Live now
Live now
Masquer
Au Japon, l’accès à la pilule abortive nécessiterait l’accord du partenaire, ce qui scandalise les féministes
Actualités mondiales

Au Japon, l’accès à la pilule abortive nécessiterait l’accord du partenaire, ce qui scandalise les féministes

Les Japonaises seront-elles contraintes de demander le consentement de leur partenaire afin d’accéder à la pilule abortive, en passe d’être enfin autorisée dans le pays d’ici fin 2022 ? Largement dominé par des hommes, le Parlement japonais est bien parti pour l’exiger.

« N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant », clamait Simone de Beauvoir. Et cela s’illustre beaucoup trop souvent, comme maintenant au Japon.

japon-sexisme-discrimination-université-
Stephanie Hau – Unsplash

La pilule abortive, enfin légalisée pour fin 2022 au Japon

Le pays autorise les interruptions volontaires de grossesse depuis 1948, et la pilule contraceptive depuis 1999 (seulement 3 à 4% des Japonaises utilisent cette dernière, d’après des chiffres de 2014 du ministère de la Santé). La pilule abortive, elle, pourrait enfin être légalisée pour la fin de l’année 2022. Mais dans des conditions contraires aux droits reproductifs des femmes, s’alertent les féministes du pays.

Depuis 1948, la loi japonaise exige déjà le consentement du partenaire pour qu’une personne enceinte puisse accéder à un avortement chirurgical. Et cela serait également le cas pour l’accès à une IVG orale.

L’IVG orale, légale au Japon, seulement si le partenaire y consent, et à 725€ ?

Comme le rapporte le Guardian, Yasuhiro Hashimoto, haut responsable du ministère de la Santé, a ainsi expliqué lors d’une commission parlementaire au début du mois de mai :

« En principe, nous pensons que le consentement du conjoint est nécessaire, même si un avortement est provoqué par un médicament oral. »

Telle que la loi se présente actuellement, les femmes qui veulent accéder à cette technique d’avortement chimique en début de grossesse devraient donc présenter une preuve écrite de l’accord de leur partenaire afin d’obtenir l’ordonnance en question. Notons également que ça leur coûtera très cher : le coût d’une dose unique pourrait être d’environ 100.000¥, soit environ 725€. De quoi creuser encore plus les inégalités de genre et de classe au Japon.

C’est pourquoi des militantes féministes japonaises se mobilisent. Pour elles, l’échec du Japon à approuver un médicament qui est disponible depuis longtemps dans plus de 70 autres pays reflète la prédominance masculine au Parlement, ainsi que dans la communauté médicale. Et combien la santé des femmes les préoccupent peu.

À lire aussi : Le Japon condamne une école de médecine pour discrimination sexiste

Crédit photo de Une : zgl19931111 @pixabay


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

8
Avatar de hellopapimequepasa
3 juin 2022 à 14h06
hellopapimequepasa
pour les femmes qui doivent arrêter de bosser a la naissance de l'enfant au japon ça ne me surprendrais pas vu le peu de place en crèche disponible la bas
0
Voir les 8 commentaires

Plus de contenus Actualités mondiales

Source : Charles LeBlanc / Flickr
Actualités mondiales

Mort d’O.J Simpson : cette autre affaire de violences conjugales que ses avocats auraient caché dans le cadre du « procès du siècle »

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : Hélène Coutard
Société

« Ce que l’on retient du 7 octobre, c’est que la solution militaire n’est pas la bonne » : Reportage avec Women Wage Peace

manifestation-IVG-etats-unis
Actualités mondiales

Texas : un groupe de travail sur la mortalité maternelle omet de collecter 10 ans de données sur l’avortement

Source : YouTube
Actualités mondiales

Kate Middleton annonce être atteinte d’un cancer, elle démarre une chimiothérapie

2
Source : BBC
Actualités mondiales

Les nouvelles images de Kate Middleton continuent de susciter les rumeurs les plus folles

4
kate-middleton-the-crown-netflix
Actualités mondiales

Kate Middleton : pourquoi le prince William n’est pas prêt de faire taire les rumeurs

3
Source : Kate Middleton - BBC
Actualités mondiales

Kate Middleton aperçue à Windsor ? Ce qu’on attend cette semaine sur l’affaire qui secoue la monarchie

1
Source : KENSINGTON PALACE
Actualités mondiales

Top 4 des rumeurs les plus folles autour de l’absence de Kate Middleton

5
Une caméra de surveillance dans une chambre de parahôtellerie (Montage Madmoizelle) // Source : Goodlot Dupwa de Pexels / OLEKSANDR KOZACHOK de Getty Images /
Actualités mondiales

Airbnb : une nouvelle mesure (évidente) pour qu’on se sente plus en sécurité dans les logements

Source : Kensington Palace
Actualités mondiales

Non mais attendez, il se passe quoi en vrai avec Kate Middleton ?

5

La société s'écrit au féminin