L’accident de twerk était un coup monté

Le twerk, ou « twerking », est en passe de devenir la nouvelle danse à la mode !

Mise à jour, le 10 septembre 2013 – On apprend aujourd’hui que la vidéo du plus grand fail de la discipline du twerk était un canular réalisé par l’excellent Jimmy Kimmel. Ci-dessous, donc, la version longue de la vidéo qui nous le prouve :

Je suis un peu déçue, je vais pas vous le cacher. Déçue, mais soulagée pour l’entrecuisse de la dame.

Mise à jour, le 6 septembre 2013 – Le twerk est peut-être le nouveau sport à la mode, mais ce n’est pas pour autant qu’il faut oublier de prendre des précautions. C’est justement ce que la vidéo ci-dessous nous rappelle. Intitulée « le pire fail de l’histoire du twerk », elle nous montre une jeune femme en bien mauvaise posture :

http://www.youtube.com/watch?v=x7HzxA8Fe6U

Ce qui est triste, c’est qu’un tel drame aurait largement pu être évité si le personnage principal de ce joli moment de vie avait su se poser les bonnes questions. Du genre :

  • Pourquoi le poirier ?
  • Pourquoi le poirier en twerkant ?
  • Pourquoi faire le poirier en twerkant contre une porte ?
  • Pourquoi installer des bougies ? Non parce que si c’était pour faire une ambiance cosy, il aurait peut-être été de bon ton de ranger le torchon qui gît sur le canapé.
  • Pourquoi ne pas fermer la porte, sachant que quelqu’un pourrait parfaitement débouler ?
  • Pourquoi NE PAS CRIER ?
  • Pourquoi la poster sur YouTube ? Non, attendez. En fait, j’aurais probablement fait la même chose si une telle déconvenue m’était arrivée.

Le 5 septembre 2013 – Le twerk, danse sexuellement explicite popularisée par Miley Cirus lors des derniers MTV Video Music Awards, est sur le point de dépasser la Zumba dans le cœur des fans de sport.

Depuis les VMA, les adhérent-e-s des salles de sport harcèlent leurs professeurs pour qu’ils proposent des cours de twerk. Malgré son côté provocant, une séance de twerking permettrait de brûler plus de 500 calories.

Pour le moment, il n’existe pas de cours spécialisé en France mais, cette tendance étant très développée aux USA et au Royaume-Uni, on peut s’attendre à ce qu’ils débarquent vite chez nous !

En attendant, il existe plein de tutos sur YouTube pour apprendre à twerker comme Miley.

Alors, prête à onduler du popotin ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 50 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • MoBelieves
    MoBelieves, Le 18 septembre 2013 à 22h51

    khalea;4351114
    Si je comprends ce que tu essaies de dire, en prenant un autre exemple genre "les femmes ne devraient pas rentrer seules le soir, car elles risquent de se faire agresser". En soi, elles devraient pouvoir rentrer seules sans avoir une quelconque peur. Mais la réalité fait qu'il y a plus de chances qu'une femme se fasse emmerder la nuit si elle est seule, que si elle est accompagnée, donc quelque part ça reste "+ prudent" de ne pas sortir seule la nuit.

    En fait, si c'est bien ce que tu veux dire, grosso modo, je suis d'accord avec toi dans un sens. En fait la société que les féministes souhaitent est tellement loin d'être acquise, qu'il y a un véritable fossé entre "ce qu'on devrait tout naturellement avoir le droit de faire" et "ce qu'on peut faire dans la réalité", réalité qui comprend le comportement des autres, la société, la culture, etc.

    Mais je pense que c'est précisément pour ça, pour le fait qu'il y a des choses qu'on devrait pouvoir faire sans se poser de question mais qu'en réalité sont "risquées", qu'il faut faire très attention à ce qu'on dit. Car le changement de la situation des femmes passe aussi par ce que les gens disent sous le coup de la colère ou de la peur. Ce n'est pas du tout une attaque contre toi hein rassure-toi :fleur: Moi-même je me rends compte que souvent, je vais dire des trucs qui s'apparentent à du slushaming (exemple typique "mais comment elle est habillée elle ? Tss la pute"), mais justement c'est important de ne plus dire ce genre de chose, et de le faire remarquer aux autres lorsqu'ils en disent.

    Tout ça pour que justement, "l'image que ça renvoie" ne soit plus une image dégradante mais au contraire l'image d'une nana qui fait ce qu'elle veut de son corps parce que bah, c'est le sien, voilà.
    Oui, c'était exactement ce que je voulais dire !!!
    Mais je comprend difficilement comment quelque chose d'aussi connoté sexuellement ne peut pas avoir d'image dégradante. Certes elle fait ce qu'elle veut de son corps, mais on est pas obligés de le savoir... Ou pas comme ça en tout cas....

Lire l'intégralité des 50 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)