Live now
Live now
Masquer
emma-gonzalez-constitution
Actualités mondiales

Non, Emma Gonzalez n’a pas déchiré la Constitution américaine

Emma Gonzalez, figure de proue du mouvement #NeverAgain qui milite pour un contrôle plus strict des ventes d’armes aux États-Unis, semble déchirer la Constitution sur une photo. Encore un bel exemple de fake news.

Le 14 février 2018, 17 personnes ont perdu la vie dans une fusillade perpétrée par un ancien élève de leur lycée, à Parkland en Floride.

L’une des survivantes de ce massacre s’appelle Emma Gonzalez, et elle s’est engagée après la tragédie dans un mouvement naissant : #NeverAgain.

Sous ce nom se sont réunis d’autres survivant·es de la tuerie du 14 février, mais aussi des milliers de jeunes et de moins jeunes appelant le gouvernement à réguler de façon plus stricte les ventes d’armes à feu, notamment des fusils d’assaut.

C’est l’un de ces fusils, l’AR-15, qui a permis à l’assaillant de Parkland d’abattre près d’une vingtaine de personnes en quelques minutes.

#NeverAgain ne milite pas contre le 2ème amendement, qui garantit aux citoyen·nes le droit de porter des armes, mais pour des contrôles plus efficaces et des règlementations plus restrictives.

Cette lutte a été cristallisée le week-end du 24 mars par une série de manifestations à travers les États-Unis : la March for our lives (Marche pour nos vies).

Lire notre article

Les moments forts de la March for our lives

Dans ce contexte politique et sociétal tendu, les fake news sont de la partie.

Emma Gonzalez déchire la Constitution dans un photomontage

Une photo d’Emma Gonzalez déchirant la Constitution, un symbole fort qui signifierait qu’elle foule aux pieds le texte fondateur des États-Unis, a largement circulé.

emma-gonzalez-dechire-constitution

Vous vous en doutez, cette photo est un odieux montage.

Il s’agit d’un extrait, retouché, d’Emma Gonzalez immortalisée par Teen Vogue, qui a mis en avant le mouvement #NeverAgain dans son édition de mars.

La jeune fille y a signé un article qui sert à la fois de cri du cœur, de sollicitation envers les élu·es américain·es et d’appel à la mobilisation adressés aux gens de son âge : Why This Generation Needs Gun Control.

Dans ce cadre, elle a posé parmi d’autres adolescentes :

Ce n’est pas la Constitution qu’Emma Gonzalez déchire en deux, mais une des feuilles marquées d’une cible utilisées pour les entraînements au tir.

Le cliché a été retouché par des « activistes pour le droit au port d’arme », et partagé par de nombreux comptes Twitter soutenant la NRA, la très puissante National Rifle Association qui défend le libre commerce des armes.

C’est navrant de voir qu’une adolescente défendant ses convictions après avoir vécu un évènement traumatisant est traitée ainsi par ses opposant·es.

Au lieu d’un débat sain et respectueux, ce type de fake news ne fait qu’attiser la haine et renforcer les oppositions qui divisent la société américaine.

Je ne peux que vous encourager à toujours vérifier les sources des informations que vous partagez ; une recherche Google suffit le plus souvent à identifier des mensonges !

Vous pouvez également vous tourner vers Les Décodeurs du Monde et CheckNews, chez Libération, qui accomplissent un très bon boulot de fact-checking.

À lire aussi : Fort Lauderdale, le massacre de trop pour la jeunesse américaine ?


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

4
Avatar de nosniam
27 mars 2018 à 14h03
nosniam
j'ai "adoré" comment ils ont aussi pris soin de photoshopper des cernes et de la pâlir , pour bien montrer que "ouh là là regardez cette jeune débauchée avec son visage tout fatigué , c'est sûrement une junkie mhhh "
3
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Actualités mondiales

Source : Phillip Pessar / Flickr
Actualités mondiales

Aux États-Unis, un ado meurt après le « One Chip Challenge », énième défi dangereux

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Deux femmes s'embrassent sous un drapeau arc-en-ciel, symbole LGBT © Gustavo Fring de la part de Pexels
Société

La Gen Z, plus LGBT+ que ses ainées ? Une étude le confirme

2
delia-giandeini-unsplash lgbtqi lives matter
Actualités mondiales

En Argentine, trois femmes brûlées vives parce que lesbiennes

1
Source : Ted Eytan // Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License
Actualités mondiales

La Suède adopte une loi qui autorise les transitions de genre à partir de 16 ans

Giorgia Meloni // Source : Vox
Actualités mondiales

En Italie, une nouvelle loi autorise les militants anti-avortement à entrer dans les cliniques IVG

Friba Rezayee, première femme afghane à participer aux Jeux olympiques, demande l'exclusion de l'Afghanistan // Source : Capture d'écran YouTube
Actualités mondiales

JO 2024 : Friba Rezayee, première femme afghane à participer aux Jeux olympiques, demande l’exclusion de l’Afghanistan

Leïla Bekhti alerte sur le sort tragique des enfants à Gaza, avec l'Unicef // Source : Capture d'écran YouTube
Actualités mondiales

Leïla Bekhti alerte sur le sort tragique des enfants à Gaza, avec l’Unicef

6
"@Vidal Balielo Jr. / Pexels"
Actualités mondiales

Boom des stérilisations chez les américaines, deux ans après la révocation de Roe v. Wade

6
"Crédit photo : Pexels"
Actualités mondiales

À Sydney, un homme commet une attaque au couteau « concentrée sur les femmes »

2
Source : Charles LeBlanc / Flickr
Actualités mondiales

Mort d’O.J Simpson : cette autre affaire de violences conjugales que ses avocats auraient caché dans le cadre du « procès du siècle »

La société s'écrit au féminin