Live now
Live now
Masquer
japon-sexisme-discrimination-université-
Actu mondiale

Le Japon condamne une école de médecine pour discrimination sexiste

Ce 19 mai 2022, l’université Juntendo à Tokyo a été condamnée pour discrimination sexiste après avoir placé la barre plus haute à l’examen d’entrée pour les femmes. Ce n’est une première fois au sein du système scolaire japonais.

À Tokyo, en 2018, l’université Juntendo a fait le pari de rendre plus difficiles pour les femmes les épreuves de sélection pour son école de médecine, afin de « réduire l’écart avec les étudiants de sexe masculin ». Les raisons d’une telle différence ? L’université a assuré que les femmes avaient des capacités de communication supérieure et seraient donc avantagées par rapport aux hommes lors des entretiens oraux.

L’école de médecine a été condamnée pour discrimination sexiste, le 19 mai dernier, et a été contrainte à verser aux 13 plaignantes une somme totale de 8 millions de yens, soit 59.000 euros, a confirmé une porte-parole du tribunal de première instance de Tokyo, comme l’a relayé Madame Figaro.

Toutefois, c’est une victoire en demi-teinte : d’après les avocats des plaignantes, l’indemnisation obtenue est sept fois inférieure à celle réclamée initialement, soit près de 400 000 euros, et ne tient pas compte de la tourmente émotionnelle que les femmes avaient subie.

Les 13 plaignantes avaient passé les examens d’entrées à l’université entre 2011 et 2018. Deux d’entre elles auraient réussi si les critères de réussite n’avaient pas été manipulés, a expliqué le tribunal. Ces jeunes femmes avaient décidé de poursuivre la fameuse école après qu’une enquête gouvernementale en 2018 avait dévoilé que la faculté de médecine manipulait les examens pour favoriser les candidats masculins.

jeshoots-com–2vD8lIhdnw-unsplash
© Jeshoots Com – Unsplash

Cela ne fait pas figure d’exception dans le système japonais

Cette condamnation relance un débat qui n’est pas sans précédent au cœur des établissements scolaires japonais. Quatre ans auparavant donc, le gouvernement nippon avait été contraint d’ouvrir une enquête lorsque l’université de médecine de Tokyo avait dû reconnaitre avoir falsifié les notes des candidates féminines. Quelles étaient les motivations cette fois-ci ? Que les étudiantes ne représentent que 30% des effectifs au total. Cette pratique aurait été mise en place depuis 2006 au moins.

Pour justifier cette discrimination sexiste, le comité de sélection de ladite université avait expliqué que les femmes, même si elles parvenaient à devenir médecins, abandonnaient souvent leur carrière pour se marier et avoir des enfants…

Cette actualité avait alors défrayé la chronique et le ministère de l’Éducation s’était penché sur les concours d’entrée de 81 écoles publiques et privées. Sans surprise : dans dix des établissements du panel, des procédures répréhensibles par la loi avait été dénichées, et quatre mettaient ouvertement en œuvre une discrimination contre les candidates. Plusieurs actions en justice avaient été lancées à la suite de la publication du rapport ministériel.

À lire aussi : Au Japon, #MeToo débarque dans l’industrie du cinéma avec du retard

Image en Une : © Stephanie Hau – Unsplash

Les Commentaires
3

Avatar de Guerriere-75
31 mai 2022 à 14h14
Guerriere-75
je sais que y'a eu des réformes mais y'a quand même encore des discriminations sur le sexe , mais je sais que il font des progrès dans ce domaine
0
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Actu mondiale

GGNZ_Swearing_of_new_Cabinet_-_Jacinda_Ardern_2
Actu mondiale

Jacinda Ardern, la Première ministre néo-zélandaise, démissionne, à la stupeur générale

Anthony Vincent

19 jan 2023

5
beauté

Comment consommer des cosmétiques de manière plus raisonnée ?

Humanoid Native
trans rights terfs fuck off flickr mat hrkac
Actu mondiale

Pourquoi une loi pour les personnes trans en Écosse a été retoquée par le Royaume-Uni

Maëlle Le Corre

17 jan 2023

Un drapeau chinois qui flotte au vent © glaborde7 de la part de pixabay via Canva
Actu mondiale

En Chine, la population décroit pour la première fois en 60 ans

Anthony Vincent

17 jan 2023

Femme dépitée
Psychologie

Le Blue Monday, le jour le plus déprimant du monde, n’existe pas

Emilie Laystary

16 jan 2023

25
Le footballeur français Benjamin Mendy a été reconnu non-coupable de six viols
Actu mondiale

Le footballeur français Benjamin Mendy reconnu non-coupable de six viols

Anthony Vincent

13 jan 2023

11
lisa marie presley
Pop culture

Lisa Marie Presley, fille unique du King est morte à 54 ans

Maya Boukella

13 jan 2023

libraire jaredd craig unsplash
Actu mondiale

Filippo Bernardini, l’éditeur qui volait des livres très attendus avant leur publication

Maya Boukella

10 jan 2023

Le palais de Westminster, chambre des députés britanniques © NenonJellyfish de la part de Getty Images Signature
Actu mondiale

Sept députées dénoncent le sexisme toxique au Parlement britannique

Anthony Vincent

10 jan 2023

golden-globes-2021
Pop culture

Enlisés dans les scandales, les Golden Globes misent sur des mesures inclusives (et des stars) en 2023

Maya Boukella

09 jan 2023

docu netflix complot
Pop culture

Ce documentaire est une théorie du complot, mais Netflix ne fait rien

Maya Boukella

09 jan 2023

5

La société s'écrit au féminin