Live now
Live now
Masquer
Source : @cottonbro studio
Santé

Désinfecter votre maison pourrait faire plus de mal que de bien à votre santé 

En hiver, les virus et maladies de saison se répandent. Pour s’en prémunir, nous pouvons avoir tendance à faire plus souvent le ménage que d’habitude, histoire de se débarrasser des germes. Mais désinfecter notre maison trop régulièrement peut s’avérer contre-productif pour notre santé.

Faire le ménage, c’est important. Mais dans ce domaine aussi, le mieux est souvent l’ennemi du bien. Et pour cause, les produits de nettoyage vendus sur le marché sont chargés d’ingrédients chimiques parfois (souvent) nocifs pour la santé. Perturbateurs endocriniens, irritants, polluants… Il vaut mieux éviter de respirer trop souvent les vapeurs de spray dégraissant et autres lingettes désinfectantes.

Mais un autre problème sanitaire se pose : est-ce qu’avoir une maison trop propre ne nous enfermerait pas dans un environnement aseptisé, qui par conséquent, serait néfaste pour notre immunité ?

Que risque-t-on à avoir une maison trop propre ? 

Des défenses immunitaires moins performantes

Depuis la crise de la Covid, les maisons n’ont jamais été aussi propres. Mais propreté ne veut pas dire sans danger pour la santé. D’après le professeur Annick Barbaud, cheffe du service dermatologie et allergologie de l’hôpital Tenon à Paris, interrogé par Marie Claire, les cas d’allergies se sont multipliés depuis quelques années :

« On s’est rendu compte depuis plusieurs années qu’il y a beaucoup plus de manifestations allergiques dans les populations qui ont grandi dans des environnements très aseptisés. Dans l’enfance, notre système immunitaire apprend à se défendre contre des molécules présentes autour de nous. Mais pour cela, il faut qu’il entre en contact avec le plus d’éléments possibles »

Mais à quoi est dû ce phénomène exactement ? D’après l’allergologue, c’est une réponse complexe de l’organisme :

« Il existe deux grands types de réponses immunitaires : celle qui implique des cellules appelées lymphocytes Th1 et celle qui implique des lymphocytes Th2. Les premiers servent à nous protéger contre des agents pathogènes comme des virus et bactéries. Les seconds luttent contre des parasites – types vers – ou contre des protéines de l’environnement. »

Parce que nous sommes moins en proie aux parasites, la réponse immunitaire de type Th2 a largement l’occasion de se concentrer sur l’exposition aux acariens, au pollen, à la poussière ou encore aux poils d’animaux (domestiques ou non). Résultat ? Les cas d’allergie se décuplent.

clay-banks-cEzMOp5FtV4-unsplash

La destruction de toutes les bactéries… Même les bonnes 

Même si leur nom ne nous dit rien qui vaille, les bactéries ne sont pas toujours chargées de mauvaises intentions. Certaines d’entre elles sont même essentielles au bon fonctionnement de notre organisme et à sa protection. D’autres, reconnues par le corps, sont simplement combattues et éliminées, comme l’explique le médecin. Le tout, sans engendrer maladie ou infection. Le problème, c’est qu’un excès d’hygiène peut engendrer un appauvrissement en bonnes bactéries, essentielles pour ne pas développer des malades chroniques… Maintenant, vous savez.

Crédits de l’image : @Clay Banks


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

2
Avatar de RainyMood
22 novembre 2023 à 10h11
RainyMood
@A Kane Le pire, c'est qu'ils désinfectent leur maison du sol au plafond, mais rechignent quand on leur demande de porter un masque, se laver les mains et tousser dans leur coude.
La maison c'est pas un bloc opératoire, y il n'y a pas besoin de désinfecter à outrance.
3
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Santé

arret-pilule-symptomes
Santé

À quoi peut-on s’attendre quand on arrête la pilule ?

38
Source : @JohnFinkelstein
Actualité bien-être

Les pommes seraient les meilleures alliées de votre santé intestinale, et c’est la science qui le dit !

3
Reproductive Health Supplies Coalition – unsplash pilule contraception
Actualités mondiales

États-Unis : dans l’Oklahoma, la contraception d’urgence bientôt interdite ?

À cause des douleurs menstruelles, les femmes perdraient jusqu'à 36 jours de vie sociale par an // Source : Pexels
Santé

Congé menstruel : arrêt maladie, télétravail… tout savoir sur la proposition de loi examinée par le Sénat

3
Pancarte de manifestation "pas ton corps, pas tes choix"
Actualités France

IVG : le Sénat « pas défavorable » à son inscription dans la Constitution

1
Copie de [Site web] Visuel vertical Édito
Bien-être

Mieux vaut éviter de toujours se faire vacciner sur le même bras et voici pourquoi  

1
Source : Unsplash
Santé

Contraception : en douze ans, les vasectomies ont explosé en France, selon une étude

Elifight
Santé

Mon cancer m’a laissé un handicap invisible, et j’en ai marre de devoir sans cesse me justifier

22
epidemie-gastro-enterite-guide-survie
Santé

Guide de survie à une épidémie de gastro

11
Food

Boire du café au réveil : la mauvaise habitude qui nous coûte de l’énergie 

La société s'écrit au féminin