Tu ne milites « pas assez » ? Ce message est pour toi

Tu te demandes parfois comment « bien militer » ? Tu as l'impression de ne pas en faire assez, de ne pas t'engager à fond ? Cet article est pour toi.

Tu ne milites « pas assez » ? Ce message est pour toi

Quand on s’engage pour une cause, on peut vite finir dans un piège : celui de l’exigence à la « pureté militante ». Une forme de perfection impossible à atteindre qui devient parfois une réelle entrave.

Si tu t’inquiètes parfois à l’idée de ne pas « assez militer » (ou assez bien militer), si tu regrettes de te focaliser sur une cause et pas une autre, si tu as l’impression de ne pas en faire assez…

Alors tu es au bon endroit.

Un message inspirant sur « comment bien militer »

Le 6 mai, une jeune femme du nom de Carla Borthwick a posté sur Facebook un message positif qui a généré près de 60 000 réactions.

Il lui a été inspiré par le livre Earth is Hiring, de Peta Kelly.

Ce message, madmoiZelle l’a traduit et posté sur Instagram, voici la version française :

« À la personne qui utilise des pailles en métal pour sauver les poissons mais qui consomme des animaux, j’aimerais dire merci. À la personne qui est végane mais qui n’est pas consciente des problèmes des sans-abri, merci. Aux activistes pour le climat qui ne sont pas attentifs à la fast fashion, merci. À la fille qui donne ses vêtements aux personnes qui en ont besoin mais qui n’est pas éduquée au sujet du trafic sexuel, merci. Au mec qui ramasse des déchets en rentrant chez lui mais qui n’est pas bien informé sur le taux de suicide chez les hommes, merci. Aux personnes qui se battent contre les courses de chevaux mais qui sont aveugles à la cruauté de l’industrie laitière, merci. À l’instagrammeur ou instagrammeuse positive qui ne cultive pas une vie sans plastique, merci. Aux grands-parents qui s’engagent auprès des enfants malades mais qui ne sont pas à jour sur les problèmes de racisme et d’homophobie, merci. Aux étudiants qui s’insurgent face au harcèlement scolaire mais qui ne sont pas au point sur la violence conjugale, merci.⠀

Aux activistes pour la paix, aux féministes, à ceux qui adoptent les chiens errants, aux professeurs, volontaires, donneurs, aux personnes qui agissent et à celles qui croient, je dis merci.⠀

Nous suivons tous et toutes un chemin différent et nous voyons tous les choses d’un œil différent. Les problématiques du monde qui te passionnent ne sont pas toujours ce que les autres essayent de changer… et c’est pas grave !⠀

Ce n’est pas la responsabilité de tout le monde de sauver chaque part du monde mais c’est la responsabilité de tout le monde de dire merci à chaque personne qui fait SA part. ⠀

Ne critique pas, apprécie. Ne juge pas, éduque. Nous faisons tous de notre mieux. Merci. »⠀

Bien militer, c’est aussi militer « juste un peu »

Je trouve ce message très cool parce qu’il rappelle qu’on fait tous et toutes notre part, et que tout le monde ne peut pas s’investir dans toutes les luttes.

Te concentrer sur un combat qui te tient à cœur, te concerne directement ou te semble prioritaire, ça ne veut pas dire que tu t’en fous du reste !

Tant que tu n’entraves pas celles et ceux qui se focalisent sur une autre cause, eh bien… tu n’as rien à te reprocher.

Et tu n’es pas obligée de t’investir en asso, en manif ou dans une entreprise militante pour faire changer les choses.

Reprendre un pote qui siffle une meuf, contredire ta tante qui râle sur les immigrés, décider de ne plus manger de viande : ce sont de « petites » actions qui, combinées, deviennent de grandes rivières !

Alors merci à toi. Merci de faire du monde un endroit meilleur. ♥

À lire aussi : Pour la réhabilitation du militantisme !

Mymy

Mymy

Mymy est la rédactrice en chef de madmoiZelle et gère la rubrique masculinité (dont fait partie son podcast, The Boys Club). Elle est aussi dans la Brigade du Kif du super podcast Laisse-Moi Kiffer. Elle aime : avoir des opinions, les gens respectueux, et les spätzle.

Tous ses articles

Commentaires

PoussiM

Merci pour ce post intéressant et utile !
Je n'ai pas l'impression d'être militante au sens où on l'entend la plupart du temps, je ne fais pas partie d'assos militantes. (je bosse dans l'écologie, je sais pas si ça compte), mais je fais des p'tits trucs au quotidien comme déplacements et voyage à vélo pour les vacances, manger bio et local, parfois répondre à des gens quand iels sont sexistes ou homophobes, et puis parfois je vais à des manifs ou à une marche des fiertés. C'est pas grand chose comparé à d'autres, j'aimerai en faire plus mais il n'y a pas vraiment d'asso dont le travail m'intéresse chez moi et je ne suis pas sûre d'avoir réellement le temps et l'énergie pour m'impliquer dans une cause... peut-être plus tard...
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!