Live now
Live now
Masquer
Réforme des retraites // Source : © Sénat - Palais du Luxembourg
Politique

Droit à l’avortement : le Sénat approuve la constitutionnalisation de l’IVG

C’était inespéré mais c’est désormais officiel : les sénateurs ont adopté ce mercredi soir le texte prévoyant d’inscrire dans la Constitution « la liberté garantie » des femmes à recourir à l’IVG.

Une étape délicate et décisive de franchie pour la constitutionnalisation de l’IVG. Ce mercredi 28 février dans la soirée, la Chambre haute a approuvé l’inscription dans la Constitution de la « liberté garantie » des femmes d’« avoir recours à une interruption volontaire de grossesse ». Le texte a été adopté dans une version sans modification depuis son passage à l’Assemblée, par 267 voix pour et 50 voix contre.

À lire aussi : Enceinte par accident, j’ai découvert que ma médecin était anti-IVG

Rejet d’amendements de la droite

Déjà adoptée à la quasi-unanimité par l’Assemblée nationale le 30 janvier, cette révision constitutionnelle n’était pourtant pas certaine d’obtenir les voix nécessaires au Sénat. Le texte de révision a finalement été approuvé après plus de trois heures de discussions, parfois houleuses, où les trois chefs de la majorité sénatoriale, parmi lesquels le président du Sénat Gérard Larcher, avaient fait part de leur opposition à la réforme.

Les réticences ont finalement été levées et les sénateurs ont rejeté un amendement porté par le sénateur LR Philippe Bas, qui proposait de retirer le terme « garantie » à la phrase « la loi détermine les conditions dans lesquelles s’exerce la liberté garantie à la femme d’avoir recours à une interruption volontaire de grossesse ». Autre rejet : celui d’un amendement pour inscrire dans la Constitution la clause de conscience des médecins.

« Un pas décisif » pour les droits des femmes

Sur X (anciennement Twitter), Emmanuel Macron s’est « félicité » du « pas décisif » fait ce jour par le Sénat et annoncé qu’il convoquera le Parlement en Congrès au château de Versailles lundi 4 mars pour un vote final. Pour que le texte soit définitivement adopté, il devra recueillir une majorité des trois cinquièmes. Il ne fait cependant aucun doute que l’inscription de l’IVG dans la Constitution sera adoptée.

Le Premier ministre Gabriel Attal a salué une « avancée immense » tandis que le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti s’est réjoui de voir le Sénat écrire « une page historique du droit des femmes ».

L’opposition de gauche, qui a porté la révision constitutionnelle, a elle aussi réagi sur X. La sénatrice et ex-ministre des Droits des femmes Laurence Rossignol a fait part de son « immense bonheur » et a dédié « ce vote aux millions de femmes, dans le monde à qui ce droit est refusé ».

La sénatrice EELV Mélanie Vogel a quant à elle rappelé que cette « victoire féministe historique » était avant tout « celle des féministes, des associations et des militant·es qui n’ont rien lâché » tandis que la députée LFI Mathilde Panot a sobrement écrit que « la France va devenir le premier État au monde à garantir le droit à l’avortement ».


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

4
Avatar de Mary-Sue
3 mars 2024 à 13h03
Mary-Sue
C'est la liberté à l'avortement qui a été inscrite dans la constitution, ce qui n'est pas la même chose que le droit à l'avortement. C'est pas du tout une grosse victoire.
4
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Politique

Deux femmes en blouse blanche devant un microscope // Source : Alena Shekhovtsova de corelens
Politique

Être intelligent rendrait de gauche, d’après une étude qui n’étonnera que les gens de droite

23
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : Aurore Bergé sur Europe 1 - Capture d'écran
Politique

Aurore Bergé aurait empêché le recrutement d’une fonctionnaire pour une raison révoltante

3
Source : Capture vidéo
Politique

IVG : Emmanuel Macron veut inscrire l’avortement dans  la charte des droits fondamentaux de l’Union européenne

Élisabeth Borne // Source : Capture d'écran Youtube
Politique

Pour Elisabeth Borne le « sexisme insidieux » en politique est encore trop présent

Julien Bayou à l'Assemblée nationale
Société

L’ex-compagne de Julien Bayou porte plainte contre « harcèlement moral » et « abus frauduleux de l’état de faiblesse »

La députée LFI Ersilia Soudais a porté plainte pour viol contre le militant Damien Cassé // Source : Capture d'écran photo de profil Twitter d'Ersilia Soudais
Actualités France

La députée LFI Ersilia Soudais a porté plainte pour viol contre le militant Damien Cassé

Jill Stein // Source : Canva
Politique

Jill Stein : « On voit apparaître un vote de rébellion, soyez prêts ! »

Source : Canva
Politique

Nikki Haley : « Le premier parti à mettre à la retraite son candidat de 80 ans gagnera cette élection »

Source : Canva
Politique

Marianne Williamson : « Vous ne savez pas ce qu’est la misogynie avant d’avoir été candidate à la présidentielle ! » 

Source : © EC
Société

13 membres de la CIIVISE 1 demandent à Sarah El Haïry de pouvoir reprendre leur travail

1

La société s'écrit au féminin