Tous les body sont beach ready, et cette campagne le montre de façon décomplexante !

Le collectif Nous Sommes 52 propose une campagne d'affichage sauvage pour célébrer la diversité des corps des femmes, et inviter à passer « un été décomplexé ».

Tous les body sont beach ready, et cette campagne le montre de façon décomplexante !© Collectif Nous Sommes 52

52% de la population française est composé de femmes, pourtant, nous serions une « minorité » ?

C’est de ce chiffre que le collectif Nous Sommes 52 tire son nom et son objectif, « Mett[re] en œuvre la puissance de notre majorité ».

La campagne d’affichage du collectif Nous Sommes 52

Le groupe avait déjà agi en parodiant la photographie de Donald Trump, entouré uniquement d’hommes et signant un décret anti-IVG.

Cet été, le collectif met en œuvre une campagne d’affichage sauvage dans les lignes 4 et 9 du métro parisien, dans le but de décomplexer les femmes.

Intitulée 52 à la plage, cette initiative a été lancée ce 16 juillet 2018.

Pour lutter contre les images stéréotypées et complexantes des corps des femmes diffusées pendant l’été, Nous Sommes 52 a choisi de proposer sa propre campagne de communication, affichant ainsi 6 corps de femmes non retouchés.

Sur son site Internet, le collectif détaille :

« Des corps de tous âges, couleurs et corpulences. Des femmes qui osent se montrer telles qu’elles sont réellement : belles et bien dans leur peau pour redonner à tout·es les voyageuses et voyageurs une note juste et optimiste de la femme.

Une campagne métropolitaine, joyeuse et positive pour lutter contre le sexisme dans les rames de nos trains. »

J’adhère tout à fait avec l’aspect joyeux et positif de la campagne, qui montre des femmes qui dégagent une énergie incroyable.

© Collectif Nous Sommes 52, pour la campagne 52 à la plage

Je les trouve toutes magnifiques dans ce qu’elles sont, dans ce qu’elles renvoient.

Laissons les corps des femmes tranquilles l’été (et le reste de l’année)

Cette campagne d’affichage vient pendant l’été, ce n’est pas un hasard. Les injonctions à être « beach body ready », c’est-à-dire d’avoir un corps adéquat pour aller sur la plage, pullulent à cette période.

Spoiler : il n’y a pas de corps « adéquat » pour aller à la plage.

En remplaçant des publicités complexantes, intimant que « quand même, ce serait pas mal de faire un p’tit régime », ou que « ça fait déjà 2 semaines que tu n’es pas allée chez l’esthéticienne et les poils, ce n’est pas très féminin » par des images de femmes aux corps différents, variés, desquelles elles sont fières, le collectif 52 propose une communication qui me fait du bien.

Je ne le ressens pas comme une injonction à être bien dans ma peau, mais comme une preuve que « tu vois, c’est possible ». C’est tout à fait ce qu’il me faut pour ces moments où je sors le short et où je réhabilite mon maillot de bain.

En plus, cela va égayer mon trajet du matin pour me rendre au travail. Que demander de plus ?

À lire aussi : Comment être « beach body ready » pour l’été ? — Le dessin de Mlle Karensac

Mathilde Trg

Mathilde Trg

Relectrice « zéro faute » hors-pair, Mathilde est aujourd’hui l’interlocutrice des maisons d’édition désireuses de faire connaitre leurs œuvres sur madmoiZelle. Elle est aussi obsédée par les e dans l’o (œ) que par Orelsan (à toi de juger ce qui est le plus grave), et prononce les noms espagnols avec l’accent.

Tous ses articles

Commentaires

Artemistigri

et pourtant elles sont considérées comme "moches", "monstrueusement grosses", "hors-norme", alors que non
Par qui? Quelle proportion de la population masculine/féminine? Les haters de FB? On les connait ils n'ont que ça à faire. J'en ai parlé à mon mari, par exemple, et sur la campagne 52, il m'a dit : "ça va, y a pas trop de prise de risque, elles sont normales, c'est certes pas la minceur qu'on te vante à tire-larigot, mais ce sont des femmes tout à fait séduisantes".
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!