Live now
Live now
Masquer
Comment le foulard vert est-il devenu un symbole de la lutte pour le droit à l’IVG, de l’Argentine aux États-Unis
Actu mondiale

Comment le foulard vert est-il devenu un symbole de la lutte pour le droit à l’IVG, de l’Argentine aux États-Unis ?

Depuis les années 2000 en Argentine, des militantes pour le droit à l’avortement arborent un foulard vert, ce qui inspire aujourd’hui les féministes aux États-Unis qui veulent défendre l’accès menacé à cet acte médical si important pour la santé reproductive et sexuelle.

Difficile d’échapper à la façon dont le droit à l’avortement s’avère aujourd’hui plus que menacé aux États-unis, depuis une fuite de la Cour suprême de mai 2022 concernant l’annulation de l’arrêt historique Roe v. Wade, 410 U.S. 113 datant de 1973 et concernant la décriminalisation de l’IVG. Suite à cette information inquiétante, de nombreuses manifestations ont éclaté à travers le pays, notamment organisé par des socialistes démocrates de New York qui ont appelé tous les participants à porter du vert et surtout un bandana de cette couleur pleine d’espoir.

Comment le foulard vert est-il devenu un symbole de la lutte pour le droit à l’IVG, de l’Argentine aux États-Unis
« Écharpe sur le pont de Brooklyn, aux États-Unis, dans une journée de lutte pour la défense du droit à l’avortement qui est en danger dans ce pays. Les foulards verts, notre symbole de lutte et de liberté » a tweeté le 15 mai 2022 ce compte dédié au droit à l’avortement, @CampAbortoCABA.

Pour défendre le droit à l’avortement aux États-Unis, les militantes arborent un foulard vert

D’autres manifestations ont suivi ce code vestimentaire, comme à Miami, Washington D.C., si bien que le foulard devient peu à peu un symbole de lutte de défense des droits reproductifs aux États-Unis, rapporte le média Refinery.

Si cela peut sembler nouveau au pays de l’oncle Sam, ce bout de tissu revêt déjà cette symbolique depuis plus d’une décennie en Argentine. En effet, c’est parce que les femmes argentines portaient des foulards verts en manifestation dans les rues pour réclamer la dépénalisation de l’avortement qu’on les surnommait « la Marée verte ».

Mais pourquoi un foulard vert ? Ce symbole a été pensé comme tel à partir de 2003, rapporte Victoria Tesoriero, membre de la Campagne pour le droit à l’avortement en sécurité, légal et gratuit en Argentine, auprès du média La Croix :

« C’était une couleur qui n’était utilisée par personne, et il avait comme point positif de représenter la vie. […] Nous, les féministes, nous voulions une marque distinctive qui nous permette de nous reconnaître et associer cette lutte aux droits humains, l’avortement comme un droit humain des femmes »

La symbolique du foulard vert pour l’avortement vient d’Argentine

Ce symbole a gagné en popularité à mesure que la Campagne nationale pour le droit à l’IVG s’organisait dès 2005. D’après des ONG, 500.000 avortements clandestins se pratiquaient chaque année en Argentine, avant sa dépénalisation jusqu’à 14 semaines de grossesse, officialisée en janvier 2021.

Dans son sillon, le mouvement #NiUnaMenos (« Pas une de moins »), contre les violences faites aux femmes, dont les féminicides et uxoricides, a gagné en ampleur à partir de 2015. Ce mouvement doit notamment sa forte visibilité à ses codes visuels très reconnaissables, dont le foulard vert.

Celui-ci s’inspire notamment des Madres de Plaza de Mayo. Ces mères et grands-mères se réunissaient à partir de 1977 sur cette place majeure de la capitale de Buenos Aires afin de protester pour la reconnaissance de la « disparition » de près de 30.000 personnes sûrement assassinées sous la dictature de Jorge Rafael Videla dans les années 1970.

En signe de ralliement, elles portaient en premier lieu des langes en tissus de leurs bébés disparus, ressemblant à des foulards blancs qu’ont commencé à adopter leurs alliées. Comme un symbole de convergences des luttes, le foulard vert s’est donc ajouté au fil des années 2000 à ceux immaculés de ces militantes emblématiques en Argentine, qui ont inspiré des féministes d’autres pays, comme la Colombie.

« Le 21 février, la Cour constitutionnelle colombienne a décidé de dépénaliser l’avortement jusqu’à 24 semaines de gestation, faisant de la Colombie le premier pays au monde dans le modèle des limites de gestation pour l’accès à l’avortement sur demande. »

Le foulard vert pour l’avortement porté jusqu’au sein du Sénat des États-Unis

Dans ce sillage, d’autres pays d’Amérique latine et des Caraïbes ont adopté le foulard vert pour revendiquer le droit à l’avortement. Et maintenant, c’est au tour de féministes aux États-Unis de l’arborer dans les rues. Mais aussi au sein même du Sénat, comme vient de le faire la députée de New York, Nydia Velazquez le 11 mai 2022, jour où les démocrates ont échoué à adopter un projet de loi pour garantir le droit à l’avortement :

« Nous avons marché jusqu’au Sénat pour exiger qu’ils codifient Roe parce que les femmes devraient pouvoir prendre leurs propres décisions en matière de soins de santé. Nous avons marché parce qu’un tribunal de droite ne devrait pas pouvoir supprimer un droit fondamental. Nous avons marché parce que nous ne devons jamais revenir en arrière – le moment d’agir, c’est MAINTENANT », a tweeté la députée Nydia Velazquez.

Celle-ci a ainsi déclaré, à propos de son foulard vert porté autour du cou, auprès de Refinery :

« Je voulais envoyer un message aux femmes des États-Unis et d’Amérique latine qui défilent ensemble avec le même objectif en tête : protéger notre droit de choisir. Le sort est le même, que des avortements sûrs, légaux et accessibles sont un droit fondamental pour les femmes.

Je veux spécifiquement transmettre le message aux femmes de tous âges à travers le monde qui pourraient être effrayées par ce qu’elles voient aux États-Unis, que nous soutenons fermement le droit d’une femme de choisir ce qui arrive à son corps et je continuerai à militer car nous ne reviendrons jamais [sur ce droit]. »

Que ce symbole du foulard vert soit repris aujourd’hui aux États-Unis montre donc la dimension internationale de l’importance de la reconnaissance et de l’exercice du droit à l’avortement pour la santé reproductive. Un droit fondamental, partout dans le monde.

À lire aussi : De l’écriture à l’autodéfense : quand la colère féministe gagne du terrain

Crédit photo de Une : Capture d’écran du compte Twitter @CampAbortoCABA.

Les Commentaires
2

Avatar de Anthony Vincent
19 mai 2022 à 13h09
Anthony Vincent
Bonjour @Onirinaute , merci beaucoup pour ta vigilance, c'est corrigé
1
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Actu mondiale

GGNZ_Swearing_of_new_Cabinet_-_Jacinda_Ardern_2
Actu mondiale

Jacinda Ardern, la Première ministre néo-zélandaise, démissionne, à la stupeur générale

Anthony Vincent

19 jan 2023

5
Sexo

Horoscope 2023 : quel sextoy pour votre signe astrologique

Humanoid Native
trans rights terfs fuck off flickr mat hrkac
Actu mondiale

Pourquoi une loi pour les personnes trans en Écosse a été retoquée par le Royaume-Uni

Maëlle Le Corre

17 jan 2023

Un drapeau chinois qui flotte au vent © glaborde7 de la part de pixabay via Canva
Actu mondiale

En Chine, la population décroit pour la première fois en 60 ans

Anthony Vincent

17 jan 2023

Femme dépitée
Psychologie

Le Blue Monday, le jour le plus déprimant du monde, n’existe pas

Emilie Laystary

16 jan 2023

25
Le footballeur français Benjamin Mendy a été reconnu non-coupable de six viols
Actu mondiale

Le footballeur français Benjamin Mendy reconnu non-coupable de six viols

Anthony Vincent

13 jan 2023

11
lisa marie presley
Pop culture

Lisa Marie Presley, fille unique du King est morte à 54 ans

Maya Boukella

13 jan 2023

libraire jaredd craig unsplash
Actu mondiale

Filippo Bernardini, l’éditeur qui volait des livres très attendus avant leur publication

Maya Boukella

10 jan 2023

Le palais de Westminster, chambre des députés britanniques © NenonJellyfish de la part de Getty Images Signature
Actu mondiale

Sept députées dénoncent le sexisme toxique au Parlement britannique

Anthony Vincent

10 jan 2023

golden-globes-2021
Pop culture

Enlisés dans les scandales, les Golden Globes misent sur des mesures inclusives (et des stars) en 2023

Maya Boukella

09 jan 2023

docu netflix complot
Pop culture

Ce documentaire est une théorie du complot, mais Netflix ne fait rien

Maya Boukella

09 jan 2023

5

La société s'écrit au féminin