Comment manger plus de légumes (sans te changer en lapin)


Tu as envie de manger plus de légumes, mais ça te semble triste comme tout ? Mymy vient te prouver qu'on peut allier légumes et gourmandise sans forcer !

Comment manger plus de légumes (sans te changer en lapin)

En partenariat avec Bridélice (notre Manifeste)

Quand mes potes viennent prendre l’apéro et ouvrent mon frigo pour se servir une bière, il n’est pas rare qu’ils s’exclament :

— Wow, mais t’as plein de légumes ! Je sais pas comment tu fais…

En effet, les étagères regorgent d’un fenouil croquant par-ci, de carottes éclatantes par-là, d’une courgette un peu fatiguée qu’il va falloir cuisiner bientôt, de cette botte d’oignons nouveaux qui me faisait de l’œil pendant mes courses.

Je comprends ce que me disent mes amis et amies : à leurs yeux, les légumes, ce n’est pas fun ni savoureux, c’est juste « obligatoire ». Ça les intimide un peu…

Et ça leur donne l’impression qu’ils devraient se changer en lapins à brouter de la salade toute la journée !

Je viens donc te donner quelques tips pour mettre plus de légumes dans ton alimentation, sans perdre en kif au moment du repas.

Car les repas, c’est hyper important pour moi. J’ai eu la chance de grandir dans une famille qui mangeait du fait-maison, à table, les enfants et les parents ensemble, comme dans une pub.

Une famille qui a élargi mes horizons culinaires, fait mûrir mes papilles, m’a sensibilisée à l’importance des épices et des bons produits. Qui m’a appris qu’aller au restaurant de temps en temps, c’est cool, mais être fière de ce qu’on cuisine, c’est mille fois mieux !

Alors viens, on va cuisiner des légumes ensemble ♥

Pour manger plus de légumes, consomme de saison

C’est la règle d’or, qui a l’avantage d’allier amour du goût et préoccupations écologiques.

En consommant des produits de saison, non seulement tu évites d’alimenter des filières plus nocives pour la planète, mais en plus tu gagnes en saveur !

Les tomates, les vraies, celles des étals du marché, n’ont rien à voir avec les sphères fades et gorgées d’eau que tu peux acheter en hiver.

Elles ont mille couleurs, nuances et textures différentes qui ne demandent qu’à s’offrir à tes papilles… et ça marche pour tous les produits.

Tu trouveras en quelques clics les fruits et légumes « de saison » pour chaque période de l’année. Comme on est sympa (et qu’on adore manger), chaque 1er du mois, madmoiZelle t’en fait la liste !

https://www.instagram.com/p/B-bxiUrggL1/

Si tu ne te sens pas d’aller au marché ou que tu n’en as pas à proximité, les grandes surfaces se mettent de plus en plus à proposer du bio et de saison.

Dans mon supermarché de quartier, par exemple, il n’y a quasiment jamais de produits hors-saison, il y a un beau corner bio et j’y ai découvert plein de légumes que je ne connaissais pas !

Pour manger plus de légumes, apprends à les cuisiner

A priori, tes parents n’ont pas fait l’école hôtelière. Les miens non plus.

Ils ont donc appris à cuisiner comme tout le monde, sur le tas, avec leurs propres parents, avec des inspirations diverses. Ils ont leurs habitudes, qui ne sont pas forcément les tiennes.

Par exemple, mon père ne jure que par les asperges blanches, cuites à la vapeur et mangées avec de la vinaigrette. Bon. C’est pas mal, mais un peu fadasse et filandreux.

Dans ma tête, les asperges c’était donc : bif bof.

Jusqu’à ce que je goûte une botte d’asperges vertes juste snackées au four, croquantes, saupoudrées de fleur de sel et nappées d’un mince filet d’huile d’olive… Mamma mia !! La RÉVÉLATION !

Surtout avec une petite sauce gourmande à base de crème fraîche Bridélice, citron vert et persil… tu trempes, tu croques, tu kiffes.

J’ai découvert en grandissant que je ne suis pas fan des légumes à l’eau ou vapeur, par contre j’adore tout faire rôtir, avec un peu de matière grasse et les épices qui me font kiffer.

C’est à mon sens le meilleur moyen de conserver le goût du produit tout en le rendant gourmand, et ça permet un jeu de textures génial, entre les carottes croquantes, les pommes de terre fondantes, l’ail qui finit par s’étaler comme une tartinade…

Pardon, je bave un peu.

La marche à suivre est simple : tu prends ma recette de choux de Bruxelles, tu remplaces les choux par littéralement les légumes de ton choix (sauf ceux qui contiennent énormément d’eau comme les tomates) et hop ça roule.

Pour manger plus de légumes, cache-les

Il n’y a pas de honte à avoir des « blocages » alimentaires. Certaines personnes ont vraiment du mal avec « la verdure » et ma foi, ça arrive, je juge pas.

Il existe donc des tips pour planquer les légumes dans des plats, sans trop dénaturer les saveurs !

Le grand classique reste la soupe, dans laquelle tu peux mettre environ tout ce que tu veux. Et si pour toi, la soupe c’est léger, détrompe-toi : une cuillère ou deux de crème Bridélice la changeront en savoureux velouté !

Si tu as un quart de chou qui fait la gueule ou un céleri qui te déprime, tu peux le mixer à d’autres légumes pour ne pas t’en farcir le goût tout seul.

En parlant de farcir, tiens, les légumes farcis c’est aussi une bonne option : c’est gourmand, un peu régressif, et le végétal passe parfois mieux avec la farce (qu’elle soit à base de viande ou de céréales) !

Tu connais les fameuses tomates farcies, mais as-tu déjà entendu parler des courgettes farcies ou des roulés d’aubergine farcis ?

Cacher des légumes dans un plat-doudou, c’est plutôt un bon plan. Je ne trouve pas que quelques tranches de navet gâchent une tartiflette, ni qu’un peu de poireau flingue une quiche.

La bonne astuce, c’est le feuilleté (option Frenchie) ou le samoussa (option plus exotique). Je trouve que l’aspect « en croûte » permet vraiment de faire passer des ingrédients dont on n’est pas forcément fan à la base !

Au final, il n’y a pas de secret : la gourmandise, ça fait tout passer plus facilement.

Ajoute de la crème Bridélice dans ta poêlée de légumes pour en faire une fondue, assaisonne-moi ça un grand coup et tu auras l’estomac qui gronde, promis.

Et la bonne nouvelle, c’est que si tu te retrouves à court d’inspi, Bridélice te propose des playlists de recettes qui suivent ton humeur ou ton type de repas : des plats très cocooning, le guide d’une barbecue party, des recettes prêtes en 15 min chrono, des idées de brunch

Pour manger plus de légumes, découvres-en des nouveaux

Peut-être qu’à ce stade de l’article, tu es déprimée parce que tu détestes 100% des produits que j’ai cités jusqu’à maintenant. Bon.

Très bonne nouvelle : il existe des MILLIARDS (bon peut-être pas) (mais plein quoi) de légumes différents !

En consommant de saison, en allant dans des magasins différents, en faisant les marchés ou en commandant des paniers locaux, tu peux élargir tes horizons culinaires.

Moi par exemple, j’ai découvert, toujours dans mon supermarché, le bok choy, un petit chou au goût très frais, utilisé dans les cuisines d’Asie du Sud-Est. Je l’ai coupé en deux et snacké à la poêle avec sel, poivre, gingembre et piment.

INCROYABLE MOMENT DE VIE.

Résultat, dès que j’en vois (c’est plutôt rare), j’en achète 4 voire 6, car j’adore ça ! Et je n’en aurais jamais mangé de moi-même : je ne savais même pas que ça existait.

Peut-être que la cuisine française n’est pas celle qui te convient le mieux et que d’autres traditions culinaires peuvent révolutionner ton rapport aux légumes.

Les wok asiatiques, les pâtes italiennes, les currys indiens… il y a mille façons de manger des légumes, à toi de les découvrir !

Si tu as peur du gaspillage alimentaire, et c’est tout à ton honneur, tu peux acheter un seul exemplaire du produit inconnu qui t’intrigue, le goûter, et retourner faire un stock si ça te plaît.

Et tu peux garder dans tes placards tes indispensables de la cuisine : épices, crème, beurre (salé, on est pas des bêtes)… tout ce qui accompagnera à merveille tes légumes.

Voilà pour mes conseils visant à t’aider si tu souhaites manger plus de légumes ! J’espère que ça t’a été utile ♥

N’oublie pas que pour pallier tout manque d’inspiration, Bridélice te propose plus de 600 recettes. Perso, je louche du côté de ces idées rafraîchissantes, avec la chaleur qui s’installe…

Je te laisse avec une autre de mes recettes qui tombe très bien pour ce sujet, avec Lucie, une ex-rédac de madmoiZelle qui a vraiment du mal avec les légumes verts à la base. Tu t’y reconnaîtras peut-être !

Mymy Haegel

Mymy Haegel

Mymy est la rédactrice en chef de madmoiZelle. Elle est aussi dans la Brigade du Kif du super podcast Laisse-Moi Kiffer. Elle aime : avoir des opinions, les gens respectueux, et les spätzle.

Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!