La psychose du coronavirus et son impact sur la culture

Alors que le coronavirus progresse, le secteur de la culture prend des mesures...

La psychose du coronavirus et son impact sur la culture


Hier, au centre médical du Quai de Jemmapes à Paris, tous les patients attendant sagement leur tour dans une salle prévue à cet effet portaient des masques couvrant leurs visages du nez au menton.

La peur du coronavirus

Lorsque la médecin est venue me chercher pour checker mon scanner de contrôle, j’ai donc été obligée de lui demander si tant de patients que ça étaient ici atteints du virus qui fait trembler le monde entier.

Elle m’a calmement répondu : « pas un seul. »

Pas un seul des patients présents dans la salle n’était atteint du virus. Tous, toutefois portaient des masques, symptômes de l’effroi qui règne désormais à Paris.

Si les masques et les mains protégées de gants sont partout dans le métro, dans les rues et dans les grandes surfaces, il est un domaine qui est également très atteint par la psychose du coronavirus : la culture. 

La date de films reportée à cause du coronavirus

Si un arrêté préfectoral a demandé la fermeture de 34 salles de cinéma de l’Oise et du Morbihan, c’est toute la France qui pâtit finalement du virus.

En effet, plusieurs films français ont vu leur sortie décalée, comme Miss, de Ruben Alvès et Rocks de Sarah Gavron. Le producteur du film Miss, censé sortir le 11 mars, a révélé dans un communiqué de presse :

« Au vu du contexte actuel d’épidémie de coronavirus, Warner Bros France, en accord avec les producteurs du film, a décidé de décaler la sortie de Miss au 23 septembre. Nous préférons reporter la sortie du film pour lui donner toutes les chances de rencontrer son public. »

En gros, les producteurs ont peur que leur film ne soit pas assez vu s’il sortait aujourd’hui. 

Et le cinéma français n’est pas le seul à craindre que les spectateurs boudent désormais les salles.

En effet, le plus gros blockbuster américano-britannique de ce début d’année, Mourir peut attendre, nouveau volet de James Bond, ne sortira pas non plus à la date prévue. 

Voilà ce qu’on peut désormais lire sur le compte Twitter officiel de la franchise :

« MGM, Universal et les producteurs de Bond, Michael G. Wilson et Barbara Broccoli, annoncent aujourd’hui qu’après de minutieuses considérations et après une évaluation attentive du marché cinématographique mondial, la sortie de Mourir peut attendre sera reporté en novembre 2020. »

Cette annonce vaut pour les États-Unis, mais aussi bien sûr pour la France.

Le film sortira donc le 12 novembre en Angleterre, et le 25 aux USA. Pour l’instant, aucune date de sortie française n’a été annoncée. 

Quant à la Chine, pays le plus touché par l’épidémie, les sorties de blockbusters américains majeurs ont été annulées, comme 1917, Jojo Rabbit ou encore Little Women.

Une hausse des ventes de La Peste d’Albert Camus

Alors que le Covid-19 continue de progresser, répandant l’épidémie à travers le monde, les gens gagnent en curiosité sur le concept de pandémie.

Le livre La Peste, paru en 1947, dans lequel l’auteur Albert Camus raconte la vie des habitants d’Oran touchés par la peste en 1940, connaît un boom impressionnant depuis le début d’année 2020.

D’après Edistat, les ventes ont plus que doublé en janvier et février 2020 comparés à janvier et février 2019.

Par ailleurs, le film Contagion, de Steven Soderbergh, s’est retrouvé en tête des téléchargements sur iTunes à la fin du mois de janvier.

Si le virus inquiète, il rend en tout cas curieux.

Mais cette curiosité ne finirait-elle pas par alimenter la paranoïa ? 

C’est la question qui personnellement m’inquiète au plus haut point.

J’ai déjà l’impression que la psychose a gagné nos rues, alors que la France est en passe de franchir le stade 3 de l’épidémie, ce qui signifie « épidémie généralisée ».

Alors je ne suis pas sûre qu’alimenter la peur via des objets culturels soit la meilleure des idées.

Des événements annulés à cause du coronavirus

Le salon du livre ainsi que plusieurs concerts ont été annulés dans la capitale française et en province.

La foire d’art contemporain Art Up de Lille a aussi été reportée, comme de très nombreux autres projets, incluant notamment le sport.

Le semi-marathon de Paris n’a en effet pas eu lieu ce dimanche 1er mars 2020.

La peur court au point que certains lieux comme le château de Brézé, dans le Val de l’Oise, proposent aux gens de s’abriter à 9 mètres de profondeur, pour éviter le virus, comme au Moyen-Âge : 

La France est donc secouée de toute part par l’épidémie, qui de son côté s’étend dans le monde, jusqu’à connaitre ses premiers cas en Irak  et en Bosnie.

Si le virus continue sa propagation, je rappelle toutefois qu’il existe des gestes simples pour se protéger, comme se laver les mains très régulièrement, se nettoyer les mains au gel hydro-alcoolique, utiliser des mouchoirs à usage unique.

Des gestes faciles mais efficaces.

Et en attendant que la situation se calme, je te conseille de checker sur Internet le calendrier des événements avant de te déplacer dans un festival qui aurait potentiellement été annulé.

À lire aussi : Si tu hésites sur ton choix d’orientation… lis cet article !

Commentaires

Astipalaya

@Nastja Faire des stats c'est bien, mais là les labos peinent à répondre à la demande donc on ne peut pas tester les gens "juste pour les stats". Dans l'hôpital ou je travaille, le département concerné vient de mettre 3 postes au concours pour faire face à la demande d'analyses en plus. Je fais pas les tests coronavirus mais on a reçu ordre de ne laisser passer personne en direction du labo (parce que mon labo à un petit guichet pour qu'on distribue le sang) et après il y a une porte que la nuit seul les gens qui ont un badge avec cet accès peuvent passer or récemment des soignants se sont introduits dans le labo de microbiologie pour exiger des résultats alors que le technicien allait partir :lol:
Du coup parfois ils viennent vener vers nous alors qu'on fait pas du tout partie de la même équipe :lol:

Aussi il y a quelques jours j'avais entendu que la Chine avait massivement acheté des plaques en plastique indispensable à la réalisation des tests et que le fournisseur était en rupture de stock donc ils ont du revoir les critères de tests ou non.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!