Live now
Live now
Masquer
accord-a-minima-ps-deelv-180×124
Actu en France

L’accord a minima du PS et d’EELV

Hier, le PS et EE-LV (Europe Ecologie-Les verts) ont conclu un accord « a minima ». Qui, quand, quoi, comment, pour quoi faire ?

Après de longs pourparlers et six mois de négociations, le texte de l’accord entre le Parti Socialiste et Europe Ecologie-Les Verts a été validé par le bureau national du parti à la rose. Ce consensus qui devrait servir à faciliter le rapprochement entre les deux partis lors des prochaines élections présidentielles a été annoncé alors qu’ils n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur leurs principales divergences d’opinion.

pseelv

Les principaux points de désaccord

La question de la sortie du nucléaire a été mise de côté par le Parti Socialiste. Ainsi, la question du chantier de l’EPR (réacteur nucléaire de 3e génération) de Flamanville n’est que plus ou moins réglée. La semaine dernière encore, Cécile Duflot affirmait qu’il n’y aurait pas « d’alliance avec François Hollande s’il n’y a pas d’accord sur l’EPR de Flamanville ». Si, idéalement, les écologistes souhaitaient l’arrêt du chantier, le PS a consenti à organiser un audit après la présidentielle tout en continuant les travaux.

L’autre principal point de divergence fait référence au projet d’un aéroport près de Nantes (Notre-Dame-des-Landes) : contrairement aux écologistes, le PS ne s’y oppose pas.

Les principaux points d’accord

Toutefois, les deux partis ont réussi à s’accorder sur les points suivants :

  • « Imaginer un nouveau modèle de développement économique, social et écologique »
  • « Bâtir une République nouvelle »
  • « Reprendre la main sur le système bancaire »
  • Un accord sur le nucléaire a également été trouvé : d’ici 2025, la part du nucléaire dans la production électrique devra être réduite entre 50 et 75%. En outre, 24 réacteurs sur 58 seront fermés.

Ce que prévoit l’accord pour EE-LV

Le premier texte de l’accord concerne les prochaines élections législatives qui auront lieu en juin 2012 : en cas de victoire de la gauche, EE-LV a obtenu de former un groupe parlementaire à l’Assemblée Nationale sur 60 circonscriptions, ce qui leur octroierait entre 25 et 30 places de députés (15 en cas de défaite du PS). Cependant, l’euro-député Daniel Kohn-Bendit a expliqué à BFMTV que cet accord permet de prouver que les deux partis sont capables de « faire un accord de mandature qui permettrait un accord pour les législatives », mais pas de « gouverner ensemble » ; en effet, la question d’une entrée d’EE-LV au gouvernement en cas de victoire des socialistes à la présidentielle se pose toujours, selon Libération.

Les Commentaires
1

Avatar de hackergirl
17 novembre 2011 à 08h57
hackergirl
Je comprends ta réaction. C'est clair que les termes sont très politiciens, et donc assez vagues. En même temps, ce n'est pas en 1 article que tu pourrais résumer les mesures concrètes que l'on voudrais prendre.

Je t'assure qu'ils y a beaucoup d'idées très concrètes, en tout cas du côté d'EELV, que je connais bien puisque j'y suis militante.

Cet accord, c'est avant tout une façon de se mettre d'accord sur le fait que l'on partage une certaine vision de la société (jusqu'à un certain point), pour avoir une base pour travailler ensemble. Ca a peut être l'air de servir à rien, mais s'il est voté par les deux partis, il permettra de travailler ensemble, sans avoir à se justifier à chaque fois que l'on travaille ensemble parce que l'on partage les mêmes idées.

Bref. Pour nous, c'est un moyen d'avoir un groupe parlementaire à l'assemblée, ce qui n'est pas rien (un groupe, c'est des bureaux et des moyens pour travailler ensemble..).
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Actu en France

metoo-théâtre-droit-des-femmes-feminisme-cinema-
Actu en France

Des acteurs cisgenre jouant des personnages transgenre ? Une pièce déprogrammée à Paris

Maya Boukella

09 déc 2022

Sexo

Quatre choses à savoir sur les orgasmes multiples

Humanoid Native
norman
Pop culture

Youtube envisage de sanctionner Norman Thavaud et Léo Grasset, accusés de viols

Maya Boukella

07 déc 2022

20
Cyrus North, recalé par son robot sexuel à IA à 11 000 $, interroge la culture du viol
Actu sexe

Cyrus North, recalé par son robot sexuel doté d’intelligence artificielle à 11 000 $, interroge la culture du viol

Anthony Vincent

06 déc 2022

65
consequence-ivg-avortement-etude
Actu en France

Le 29 Novembre 1974, l’Assemblée nationale adoptait le droit à l’IVG

Camille Lamblaut

29 nov 2022

antifa
Actu en France

Le jeu Antifa affole l’extrême droite, la Fnac le retire de la vente

Maya Boukella

28 nov 2022

6
amandiers
Pop culture

Au nom de la présomption d’innocence, Valeria Bruni-Tedeschi a protégé Sofiane Bennacer malgré les plaintes pour viol

Maya Boukella

25 nov 2022

6
nadine-shaabana-DRzYMtae-vA-unsplash
Société

Violences psychologiques : de quoi parle-t-on vraiment ?

WhatsApp Image 2022-11-24 at 18.06.52
Société

Isabelle Rome : des objectifs ambitieux, mais toujours plus de violences faites aux femmes en 2022

Psychologue-gratuit-cheque-psy-etudiant
Actu en France

Pédopsychiatrie : les professionnels de la Seine-Saint-Denis sonnent l’alarme 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

1
Sophie Ardenot devient la 2e femme française astronaute de l’Histoire
Actu en France

Sophie Adenot devient la 2e femme française astronaute de l’Histoire 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

8

La société s'écrit au féminin