Live now
Live now
Masquer
marine le pen 2022 feministe
Société

Contrairement à ce que croit 1 Française sur 2, non, Marine Le Pen n’est pas féministe

Puisqu’il faut le rappeler ENCORE : non, Marine Le Pen n’est pas féministe. Pourtant sa stratégie raciste pour gagner des voix chez les femmes semble payer, comme le montre un sondage de l’Ifop commandé par ELLE.

Autant le dire tout de suite : le débat d’hier, 20 avril 2022, au cours duquel Marine Le Pen et Emmanuel Macron ont eu l’occasion de défendre leur programme et de dézinguer celui de l’autre, n’a accordé aucune place à la question des violences faites aux femmes.

Le magazine féminin ELLE a commandé auprès de l’Ifop un sondage pour mesurer l’importance accordée au féminisme dans cette campagne et fait ce constat terrible concernant la patronne du Rassemblement national : « Dans le duel qui l’oppose au président sortant, Marine Le Pen semble tirer profit à la fois de son genre et du “féminisme washing” qu’elle pratique depuis son arrivée à la tête de son parti il y a une dizaine d’années ».

En effet, Marine Le Pen est considérée comme largement plus féministe que le président sortant que les électrices sont 30% à le considérer comme un candidat qui défend l’égalité. La candidate d’extrême-droite, elle, plafonne à 49%.

Oui vous avez bien lu : presque une électrice sur deux considère Marine Le Pen comme féministe.

49 marine le pen feministe sondage ELLE Ifop
Étude Ifop pour Elle réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 11 au 13 avril 2022 auprès d’un échantillon de 1 039 femmes âgées de 18 ans et plus

Le sondage Ifop souligne un point important : plus vous êtes féministes, « conscientisées sur ces enjeux », moins il y a de chances que vous considériez la candidate du RN comme féministe.

Encore heureux. Mais quand même, Marine Le Pen a réussi ce tour de force et ce sondage nous confirme ce qui a été observé depuis bien des années. En instrumentalisant les droits des femmes à des fins identitaires, en jouant la carte du fémonationalisme, elle a réussi à se donner une image de défenseuse des intérêts des femmes.

Une stratégie visiblement payante, qui a aussi porté ses fruits du côté de l’électorat gay, comme l’analyse notre enquête sur la tentation du vote RN chez les personnes LGBTI+.

« Moins d’une électrice sur trois (31%) se disent aujourd’hui inquiètes pour leurs droits si elle parvenait à l’Elysée, contre 41% en octobre 2021 », analyse l’Ifop pour montrer cette évolution.

Marine Le Pen n’est pas une candidate féministe

Marine Le Pen a donc progressivement gagné les faveurs du vote des femmes et pourtant, il faudra encore le marteler : rien dans son programme n’améliorera notre sort. C’est même tout le contraire.

Au niveau du parlement européen, elle nous l’a déjà prouvé, en votant contre toutes les avancées liées aux droits des femmes et des personnes LGBTI+, en s’opposant systématiquement aux rapports visant à garantir les droits sexuels et reproductifs, allant même jusqu’à voter contre l’adhésion de l’Union européenne à la convention d’Istanbul qui vise à lutter contre les violences faites aux femmes.

Et dans son programme ? Marine Le Pen entend faire de la France un pays qui interdit le port du voile dans l’espace public, et veut rétablir le délai d’accès à l’IVG à 12 semaines. Il est loin le temps où la candidate RN parlait d’ « IVG de confort », et pourtant, elle vise aujourd’hui à rétablir une politique nataliste en France à travers l’augmentation de certaines prestations sociales en direction des familles monoparentales.

Marine Le Pen à l’Élysée, ça signifie pas de ministère des droits des femmes, car il semblerait que finalement, on n’en ait pas si besoin que ça.

Par un effet d’opposition à Emmanuel Macron, dont les cinq ans de mandat n’ont pas été particulièrement enthousiasmant et volontaire sur les enjeux de l’égalité femmes-hommes, Marine Le Pen apparait donc comme une meilleure alliée des femmes :

« Les femmes, jadis marquées par une forte réticence aux postures viriles du nationalisme traditionnel, ne sont désormais pas plus frileuses que les hommes aux sirènes du lepénisme », analyse François Kraus de l’Ifop :

« Mais cette enquête est aussi un désaveu cinglant pour l’action d’Emmanuel Macron dans un domaine, les droits des femmes, pourtant érigé en « grande cause du quinquennat ». Quelque soit la réalité de son bilan (ex : Grenelle des violences conjugales…), il semble que les déceptions et les critiques des féministes en la matière aient profondément écorné l’image de celui qui s’était présenté en 2017 comme “le candidat des femmes“ .»

À lire aussi : Anne Hidalgo et Valérie Pécresse victimes de la « falaise de verre », cette dynamique sexiste ?

Les Commentaires
11

Avatar de Aichathegypsy
22 avril 2022 à 09h14
Aichathegypsy
La blague, il y a vraiment des femmes qui pensent que Marine LePen est féministe ?
Je rejoins les Madz au dessus. Je ne veux pas entendre la LREM la ramener. Lorsqu'il y a un Darmanin au gouvernement , on se tait.
1
Voir les 11 commentaires

Plus de contenus Société

Qu'est-ce qu'un féminicide ?
Société

Pourquoi l’affaire Marie-Bélen Pisano interroge la notion de féminicide

Elisa Covo

08 fév 2023

2
pexels-katerina-holmes-5905700
Daronne

Écrans et enfants : comment éduquer les jeunes au numérique et à ses risques ?

freestocks-nss2eRzQwgw-unsplash
Santé

Les femmes sont-elles victimes de maltraitance de la part de l’industrie pharmaceutique ?

Louise Chaufourier

08 fév 2023

9
La masculinité, facteur aggravant dans les accidents de la route.
Société

Comment la masculinité toxique aggrave les risques d’accidents de la route

Elisa Covo

08 fév 2023

[Site web] Visuel horizontal Édito (22)
Société

PPDA : pourquoi la publication du livre « Le Prince noir » pose problème

manifestation soutien iran Mahsa Amini – melbourne – Matt Hrkac
Pop culture

Baraye, l’hymne de la révolte iranienne remporte le prix de l’engagement aux Grammy Awards

Maya Boukella

07 fév 2023

solen-feyissa-UWVJaDvXW_c-unsplash
Société

Comment Google ralentit l’accès à l’IVG aux États-Unis

Elisa Covo

07 fév 2023

La couche d’ozone se referme
Ecologie

Bonne nouvelle : le trou dans la couche d’ozone a presque disparu

Elisa Covo

07 fév 2023

1
excision-vert
Féminisme

« Ça fait partie de la tradition » : excisées par nos mères, nous tentons de comprendre

Fenta Savane

07 fév 2023

4
jessica chastain iran
Pop culture

Pour Jessica Chastain, les médias US taisent la révolte iranienne car elle est menée par des femmes

Maya Boukella

06 fév 2023

1

La société s'écrit au féminin