« Non, l’hymen n’est pas censé se déchirer », et autres idées reçues démontées en vidéo

Par  |  | 6 Commentaires

Vous pensiez tout savoir sur l'hymen ? Détrompez-vous ! Voici une vidéo d'explication sur cette membrane pas si bien connue.

« Non, l’hymen n’est pas censé se déchirer », et autres idées reçues démontées en vidéo

Qu’est-ce que l’hymen et à quoi sert-il ? 

Beaucoup d’idées fausses circulent sur cette question, ainsi que sur la pénétration. On imagine souvent l’hymen comme une membrane se déchirant lorsqu’on perd sa virginité, mais il n’en est rien !

Et Blaise, 23 ans, a décidé d’expliquer tout cela dans une vidéo assez géniale, première de sa chaîne qui s’appelle ChroNique.

La preuve, s’il en fallait une, que l’éducation sexuelle peut aussi être marrante !

L’hymen en question dans une vidéo de La ChroNique

On découvre dans cette vidéo que NON, l’hymen n’est pas censé se déchirer. En fait, il s’agit d’une membrane élastique que l’on peut sentir, si on l’a toujours, à l’entrée du vagin.

Blaise explique également que, dans la plupart des cas, l’hymen est déjà troué (pour laisser passer le sang des règles). On peut alors l’écarter petit à petit afin de ne pas le déchirer violemment. L’idée est donc d’y aller progressivement, possiblement avec l’aide de lubrifiant.

Une pénétration n’est pas censée faire mal. Et si c’est douloureux, il ne faut pas hésiter à prendre son temps.

D’ailleurs, l’hymen n’est parfois plus là lors de la première pénétration avec un pénis ou un objet. Cela peut être dû aux tampons, à la pratique de sport ou encore tout simplement de l’insertion de doigts ou d’autres objets.

Interview de Blaise, à l’origine de la chaîne La ChroNique

J’ai joint au téléphone Blaise, à l’origine de la chaîne La ChroNique. Voici son parcours.

« J’ai passé mon bac il y a 4 ans et depuis j’ai fait tout un tas de premières années d’études. Aujourd’hui, je travaille à plein temps sur cette chaîne YouTube d’éducation sexuelle à destination des 11/15 ans.

Je réalise ce projet grâce à mon service civique que j’ai commencé en novembre avec l’association Unis-Cité.

L’association a un programme qui consiste à monter pendant 8 mois un projet social de son choix. Et donc pour moi, c’est cette chaîne YouTube.

On nous forme sur le montage de projet ou la communication, entre autres, et ça m’a permis de me concentrer à fond sur ce que je voulais faire.

J’ai choisi de parler de l’hymen car j’avais envie de reprendre l’éducation sexuelle à la base.

Après, j’ai fait tout presque seule, que ce soit l’écriture, le tournage ou le montage de la vidéo. Les illustrations et la musique du générique proviennent de potes.

Je ne sais pas trop à quoi m’attendre en me lançant sur YouTube. Jusqu’à maintenant, l’accueil est plutôt tranquille et positif.

Pour l’instant, je pars sur un rythme d’une vidéo toutes les deux semaines ! »

Alors souhaitons-lui bon courage et bonne continuation sur cette plateforme !

À lire aussi : À quand une véritable éducation sexuelle pour les jeunes en France ?

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Commentaires
Forum (6) Facebook ()
  • Bananou
    Bananou, Le 1 avril 2017 à 15h42

    Spoiler
    Cette chaîne est d'utilité publique et montre bien qu'en ce qui concerne la sexualité, on est bien loin de tout savoir et d'être bien informé.e.s !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!