Un(e) vrai(e) ami(e), c’est quoi ?

Pondu par Nathalie Serbin le 28 octobre 2005     

S’il t’est déjà arrivé de te rendre compte que certains de tes « amis » n’en étaient pas, si tu dis « mon ami » à propos du premier venu, si l’amitié te semble bien difficile à entretenir, c’est peut-être que tu te trompes sur sa définition. Alors avant de se lancer dans un petit guide pratique de l’amitié, on va commencer par se poser la question : un ami, un vrai, qu’est-ce que c’est et comment le trouver ?

Un ami, c’est un allié

Un ami, c’est d’abord un allié, c ‘est à dire quelqu’un qui se réjouit vraiment de ton bonheur et de ta réussite. C’est aussi quelqu’un qui va faire ce qu’il peut, quand il le peut pour aider ta réussite ou ton bonheur. Pas tout le temps, pas à n’importe quelle condition, mais en fonction de ses contraintes et du rythme qu’a sa vie à lui. Un ami, c’est simplement quelqu’un qui a envie de t’aider à être heureux, parce que te voir épanouie fait partie de son propre équilibre.

Attention, pourtant. Méfie toi des gens qui t’aident pour te posséder, ou uniquement pour que tu leur renvoies l’ascenseur : l’amitié, ça n’est pas une boutique dans laquelle tu vends de l’affection ou du service. Ca, il faut toi aussi le garder en tête, pour apprendre à donner sans forcément attendre de retour. Sans que cela charge tes amis d’une quelconque « dette » envers toi. Surtout, ne fais pas les choses pour obtenir toi-même quelque chose. Ca, ça n’est pas de l’amitié, c’est du marchandage. La vraie amitié, c’est aider l’autre « gratuitement », juste parce que son bonheur à lui est un peu ton bonheur à toi.

Les amis, on met parfois du temps à les trouver

Par peur du vide et de la solitude, par peur de ne pas être "normal", on a tendance à vouloir à tout prix s’entourer, quitte à n’avoir pour "amis" que des gens ‘toxiques". Ce réflexe, il faut s’en méfier. D’une part, parce qu’il se peut très bien que tu te laisses miner, bouffer par ces faux amis. D’autre part parce qu’en s’entourant d’une foule de personnes dont on ne partage pas vraiment les valeurs et qui ne sont pas rééllement ses "alliés", on finit par ne plus avoir assez de place et de temps pour faire entrer dans son monde des gens qui en valent vraiment la peine.

Or, des gens vraiment précieux, qui te donnent de l’énergie, qui t’inspirent, te soutiennent, te complètent, c’est plus rare qu’on ne croit. Et pour les trouver, il faut du temps et de la patience. Il faut donc accepter d’être plus « sélectif » dans ses amitiés, quitte à avoir moins d’"amis". Ce travail-là peut paraître difficile et long, pourtant il paie à la fin. Car au fur et à mesure, tu n’auras autour de toi que des gens en qui tu peux faire confiance, des gens « bienveillants » et heureux que tu t’épanouisses.

On pourrait en fait comparer sa vie à un jardin. On ne fait pas entrer n’importe qui dans son jardin pour y faire n’importe quoi. On ne laisse pas le premier venu saccager nos plantations, balancer des déchets partout etc. Ca, ça paraît logique. Pourtant dans la vie, on n’applique pas toujours ce principe, er on se laisse envahir facilement par des gens qu’on croit nos amis… Pendant que les autres restent à la grille.

Ton ami ne doit pas être ta chose (et vice versa)

La grande erreur qu’on fait tous à un moment ou à un autre, c’est de croire qu’une amitié peut être exclusive. On attend alors d’un ami qu’il soit tout. Qu’on se ressemble point par point, qu’on ait les mêmes goûts, qu’on fasse tout ensemble. Qu’il n’y ait jamais de clash, jamais de malentendu et… Qu’on ait notre ami pour nous seul.

Cette vision de l’amitié est à la fois illusoire et très dangereux. Car à force de tout attendre de l’autre et de le considérer comme un miroir de soi, on finit par étouffer la relation. Un peu comme dans un couple, quand on est trop exclusifs, on se refuse le droit d’avoir d’autres activités, d’autres amitiés, d’autres influences. Résultat : soit on finit par étouffer et ne plus avoir rien à se dire, soit l’un des deux souffre d’être la chose de l’autre.

Dis-toi bien qu’on n’a pas besoin de tout partager avec quelqu’un pour construire une amitié durable. On peut avoir de grands points de divergences, de grandes différences, mais être complémentaires. On n’a pas besoin non plus besoin de tout faire ensemble pour que l’amitié soit forte et résistante. Au contraire, quand chacun voit d’autres amis, mène ses propres activités, on s’enrichit encore plus. On apprend de l’expérience de l’autre et de ses différences… Bref, on fait vivre l’amitié et on la nourrit. C’est plutôt rassurant, non ?

Pour conclure, en amitié comme ailleurs, n’exige pas trop de toi et des autres. Donne, et puis vois sur quoi ça débouche. Et ne te décourage pas si parfois, tu donnes de toi à des gens qui ne te méritent pas : c’est le jeu, après tout.

Ça vous a plu ? Partagez !

117 BIG UP
 

Cet article a été pondu par Nathalie Serbin - Tous ses articles

Plus de Nathalie Serbin sur le web :

Tous les articles Moi, moi et moi
Les autres papiers parlant de

Les 10 dernières réactions à cet article sur le forum

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !

  1. Business ClassBusiness Class

    Le 29 novembre 2006 à 21:53

    Ben tiens elle est juste au-dessus aussi, c'est bizarre ça :p <3
  2. lycantrophielycantrophie

    Le 29 novembre 2006 à 22:06

    Je pense n'avoir qu'une seule et vraie amie que je connait depuis 7 ans ,et encore on peut jamais etre sure…
  3. The-Paradoxical-666The-Paradoxical-666

    Le 29 novembre 2006 à 22:11

    Moi je ne crois pas non plus en la vraie amie, celle qui te fera jamais de mal … Tout le monde se blesse sans le savoir ! On peut avoir des instants très intenses mais pas de personnes sur qui compter s'il le faut … J'dis souvent qu'elle est ma meilleure amie, mais en fait, non … elle m'insuporte souvent, elle pense qu'à elle !
    J'crois que je peux compter que sur moi même …
  4. AstériaAstéria

    Le 29 novembre 2006 à 22:34

    Posted by anngawel
    il n'y a rien de plus triste pour moi que d'avoir une vie sans personne sur qui compter et de n'avoir personne qui compte sur nous aussi…


    Pareil
  5. LoutshiiiLoutshiii

    Le 29 novembre 2006 à 22:37

    Je me pose pas cette question non plus :p. Tant que j'ai quelqu'un avec qui me marrer, ça va \o/
  6. Just-audJust-aud

    Le 30 novembre 2006 à 23:01

    "Un ami, c'est d'abord un allié, c 'est à dire quelqu'un qui se réjouit vraimentde ton bonheur et de ta réussite."

    Je crois que cette phrase ma tuée. Je suis extremement déçue en amitié cet temps ci, et l'article m'a retournée en faite.
  7. mymounettemymounette

    Le 09 décembre 2006 à 23:20

    Pour moi une amie c'est quelqu'un à qui on peut tout dire sans qu'elle est des idées derière la tete, du genre : dès qu'on va se disputer jressortirai ça devant tout le monde.
    Cest que même si il ya des disputes, elle répète pas nos secrets.
    Elle nous dit toujours tout, et à nous dabbord (ça m'est arrivé d'être prévenue la dernière sur pleins de trucs, ou pas prévenue du tout)
    C'est quelqu'un qui vous console quand il y a un problème.
    Elle est là pour nous deffendre, même si elle prend des risques.
    Elle nous critique pas derière notre dos.

    Jpense qu'une veritable amie doit avoir tellement de qualité que jpeux pas les trouver toutes mais jpense quune veritable amie ça n'existe pas… aussi triste que ça puisse paraitre.

    Just-aud : moi aussi jai été déçue ces derniers temps dc si tas besoin de parler, chui là ! lool
  8. pupuceuhpupuceuh

    Le 10 décembre 2006 à 11:43

    Ba moi j'ai 2 vraies amies, celles à qui je peux tout dire parce que j'ai confiance en elle et d'ailleurs la confiance ne se donne pas à nimporte qui, en tout cas, pour moi, le mot "ami" est come même assez fort ! Et pi il faut du temps pour comprendre que cette personne est réelllement votre " ami"
    Donc voila, comme on dit, les amis on peut les compter sur les doigts de la main ;)
  9. mymounettemymounette

    Le 10 décembre 2006 à 18:27

    non lol jme suis mal exprimée hihi : cest genre des choses simples qu'elle a dit à des gens qui pourraient garder moins bien la chose si elle n'est pas sensée etre dite, des choses qu'on est déçue de pas l'avoir sue apr la personne en elle même (surtout que si on la sue apr quelqu'un dautre c'est quelle a pas sue le garder pour elle), ou que le matin tout le collège sait quelque chose que t'es la seule a pas savoir et genre (bn cest un exemple précis) : le midi les gens font le tour de la table juste pour lui n parler dan,s loreille pour aps que jentende, et font des : o elle est aps au courant ! a bon ? a ok !… des trucs de gamins ! lol
  10. Pois96Pois96

    Le 11 juin 2014 à 16:33

    Personnellement, malgré mon jeune âge, j'ai une très bonne amie que je fréquente depuis 14 ans maintenant, dont je connais les défauts aussi bien que les qualités, elle connait les miens, et justement c'est ce qui nous garde soudées ! Quand elle m'insupporte ou que je ne comprends pas son comportement, je lui dis. On parle souvent, et je crois que c'est ça qui manque dans la plus part des relations, aussi bien amicales qu'autre chose, c'est la communication.
    Je sais que je peux compter sur elle, c'est ma meilleure amie. Avant, je pensais avoir trouver une autre amie, aussi solide et fiable que Kakapo ( on va appeler ma meilleure amie comme ça ^^) , mais je viens tout juste de découvrir sa vraie nature, et je peux vous dire que j'ai pas mal réfléchis.
    Finalement, les vraies amies, c'est rare, et en avoir une, c'est déjà un miracle !

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !