Live now
Live now
Masquer
microsoft-365-d3nKNw1ILdM-unsplash
Règlement de comptes

Allyson, 2 010 € par mois : « Je suis tous les mois à découvert »

Combien pèse un crédit étudiant sur un budget d’alternante ? Comment éponger un découvert ? Voici quelques-unes des questions auxquelles nous nous attaquons dans notre rubrique Règlement de comptes !

Parler d’argent, en France, c’est encore tabou. Pourtant, c’est un sujet passionnant et féministe par certains aspects ! Dans Règlement de comptes, des personnes en tout genre épluchent leur budget, nous parlent de leur organisation financière en couple ou en solo, et de leur rapport à l’argent. Aujourd’hui, c’est Allyson qui a accepté d’éplucher ses comptes pour nous.

  • Prénom : Allyson
  • Âge : 24 ans
  • Métier : Assistante RH en alternance
  • Salaire mensuel en apprentissage : 1 600 €
  • Lieu de vie : un studio en Île-de-France, dont elle est locataire

Les revenus d’Allyson

Allyson est étudiante en deuxième année de master en ressources humaines. En alternance dans une grande entreprise, elle touche un salaire de 1 600 € par mois dont le montant net est égal au montant brut : les étudiants en apprentissage sont payés en étant intégralement exonérés des charges sociales patronales et salariales. Ce salaire lui convient, mais ne lui suffit pas :

« J’estime être bien payée pour une alternance. Par contre, je me trouve « pauvre » car je suis tous les mois à découvert. »

RDC_ALLYSON_SALAIRE

Pour combler ce découvert, elle fait aussi des baby-sittings ponctuels qui lui rapportent environ 100 € chaque mois. Pour son logement en Île-de-France, elle touche par ailleurs 310 € mensuels d’APL.

En tout, son budget s’élève donc à 2 010 € par mois.

RDC_ALLYSON_REVENUS

Le rapport à l’argent d’Allyson

Quand elle a commencé ses études, Allyson vivait encore chez ses parents et tenait son budget sans le dépasser. Elle avait un job rémunérateur, qui lui permettait de ne pas avoir à s’inquiéter.

Il y a deux ans, elle a repris ses études dans une école de commerce payante (environ 10 000€ l’année) et ce budget l’a amenée à creuser son découvert autorisé.

« J’ai été stagiaire un moment, alors que mon école me coûtait très cher chaque mois. Mon découvert autorisé était élevé à cause de mes revenus précédents, et j’ai commencé à l’utiliser au maximum.

J’ai trouvé une alternance, puis j’ai changé d’employeur ce qui m’a permis de doubler mon salaire. Depuis, je comble petit à petit mon découvert et j’essaie de dépenser moins. En ce moment, je suis à −200€ chaque mois environ, je vise de ne plus être à découvert du tout très bientôt. »

Les dépenses d’Allyson

Le loyer d’Allyson s’élève à 457 € par mois pour un studio de 19 m² en banlieue parisienne. Elle s’y sent bien, mais commence à y être à l’étroit :

« L’appartement est confortable. J’ai un lit en mezzanine, un bureau, un petit canapé… Je l’ai meublé de manière très minimaliste, parce que je n’ai pas beaucoup d’espace : je ne peux jamais inviter plus d’une ou deux personnes à la fois. J’aimerais bien avoir une chambre et un salon séparés pour pouvoir faire des soirées en famille par exemple. »

Son second poste de dépense le plus élevé est le remboursement de crédits. Chaque mois, elle s’acquitte de 57 € au titre de son crédit étudiant, ainsi que de 237 € de crédit à la consommation.

« J’aurai bientôt terminé de régler le crédit à la consommation qui avait servi à meubler mon appartement. Dès 2023, je pourrai économiser un peu plus ! »

Ses frais fixes mensuels comprennent sa facture d’électricité à 40 €, des abonnements pour environ 50 € (téléphone, internet, Netflix, abonnement à un service de livraison de repas à domicile), 14 € de frais bancaires, et 10 € d’assurance habitation. Son abonnement aux transports en commun lui coûte 38 € par mois et est remboursé à 50% par son entreprise.

« Avant, j’étais une acheteuse compulsive »

Ses courses lui coûtent environ 200 € chaque mois, un budget qu’elle aimerait réduire un peu.

« Je fais mes courses à Carrefour en général, car je peux utiliser ma carte tickets restaurants. Je prends très peu de produit de marque. Je complète mes courses avec les enseignes comme Aldi et Lidl. »

À cela s’ajoutent 125 € de repas ou de nourriture achetée à l’extérieur : fast-foods, livraison de repas à domicile, restaurants, boulangeries, pop-corn au cinéma…

Allyson aimerait réduire ce budget, et se décrit volontiers comme une « acheteuse compulsive » en repentance :

« Avant, j’achetais souvent des choses qui ne me servaient pas. Mon dernier craquage est un sac Ralph Lauren que j’ai porté seulement deux fois… Mon budget shopping était élevé : je pouvais dépenser jusqu’à 300 € par mois, et j’avais du mal à me restreindre.

J’ai essayé de revoir mon mode de consommation, et je pense de plus en plus à l’écologie. C’est une question que je ne me posais pas du tout avant, alors qu’aujourd’hui, je tente d’acheter moins, plus durable, et j’ai arrêté la fast fashion. À l’année, je dirais que j’ai lissé mon budget shopping à 50 € par mois. »

Cette considération écologique s’étant désormais à sa consommation en général : elle explique ne toujours pas avoir allumé le chauffage chez elle, manger beaucoup moins de viande… « Écologie et économies, c’est important à 50/50 pour moi ! » assène l’étudiante.

Côté loisirs, elle compte environ 50 € par mois pour s’acheter ponctuellement des e-books, payer son abonnement étudiant pour avoir accès au cinéma illimité à 17 €, mais aussi 25 € de jeux de tirage ou de grattage en ligne.

Elle compte 25 € de budget mensuel pour des manucures, et explique acheter une ou deux fois par an 50 € de produits de soin spécifiques pour ses cheveux crépus.

RDC_ALLYSON_DÉPENSES

Les économies d’Allyson

Chaque mois, Allyson place des économies sur un Livret d’Epargne Populaire :

« Je me force à mettre 350 € de côté par mois. Ces économies me servent d’épargne d’urgence, et le surplus sera pour mes futures vacances, par exemple. Je pioche parfois dans cet argent.

J’ai choisi d’économiser petit à petit plutôt que de combler mon découvert une fois pour toutes. Je préfère avoir une épargne d’urgence et me restreindre chaque mois jusqu’à ce que je n’aie plus de découvert. »

Elle a aussi mis en place un prélèvement automatique de 75 € par mois sur une assurance-vie.

Elle économise en vue de devenir propriétaire dans les années à venir :

« J’aimerais acheter un appartement bientôt, et je vais commencer à mettre de côté sérieusement pour ce projet en 2023 »

Merci à Allyson d’avoir répondu à nos questions !

Participez à la rubrique !

Règlement de comptes est une rubrique ouverte à tous les types de budget, et nous sommes toujours à la recherche de nouveaux profils à mettre en avant. Pour participer, écrivez-nous à l’adresse : [email protected], avec pour objet « Règlement de comptes ». Nous vous répondrons avec la marche à suivre !


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

1
Avatar de Matilda Verdebois
16 février 2023 à 22h02
Matilda Verdebois
J'ai trouvé ce témoignage hyper intéressant, car il est pile à un moment très charnière de la vie. Et je trouve ses réflexions et sa façon de gérer pas mal du tout. Elle s'en sort bien, notamment sur la réduction progressive de son découvert, je trouve.
3
Réagir sur le forum

Plus de contenus Règlement de comptes

Source : Alena Ozerova
Règlement de comptes

Aria et son conjoint, 4 296 € par mois : « Nous avons fait le choix d’épargner un maximum »

2
Source : dragana991 / Getty Images
Règlement de comptes

Lucie, 4 363 € à deux par mois : « Gagnant plus que mon mari, ça me semble naturel de prendre en charge des frais supplémentaires »

9
Source : Daria Trofimova / Unsplash
Règlement de comptes

Nadège, ex-surendettée à 1 766 € par mois : « Je devais tout calculer au centime près »

4
Source : RossHelen / Canva
Règlement de comptes

Anaïs, frontalière, 4 567 € par mois : « Mes revenus ont triplé depuis que je travaille en Suisse »

15
Source : Abbat / Unsplash
Règlement de comptes

Elsa, 4 000 € par mois : « Je gagne deux à trois fois plus que mon copain »

15
Source : nomadsoulphotos / Canva
Règlement de comptes

Noémie, 2 950 € par mois à deux : « Avec un métier passion, nous ne serons jamais riches »

Source : Artem Varnitsin / Canva
Règlement de comptes

Tania, étudiante et 2 038 € par mois : « Avoir peu de charges n’est pas une raison pour dépenser sans compter »

27
Source : South_agency / Getty Images
Règlement de comptes

Maëva, 1 878 € par mois : « Je n’ai pas acheté de lessive depuis 2018 »

3
Source : Pexels / Antoni Shkraba
Règlement de comptes

Émilie, 1 036 € par mois : « On m’a déjà dit, ‘Je ne comprends pas pourquoi je dois vous payer, c’est un métier passion’ »

26
Source : RossHelen / Canva
Règlement de comptes

Valentine, 2 110 € par mois : « Je ne dilapide jamais mon argent dans des bêtises »

30

La vie s'écrit au féminin