Live now
Live now
Masquer
brie-larson-portrait
Actualités

Qui est Brie Larson, oscarisée en 2016 pour « Room » ?

Brie Larson a reçu l’Oscar de la meilleure actrice. Le moment semble opportun pour faire un retour sur sa carrière !

Dans la nuit d’hier, Brie Larson remportait l’Oscar de la meilleure actrice pour son rôle dans Room. Boom. Je suis aussi heureuse pour elle que pour Leonardo DiCaprio, c’est dire !

Son personnage de Joy (elle ne s’appelle pas seulement Ma, hein), séquestrée pendant 7 ans, a ému les votant•e•s… et pour cause : son interprétation magistrale était à la fois distante et chaleureuse, et elle était complètement sublimée par le soutien de sa co-star, l’adorable Jacob Tremblay.

En fait, Brie Larson, je la voudrais comme une bonne copine. Elle a l’air très simple et un peu maladroite, mais tellement gentille.

La voici lauréate d’un Golden Globe, d’un SAG, d’un BAFTA, d’un Spirit Independant et d’un Oscar ! Et elle fête ça dignement.

https://instagram.com/p/BCXgTAQEZrN/

Dommage que ce ne soit pas du brie (je me demande si on lui a déjà fait la blague)

Brie Larson, 26 ans, n’a pas débarqué du jour au lendemain à Hollywood, comme on pourrait le croire. Non, ça fait presque 20 ans qu’elle travaille dans le showbiz, et est même passée par la case pop star !

En 2005, son EP Finally Out of P.E. sort, et l’apprentie actrice part en tournée avec Jesse McCartney, mais comme son album essuie un échec niveau ventes, sa carrière de chanteuse tourne court. Et tant mieux pour nous : si ça se trouve, on l’aurait pas connue dans ses films.

Brie Larson à la télévision

À lire aussi : Tina Fey – Le modèle du jour

  • Un père peut en cacher un autre (2001)

Cette série vaut le coup d’être mentionnée car on pouvait voir Kat Dennings dans le rôle de la sœur de Brie Larson ! Mais à part ça, elle n’a duré qu’une saison et a été annulée.

C’est dans ce show que les sériephiles ont fait la connaissance de Brie Larson et de son costume de déesse pendant presque une saison entière. USoT (pour les intimes), nommée dans plusieurs cérémonies des Emmys aux Golden Globes, mettait en scène Toni Collette dans le rôle d’une mère souffrant de trouble dissociatif de la personnalité. Elle avait deux enfants, dont l’aînée, Brie, traversait une crise d’adolescence assez vénère.

 

Vous avez aussi pu croiser Brie Larson au détour d’un épisode de Community : elle a joué la petite amie d’Abed !

Brie Larson et son incursion d’abord frileuse au cinéma

À lire aussi : Scott Eastwood, le fils de Clint qui fera voler ta culotte

Brie Larson n’était soit pas assez jolie, soit pas assez moche pour les rôles.

Brie Larson a déclaré qu’elle arrivait souvent au niveau final des auditions, mais qu’elle n’était soit pas assez jolie, soit pas assez moche pour les rôles.

  • Hoot (2006)

On a là une dramédie familiale qui ne casse pas trois pattes à un canard, qui passe plus pour un téléfilm de M6 avec Luke Wilson et Logan Lerman, et peut être oubliée.

  • Tanner Hall (2009)

Ce film indépendant marque un tournant dans la carrière de Brie Larson, selon moi. L’intrigue tourne autour de quatre jeunes filles dans un pensionnat, et montre l’arrivée à l’âge adulte de ces adolescentes. Entre coups bas, amitié et introspection, ces héroïnes évoluent en faisant face à la réalité du monde.

En soi, le long-métrage n’est pas un chef d’œuvre, veut se rapprocher de Virgin Suicides sans en atteindre l’originalité… mais les actrices (Rooney Mara par exemple) attirent l’attention.

Brie Larson dans des seconds rôles inoubliables

L’ex de Scott, c’est elle ! Délirante et stéréotypée, la superstar Envy Adams impressionnait par son côté un peu sadique et sa veste en cuir qui cassait un peu son image de blondinette classique.

larson

Ces deux films n’ont strictement aucun point commun, à part Dave Franco et Brie Larson, si ce n’est que cette dernière y joue le même genre de personnage : une étudiante facile à vivre, qui boit et qui se drogue légèrement, avec des réflexions existentielles sur la vie. Rien de bien transcendant, mais sa présence dégage une fraîcheur notable.

Son rôle est un peu plus important dans 21 Jump Street, mais je conseille Greenberg aux amateurs de Ben Stiller dans des drames — où il est très bon.

  • The Spectacular Now (2013)

Voici une nouvelle histoire de passage à l’âge adulte et de fin de l’adolescence douce-amère. Brie y joue encore une fois le rôle de l’ex du héros, mais The Spectacular Now est vraiment émouvant dans sa manière d’aborder l’adolescence. En plus, il y a un cast de foufou, entre Miles TellerKyle Chandler et Mary-Elisabeth Winstead !

Des rôles à sa hauteur du talent de Brie Larson

Ce drame social et touchant permet à l’actrice de montrer l’étendue de son talent. Encore dans le genre indépendant, certes, son charisme ne peut pas être raté. Dans son rôle de conseillère auprès de gamins passant pour une courte durée dans des centres de réinsertion, elle déborde de sensibilité et on n’a qu’une envie : lui dire de ne pas abandonner ! Enfin, un vrai grand premier rôle pour Brie Larson.

Même si Brie Larson est reléguée à un second rôle dans la comédie de Judd Apatow, la vérité est là. Elle arrive à se démarquer et à ancrer les personnages trop loufoques dans une réalité qui parle à tout le monde. Surtout via sa relation entre sœurs avec le personnage d’Amy Schumer, qui cherche pas vraiment à se caser mais va peut-être trouver sa moitié…

L’humour de Crazy Amy est grinçant et vraiment pas politiquement correct.

big-crazy-amy-film-critique

Le rôle qui lui a valu la statuette d’or cette année, un film complètement dingue qui sort ce 9 mars… voici quelques mots sur Room.

Pendant 7 ans, une mère et son enfant sont enfermés, séquestrés. Forcés de s’adapter à une horrible réalité. Oppressant, mais profondément humain, Room un film magistral qu’on a tou•te•s beaucoup aimé à la rédac, notamment grâce au duo Jacob Tremblay-Brie Larson qui forment un équilibre parfait, avec un rapport de forces parfois inversé entre une mère et son enfant.

On verra bientôt Brie Larson aux côtés de Cillian Murphy et Armie Hammer dans Free Fire !

Petit bonus :


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

3
Avatar de lueure
2 mars 2016 à 18h03
lueure
Elle était phénoménale dans "United States of Tara"
0
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Actualités

Réforme des retraites // Source : © Sénat - Palais du Luxembourg
Société

Pourquoi la proposition de loi visant à encadrer les transitions de genre avant 18 ans est dangereuse

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : Phillip Pessar / Flickr
Actualités mondiales

Aux États-Unis, un ado meurt après le « One Chip Challenge », énième défi dangereux

Source : Capture d'écran Youtube
Société

Poupette Kenza accusée d’avoir tenu des « propos antisémites », la Dilcrah saisit la justice

5
Deux femmes s'embrassent sous un drapeau arc-en-ciel, symbole LGBT © Gustavo Fring de la part de Pexels
Société

La Gen Z, plus LGBT+ que ses ainées ? Une étude le confirme

7
delia-giandeini-unsplash lgbtqi lives matter
Actualités mondiales

En Argentine, trois femmes brûlées vives parce que lesbiennes

1
Grâce à Judith Godrèche, l'Assemblée envisage une commission sur le travail des mineur·e·s dans le cinéma et la mode.jpg // Source : Capture d'écran YouTube de LCP - Assemblée nationale
Actualités France

Grâce à Judith Godrèche, l’Assemblée se dote enfin d’une commission pour protéger les mineurs dans le cinéma et la mode

Un couple d'homme en train de s'occuper de leur bébé né par Gestation pour Autrui // Source : alvarostock
Daronne

Timothée a fait le choix d’une GPA éthique : « si le consentement est éclairé, les femmes ne sont pas exploitées »

bulletin-salaire // Source : URL
Actualités France

Les fiches de paie vont bientôt être simplifiées, et ce n’est pas forcément une bonne nouvelle

10
Hanny Naibaho festival
Actualités France

Ce festival mythique pourrait bien diparaître (et on est trop triste)

Sora Shimazaki / Pexels
Actualités

Un pédocriminel interdit d’IA pour les 5 prochaines années par la justice britannique, une première

5

La société s'écrit au féminin