Que sont-elles devenues ? – Yana, du forum madZ à l’accueil des demandeurs d’asile

À l'occasion des 10 ans de madmoiZelle, on poursuit les interviews des anciennes. Place à Yana, la toute première OrchestreuZ du forum madmoiZelle !

Que sont-elles devenues ? – Yana, du forum madZ à l’accueil des demandeurs d’asile

On continue à célébrer les dix ans de madmoiZelle en faisant le tour des anciennes, celles qui ont apporté leur patte au magazine et y ont laissé une grosse trace pleine d’amour et de bave (non, ça c’est pour la blague). Cette semaine, c’est Yana qui se prête au jeu. Yana a eu un rôle-clé dans l’histoire de madmoiZelle : c’est la toute première OrchestreuZ de notre fabuleux forum. Elle a été la première à bichonner les nouvelles venues, à gérer les disputes et à inventer de nouvelles chouettes animations pour les lectrices.

Une fois n’est pas coutume, vous ne verrez pas son visage. Du temps où elle était grande prêtresse du forum madmoiZelle, Yana ne l’a jamais montré, et elle préfère continuer à laisser planer le mystère. Cela dit, on va quand même essayer d’en savoir plus sur ce qu’est devenue notre ancienne community manager, qui a laissé derrière elle quelques tests d’anthologie sur le site – et nous a fait fort rigoler par la même occasion.

À lire aussi : Que sont-elles devenues ? – Linda, de rédac mode à conceptrice-rédactrice

  • Salut Yana ! Pour les madmoiZelles qui n’étaient pas là naguère, qu’est-ce que tu faisais à la rédaction ?

De 2010 à mi-2012, j’ai été OrchestreuZ, c’est-à-dire community manager, sous le pseudo de Yana. J’accueillais les nouvelles membres du forum, je faisais en sorte que tout le monde se sente à sa place, j’organisais des débats et des animations, je calmais les tensions. J’ai aussi participé à la mise en place des premiers cinémadz avec le MK2 !

  • D’ailleurs, il vient d’où, ce pseudo de Yana ? (Et oui, ce n’est pas son vrai nom)

C’était juste un prénom que j’aimais. Je crois qu’il était très fortement associé à mon avatar, qui était une illustration du personnage de Darlene, dans le livre La Conjuration des imbéciles. À chaque rencontre que je faisais, les lectrices étaient surprises que je ne sois pas aussi blonde que le personnage !

  • Comment en es-tu arrivée à travailler chez madmoiZelle sous ce nom ?

J’étais une membre active du forum. Par un beau jour d’hiver, Fab m’a contactée pour me demander si un job d’orchestreuZ m’intéressait. J’étais très impliquée dans la communauté et j’avais peur de perdre le sentiment de cocon que j’avais vis-à-vis du forum en tant que simple membre. J’ai d’abord été très réticente, avant de réaliser que c’était une superbe opportunité !

  • Être OrchestreuZ, c’est aussi un boulot très particulier, et j’imagine que beaucoup de gens ont dû mal à se rendre compte de ce tout ce que ça recouvre. À l’époque, est-ce que tu arrivais à expliquer ce que tu faisais ?

C’est dur à réaliser maintenant, mais en 2010, la notion de community management était inconnue en France. Fab a dû m’envoyer des liens vers plein de sites américains pour me convaincre que c’était un vrai métier ! Quand je me suis inscrite comme auto-entrepreneur, j’ai reçu un appel de l’Urssaf me demandant de quel type de fonction il s’agissait. Ils ont fini par m’inscrire comme programmeur informatique…

Community manager, un métier méconnu en France en 2010

Les jeunes femmes connaissaient madmoiZelle, parce qu’elles faisaient partie du public visé, mais je devais expliquer l’originalité du magazine à tous les autres. J’ai officié pendant une période charnière. Sur le forum, qui représente une minorité du lectorat, on est passé de 55 000 membres à mon arrivée, au double lorsque je suis partie. Aujourd’hui, les personnes à qui j’en parle savent tout de suite de quoi il s’agit, et sont intéressées par cette expérience.

archive-forum-madmoizelle-2-yana

Le forum madmoiZelle, avant un relooking bien mérité

  • Comment tu as vécu ton passage à la rédaction ?

C’était très formateur. Comme je faisais mes études en même temps, j’ai calculé que j’avais une trentaine d’heures de cours, et que je passais au moins 40 heures par semaine sur madmoiZelle. C’était extrêmement intense, je dormais très peu… et j’ai démissionné deux fois ! Mais j’aimais ce travail, les membres du forum étaient formidables, et j’avais beaucoup d’autonomie. Fab a une vision du travail que je trouve originale. J’ai été recrutée dans un cadre où c’était ma personnalité « privée » qui s’exprimait. J’avais une marge de manoeuvre et une liberté de ton que je ne pense pas retrouver un jour. C’était une expérience inattendue et très marrante !

  • C’est quoi ton meilleur souvenir chez madmoiZelle ?

J’ai été en télétravail pendant deux ans, avant de rejoindre la rédac à Lille pour cinq mois. Mes meilleurs moments ont donc été là-bas, avec Annelise, Flo, Jack Parker, Sophie et Myriam. Les repas gargantuesques qu’on achetait à la rôtisserie, les visites inopinées des furets odorants du voisin et les animations musicales de Flo sont de merveilleux souvenirs !

  • Quel est le truc le plus dingue qui soit arrivé sur le forum de madmoiZelle quand tu y étais ?

Le topic Harry Potter, « de la folie pure pendant deux mois »

Il s’est passé un truc surprenant pendant l’été 2011. J’ai créé un topic pour rassembler les fans de Harry Potter parce qu’on n’avait aucun endroit pour discuter de l’actualité et de notre rapport à cette oeuvre. Pendant deux mois, ça a été de la folie pure. Les messages étaient postés si rapidement qu’on devait actualiser les pages toutes les minutes pour espérer suivre les conversations ! On a beaucoup ri, les lectrices ont fait preuve de beaucoup de créativité et ont créé des liens très forts. Si cette frénésie a fini par se calmer au bout de quelques mois, il me semble que la communauté des Potterheads reste assez active aujourd’hui.

À lire aussi :

archive-forum-madmoiZelle-yana

Une archive de LOL dans le forum conservée par Yana

  • Tu as aussi été rédactrice pour l’actu internationale sur madmoiZelle pendant un moment. Y a-t-il un article que tu as écrit pour le site qui t’a particulièrement marquée ?

Oui, en même temps que mon job de community manager. C’était pendant mon stage de fin d’études. Je ne suis pas sûre d’avoir captivé les lectrices quand je traitais l’actu internationale… En tout cas, j’ai été très contente de parler de la situation en République Démocratique du Congo. Mais je me suis surtout marrée à faire des quizz absurdes et loufoques, comme Dictateur ou pas dictateur ? Le grand quizz des moustachus ou Es-tu patiente ?.

  • Quelles études as-tu faites avant d’atterrir chez madmoiZelle et après ?

Rien qui ne soit lié à la communication ! J’ai un master en droit international public, avec une spécialité en sécurité. Mon objectif, depuis mes quatorze ans, était de bosser pour des ONG à l’international et en lien avec l’administration. Être OchestreuZ a été une parenthèse sympa. Ça m’a permis de financer mes études : j’ai fait la fin de ma licence et mon master en bossant chez madmoiZelle.

  • Je comprends donc que tu as totalement changé de voie après ton passage chez madmoiZelle ? Pourquoi ?

J’avais besoin de plonger immédiatement dans le domaine que j’avais étudié. J’adore le community management, mais ce n’est pas ma vocation. En fait, ma personnalité professionnelle est claire : j’ai été à l’ambassade de France en Suède, à Reporters sans frontières, et je travaille actuellement dans une administration liée à l’accueil des demandeurs d’asile. C’est ce que j’aime, et c’est pour ce type d’emplois que j’ai fait des études de droit international.

De l’ambassade de France en Suède à Reporters sans frontières

  • Et maintenant, quelles sont tes sources d’information ?

J’écoute la radio tous les matins, couplée avec La matinale du Monde, et je lis les sites d’information ou agences de presse pendant la journée. Je tiens quand même à dire que j’admire le travail de Clémence Bodoc sur madmoiZelle, elle a un don pour expliquer des problèmes complexes de manière simple et pertinente.

  • D’ailleurs, quel regard tu portes sur ce qu’est devenu madmoiZelle ?

Je trouve que le développement du magazine vers des podcasts est intéressant. Et je suis aux anges que Margaux Palace ait rejoint l’équipe. Elle fait justement partie des membres du forum que je continuais à suivre de loin, et elle est très représentative des talents qu’on trouve chez les lectrices ! Car oui, je suis toujours avec enthousiasme les évolutions de plusieurs anciennes membres du forum, même si je n’interagis pas forcément avec elles (chuis timide, okay, je stalke pas !).

  • Au final, qu’est-ce que madmoiZelle t’a apporté ?

Ça m’a ouvert les yeux sur l’importance du féminisme. J’ai redécouvert plein de débats sociaux, et j’ai appris la force que peuvent avoir des liens « virtuels ». Ca m’a aussi aidée à définir une philosophie du travail et ça a boosté ma prise d’initiative. madmoiZelle m’a aussi amené de formidables amies.

À lire aussi : Quinze mauvaises raisons de ne pas être féministe

  • Aujourd’hui, quels conseils tu donnerais à la nouvelle OrchestreuZ ? Et aux membres du forum ?

Pour l’OrchestreuZ : patience et humour sont tes meilleurs alliés ! Je voudrais surtout faire passer un mot aux lectrices du magazine qui ne sont pas inscrites sur le forum : tout ce que vous aimez dans la ligne éditoriale, vous le retrouverez sur le forum. Les débats sont d’une grande qualité, les topics spécifiques à des centres d’intérêt sont très pointus, et si vous cherchez juste un petit coin pour parler de votre vie, vous le trouverez aussi. Les membres du forum sont intelligentes, drôles et originales. Il est rare qu’on ne s’y fasse pas de très bonnes amies. Et ça, je ne suis plus payée pour vous le dire !

Les membres du forum sont intelligentes et drôles

  • Il t’arrive encore de passer sur le forum alors ?

J’y vais de manière ponctuelle, principalement pour lire les débats sur des questions sociales. J’avais besoin d’une coupure nette en quittant madmoiZelle, pour ne pas empiéter involontairement sur le travail de Faye, qui m’a succédée, et je n’ai jamais pris le temps de me retrouver une place dans la communauté.

  • Sur ces bonnes paroles, on termine en musique : est-ce qu’à votre époque aussi, vous chantiez Garou à la rédac ?

Si ce n’était pas Garou, c’était les Spice Girls et autres boysbands des années 90, ou des choses que je n’avouerai jamais ! Flo était en charge des animations musicales, et on passait généralement nos après-midis à se trémousser sur ses playlists !

Retrouvez les articles de Yana sur madmoiZelle !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Gavanza
    Gavanza, Le 28 novembre 2015 à 13h34

    Oh Yana ! :cupidon:
    Moi aussi, j'approuve totalement cette rubrique, même si ça me fout des gros coups de nostalgie quand je vois les captures d'écran du vieux forum, avec en plus un message de Tracy Jacks dedans ! Et puis, comme si ça suffisait pas, Bleuenn vient commenter cet article ! Haha, BIM ! 2010 revival ! :jv:
    Bon, tout ça pour dire que je suis ravie d'avoir des nouvelles, bonnes qui plus est, de Yana, même si je suis tout bonnement SCANDALISÉE que l'éphémère mais néanmoins somptueux blog sport n'est pas été abordé dans cet article. :vex: :taquin:

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)