Live now
Live now
Masquer
causette-feu-critique
Actu en France

À lire sur les Inrocks – Causette sous le feu des critiques

30 juin 2013 33
Depuis vendredi, Causette est vigoureusement mis en cause. La faute à un article de leur numéro estival à propos de la « passion interdite » entre une prof et son élève. Les Inrocks ont réalisé un point complet sur l’affaire, qu’on vous invite à lire.

Le magazine Causette est sous le feu des critiques après la parution dans son numéro d’été d’un article sur la liaison entre une professeure et son élève mineure.

« C’est une histoire de passion interdite. À Lille, une femme, une prof, est tombée amoureuse, à en perdre toute raison, de Leïla, son élève, une collégienne de 14 ans. Elle a dix-neuf ans de plus que son amante. Elle risque dix ans de prison. Causette l’a rencontrée ».

Voilà comment commence l’article intitulé “Une liaison particulière” publié dans le numéro d’été de Causette (en kiosques). Sur quatre pages, la journaliste Stéphanie Maurice revient sur la liaison d’une professeure d’anglais de collège et de son élève mineure, en s’appuyant, entre autres, sur les propos de la dite professeure, Nathalie B., qui a le loisir d’expliquer que “dans pédophile, il y a prédateur, quelqu’un que je ne suis pas” et “j’ai voué ma vie aux adolescents. C’est terrible pour moi qu’on puisse imaginer que je suis un danger pour eux“.

— À lire : le récit complet de l’affaire sur les Inrocks.

Les Commentaires
33

Avatar de Suomi
1 juillet 2013 à 21h17
Suomi
...

A ouais, quand même. Je suis d'accord avec toi sur ce point et ça m'énerve les gens qui menacent de faire des procès à tout va. Je suis un peu déçue par ce que je viens d'apprendre car non, Causette ne devrait pas avoir le monopole de la presse "féminine, féministe et intelligente". Pour moi, Causette a effectivement un style particulier - le style, les jeux de mots, les rubriques... tout est ultra recherché - mais le marché évolue, que des groupes de presse veulent se lancer dans la presse féminine intelligente, je ne vois pas le problème. Et du coup, je ne peux pas m'empêcher d'imaginer le rédac chef se dire : "han, Paulette, mais ça finit par ette comme Causette. Et puis ça sonne pas trop glamour ! On va nous voler notre recette - tiens encore en ette !".

Par ailleurs, Les Pétroleuses était un concept excellent, dommage qu'il n'y avait pas assez d'argent derrière pour continuer.
0
Voir les 33 commentaires

Plus de contenus Actu en France

Sihem Belouahmia
Société

Féminicide de Sihem Belouahmia : pourquoi les mots sont importants

Elisa Covo

03 fév 2023

Julien Bayou à l'Assemblée nationale
Société

La cellule d’enquête interne d’EELV annonce la clôture du dossier Julien Bayou

Elisa Covo

02 fév 2023

Pancarte de manifestation
Société

Inscription de l’IVG dans la Constitution : réelle avancée ou mesure symbolique ?

hemicycle-2017-300
Société

Le Sénat se prononce en faveur de la constitutionnalisation de l’IVG

eric dupond moretti loi protection mineurs crimes sexuels
Actu en France

Eric Dupond-Moretti : son fils Raphaël accusé de violences conjugales

Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l'alcool dans un podcast décomplexant
Actu en France

Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l’alcool dans un podcast décomplexant

Anthony Vincent

26 jan 2023

Capture d’écran 2023-01-25 à 10.19.09
Actu en France

Condamné pour « corruption de mineurs », le président de la Ligue nationale de handball démissionne

darmanin
Actu en France

Le non-lieu pour viol de Gérald Darmanin a été confirmé en appel

Manon Portanier

24 jan 2023

1
women-protesting-together-for-their-rights
Société

L’accès à l’IVG est loin d’être acquis dans les campagnes françaises

Élodie Potente

24 jan 2023

1
pexels-markus-spiske-3671136
Société

Le sexisme a encore de beaux jours devant lui en France, selon le HCE

La société s'écrit au féminin