut pas de photos avec des petits fours avec une ministre au moment où le gouvernement s’accommode de la parole homophobe d’une ministre », avait déclaré le président de l’Association des familles homoparentales (ADFH) Alexandre Urwicz.

D’autant que l’actuelle gestion de la vaccination contre la variole du singe, virus qui touche de plein fouet la communauté LGBTI+, montre bien peu de volonté politique quand il est question de protéger les minorités.

Une fois le nom de l’ambassadeur ou de l’ambassadrice nommée à ce poste connu, nul doute que les associations seront particulièrement attentives et que l’existence de cette fonction, dont les contours restent pour l’instant très nébuleux, ne devra pas faire oublier certaines positions de ses ministres, voire même de son Président lui-même.

À lire aussi : Et si la France reconnaissait les victimes de sa loi homophobe passée ?

Crédit photo : AFP (Capture Youtube)

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Société

Actu en France
Aya Nakamura dans le clip de Bobo

Aya Nakamura et son partenaire placés en garde à vue pour violences réciproques sur conjoint

Aïda Djoupa

10 août 2022

Food
Sponsorisé

On démêle le vrai du faux autour des céréales

Humanoid Native
Société
liz truss portrait officiel

Qui est Liz Truss, la favorite dans la course au poste de Premier ministre au Royaume-Uni ?

Maëlle Le Corre

10 août 2022

1
Société
Ces survivantes du génocide des Tutsi témoignent de viols commis par des soldats Français, en docu

Ces survivantes du génocide des Tutsi témoignent de viols commis par des soldats français, en docu

Anthony Vincent

10 août 2022

4
Actu mondiale
gabby petito plainte utah

Affaire Gabby Petito : sa famille attaque en justice la police de l’Utah

Maëlle Le Corre

09 août 2022

8
Actu mondiale
Francia Marquez

Fraîchement investie, la vice-présidente de la Colombie Francia Márquez relèvera de grands défis

Maya Boukella

08 août 2022

Actualité mode
Ranveer Singh, photographié par Ashish Shah

Les photos de Ranveer Singh nu, sex-symbol de Bollywood, provoquent une enquête pour atteinte à la pudeur

Anthony Vincent

08 août 2022

14
Féminisme
safer plage marseille

Marseille expérimente une appli anti-harcèlement à la plage

Maëlle Le Corre

08 août 2022

2
Daronne
Pexels / Yan Krukov

Le délit de maternité : quand les entreprises nous font payer nos grossesses

Féminisme
Femmes-à-chat-conservateurs-politique-société-

Le mythe des « femmes à chats » récupéré politiquement par les conservateurs

Marie Chéreau

08 août 2022

25
Société
maes-josephine-unsplash-secheresse canicule vertical

La succession de canicules va-t-elle faire augmenter les cas d’éco-anxiété ?

Maëlle Le Corre

08 août 2022

25

La société s'écrit au féminin