Live now
Live now
Masquer
consentement-t-shirt-culture-du-viol
Société

Ces t-shirts à thème « 50 nuances de non » sensibilisent au consentement

Une campagne de t-shirts dénonce la culture du viol et sensibilise au consentement pour la journée internationale de lutte pour les droits des femmes.

Le consentement est encore et toujours un concept incompris pour beaucoup, si on en croit une nouvelle gamme de t-shirts lancée par deux Australiennes, Emma Clowes et Katarina Matic.

Après avoir sillonné le monde, elles ont décidé de confectionner des hauts blancs à messages, rédigés en gris.

Les textes sont une série de phrases qui ont été prononcés par des personnes qui ont exprimé un « NON » à un rapport sexuel.

Parmi les phrases qui ont été dites et imprimées sur les t-shirts, il y a par exemple :

  • « Ça va si on ne fait que dormir ? »
  • « Je veux juste que tu saches que je ne m’attends à rien de plus qu’un baiser ce soir. »
  • « Je ne le sens vraiment pas. »

J’ai déjà prononcé ces phrases et dans mon cas, on m’a entendue, on a accepté et respecté mon choix.

Mais comme l’explique les fondatrices de la campagne, ceux et celles qui ont déclaré ces mots inscrits sur les T-shirts ont été ignorées.

« La zone grise » à la poubelle

Cette gamme de hauts a été baptisée : 50 shades of no, qui signifie en français : « 50 nuances de non ».

Le nom fait référence au film Fifty Shades of Grey et aborde la question de la « zone grise ».

Ce concept qui sert parfois à se dédouaner d’un viol et/ou d’une agression sexuelle du genre :

« Je savais pas, monsieur l’agent. Elle a pas dit non… (Mais elle n’a pas dit oui non plus, du coup.) »

La « zone grise » fait partie intégrante de la culture viol, visant à culpabiliser la victime et déresponsabiliser l’agresseur.

Anouk en a longuement parlé dans un super article que tu peux lire en cliquant ci-dessous.

La « zone grise » du consentement sexuel expliquée simplement

Un exemplaire de ces T-shirt coûte 30 dollars, ce qui n’est pas donné, mais sachez que les fonds récoltés seront versés à Project Consent, qui héberge le projet.

Cette organisation internationale à but non-lucratif lutte contre les agressions sexuelles et vise à sensibiliser les opinions autour de la culture du viol.

Toutes les infos sur le site de Project Consent.

Et si les t-shirts vous plaisent, vous pouvez les trouvez sur une boutique en ligne juste ici à partir du 8 mars seulement !

À lire aussi : Le consentement sexuel expliqué par une tasse de thé


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

3
Avatar de Sixteen Saltines
28 février 2018 à 22h02
Sixteen Saltines
Euh moi quand je vais sur la boutique, ça me demande un mot de passe, c'est normal ?
0
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Société

« creche-cout-garde-enfant »
Daronne

Le système des crèches est « à bout de souffle » selon la commission d’enquête

Morgan Noam décrypte pour Madmoizelle la proposition de loi transphobe qu'examine le Sénat le 28 mai 2024 // Source : Madmoizelle
Société

C’est quoi la proposition de loi transphobe sur les enfants en France ?

mariage-pour-tous-marion-marechal-pen-abrogation
Société

6 associations portent plainte contre Marion Maréchal pour ses propos transphobes

Source : Ted Eytan // Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License
Société

« Attaquer les enfants trans, c’est attaquer les droits des personnes LGBTI+ » : pourquoi le projet de loi LR est loin de protéger les enfants

4
pique-nique-herbe
Santé

Ces aliments à ne surtout PAS emporter à un pique-nique (gare aux intoxications alimentaires)

1
femme-aisselles
Société

Emma Corrin affiche ses aisselles poilues en couverture du « Harper’s Bazaar » et suscite une vague de commentaires négatifs

1
femme enceinte avec une main sur son ventre
Daronne

« On dit aux personnes grosses qu’elles sont infertiles, alors que c’est complètement faux »

2
Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-27T115458.698
Culture Web

Tibo InShape est désormais le plus gros youtubeur français, et c’est très inquiétant

47
Source : Creative Commons
Société

Lily Allen révèle que son mari, David Harbour, contrôle son téléphone (et vice versa)

1
Source : sniffy
Société

Sniffy, c’est quoi cette poudre blanche qui ressemble fortement à la cocaïne ?

La société s'écrit au féminin