Live now
Live now
Masquer
elisabeth borne
Société

C’est officiel : Élisabeth Borne devient Première ministre

Ministre du Travail pendant le premier quinquennat d’Emmanuel Macron, Élisabeth Borne vient d’être nommée Première ministre. Avant elle, une seule femme a occupé cette fonction pendant la 5ème République, Édith Cresson, entre 1991 et 1992.

Les rumeurs allaient bon train sur le nom de celle qui allait succéder à Jean Castex pour le second mandat d’Emmanuel Macron. Car oui, le président semblait y tenir pour son second mandat, en tout cas, un peu plus qu’en 2017, où malgré un semblant de volonté, on s’était tout de même retrouvé avec Édouard Philippe.

Plusieurs noms circulaient depuis ce week-end : l’ancienne ministre PS Ségolène Royal ? Ou bien la proche de Nicolas Sarkozy Catherine Vautrin ? L’actuelle directrice générale de l’Unesco Audrey Azoulay ? C’est finalement celui d’Elisabeth Borne qui vient d’être officiellement annoncé ce lundi 16 mai.

Une première depuis Élisabeth Cresson en 1991

Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion depuis 2020, après avoir été aux Transports, puis à la Transition écologique, elle devra nommer prochainement son gouvernement.

Soyons lucides : ce n’est pas parce qu’une femme accède à Matignon qu’elle sera la garantie d’un engagement féministe dans ce nouveau quinquennat.

Notons une chose toutefois : une femme Première ministre, cela n’était pas arrivé depuis 1991. Trente ans ! À l’époque, Édith Cresson, nommée par François Mitterrand avait fait les frais de nombreuses remarques sexistes, ce qui lui vaut aujourd’hui se souhaite « bon courage » à celle qui prendra les rênes du gouvernement.

« Ce n’est pas le pays qui est machiste : c’est sa classe politique », a-t-elle affirmé lors d’une interview au JDD.

Elle ne tarit pas d’anecdotes machistes sur son année passée au poste de Première ministre : « On me prêtait des propos que je n’avais jamais tenus, on me lançait des critiques permanentes, on faisait des commentaires sur ma tenue vestimentaire », se souvient-elle.

« On a même écrit un jour que mes bas étaient filés alors que j’ai une cicatrice sur la jambe due à un accident! On ne se permettrait jamais la même chose, les mêmes commentaires, sur la tenue des hommes politiques. Alors que quand on parle des femmes, on parle sans se gêner de leurs vêtements ou de leur physique. »

Les choses ont-elle réellement changé ? Pas encore en profondeur, si l’on en croit l’analyse de la journaliste politique Léa Chamboncel, que Madmoizelle a reçu pour évoquer son livre Plus de femmes en politique ! aux éditions Belfond.

C’est officiel : Élisabeth Borne devient Première ministre

Lors de son élection en 2017, Emmanuel Macron avait affirmé qu’il n’était absolument pas fermé à l’idée de nommer une femme à Matignon : « Après, je ne vais pas choisir un Premier ministre parce que c’est une femme. Je choisirai le Premier ministre le plus compétent ».

Sauf que ça ne s’était jamais fait durant ce premier mandat.

À lire aussi : Anne Hidalgo et Valérie Pécresse victimes de la « falaise de verre », cette dynamique sexiste ?

Crédit photo : EU2017EE Estonian Presidency, CC BY 2.0, via Wikimedia Commons

Les Commentaires
24

Avatar de zoliecherry
19 mai 2022 à 14h31
zoliecherry
@jorda @BouletteRose les soignants ont une obligation vaccinale (4 vaccins sans compter celui contre le coco) depuis des années déjà, et ça fait des années qu'ils ne peuvent pas exercer si ils ne font pas ces vaccins.
0
Voir les 24 commentaires

Plus de contenus Société

Actu mondiale
[Site web] Visuel horizontal Édito (6)

La loi « Don’t say gay » entre en vigueur en Floride

Maya Boukella

01 juil 2022

2
Guide d'achat

On a testé 32 culottes de règles pour vous aider à choisir celle qui vous ira

Humanoid Native
Féminisme
Own work aminata touré

Qui est Aminata Touré, première femme noire nommée ministre régionale en Allemagne ?

Maya Boukella

01 juil 2022

1
Société
madprime IVG madmoizelle twitch vertical

Regardez notre premier MadPrime, spécial IVG : on décrypte les conséquences de Roe vs. wade

Maëlle Le Corre

01 juil 2022

1
Féminisme
[Site web] Visuel horizontal Édito (5)

L’émergence difficile d’un #Metoo des mers

Maya Boukella

01 juil 2022

1
Actu mondiale
Les députés britanniques Wes Streeting et Sir Iain Duncan Smith avec le gilet simulateur de bouffées de chaleur. © Capture d'écran Instagram @overthebloodymoon

Le Parlement britannique donne des bouffées de chaleur aux hommes, et c’est pour la bonne cause

Anthony Vincent

01 juil 2022

7
Société
4

Les femmes grandes absentes des publications scientifiques

Marie Chéreau

30 juin 2022

7
Actu mondiale
brittney griner mba wikimedia commons

Toujours incarcérée en Russie, la basketteuse Brittney Griner va être jugée à compter du 1er juillet

Maëlle Le Corre

30 juin 2022

3
Actu en France
immeuble

Changement de nom, sortie de crise sanitaire, tickets-restaurant… Tout ce qui change en France au 1er juillet 2022

Actu en France
formule1-sportautomobile-femme-sexisme-inclusivité-france-renault-droit-des-femmes-

Le pari du constructeur automobile Alpine pour plus de femmes en F1

Marie Chéreau

30 juin 2022

11
Actu mondiale
[Site web] Visuel horizontal Édito (4)

Changement climatique : l’ONU alerte sur « l’état d’urgence des océans »

Maya Boukella

30 juin 2022

1

La société s'écrit au féminin