Par  |  | 21 Commentaires

Un tuto coiffure en vidéo dispensé par Manu et son invitée pour t'apprendre le chignon. Ça te permettra d'être écoutée, quand les mecs (nuls) sont vraiment trop distraits par tes cheveux.

Aujourd’hui c’est le tuto beauté du jeudi et le premier tuto coiffure que je te propose, ça fait plaisir ou pas ?

Oui je suis très contente à chaque fois car je vis chaque jeudi comme le dernier, parce que je viens de loin.

Cependant ce n’est pas un jeudi comme les autres, c’est le 8 mars, la journée internationale des droits des femmes.

Et non pas « Journée de la Femme » comme tu as pu le voir partout, surtout chez les fleuristes (sauf Interflora).

Irrésistible.

À cette occasion, tu as pu lire sur madmoiZelle des articles passionnants et très bien écrits (big up à mes girls de la rédac) sur la liberté sexuelle.

Plus largement madmoiZelle a toujours abordé les problématiques autour du corps féminin.

Ah le corps féminin… Cet objet de convoitise qui cristallise les passions et qu’il faudrait à tout prix contrôler jusque dans les trucs complètement fous comme les fringues ou la coiffure.

LA COIFFURE ?!

Mais vraiment qui a le temps de couper les cheveux de sa voisine en quatre ?

À lire aussi : Pourquoi le #8mars n’est toujours pas la fête des gonzesses

Nous ne sommes pas nos cheveux

C’est un truc qu’on est nombreuses à vivre, et si ton cheveu est quelque peu « différent » de la norme, alors je compatis car ça n’en finit jamais.

Pour la petite histoire,  j’ai été hôtesse d’accueil pendant presque 3 ans.

J’aimais bien rencontrer des gens, j’aimais beaucoup mon lieu de travail et j’adorais mes collègues.

Ce que j’aimais moins c’était le dress code professionnel auquel j’étais soumise et qui s’étendait à mes ongles et à ma coiffure.

Nous devions, par exemple, avoir les cheveux attachés en queue de cheval basse ou en chignon ainsi que le visage dégagé et pour justifier ce truc-là, les mots « professionnel » et « féminin » étaient utilisés.

Cool, mais je n’ai jamais respecté ces règles parce que :

  1. thug life, si je suis pas coiffeuse je vois pas le rapport entre ma coiffure et mes compétences
  2. je suis plus pro que la plus pro de tes copines, et ce que mes cheveux soient tressés, tissés, twistés, attachés ou lâchés.

Par contre j’ai eu la chance de travailler avec des gens sensés qui comprenaient que les cheveux sont comme ils sont, tout simplement.

Et toutes les autres femmes que j’ai rencontrées sur mon lieu de travail se sentaient libres de porter leurs cheveux comme bon leur semblaient.

J’étais ra-vie.

Cependant mes changements de coiffure fréquents venaient souvent parasiter mon travail.

Des inconnus m’abordaient exclusivement pour parler de mes cheveux et donner leur avis ou les discussions déviaient inexorablement là-dessus.

À lire aussi : L’empouvoirement, le concept féministe qui manquait à la langue française

Quelle est la solution ?

Lors de sa venue du 12 février pour son interview avec Clémence, Marlène Schiappa, Secrétaire d’État en charge de l’Égalité entre les femmes et les hommes, m’a donné un ou deux trucs, car en tant que femme politique, elle a eu fort à faire avec des messieurs distraits par tout autre chose que son discours et son action.

Pour éviter les commentaires sur sa longue chevelure et recentrer le débat, elle a pris l’habitude de faire… un chignon !

Comme quoi, parfois, réussir à être écouter, ça tient à peu de choses…

Dans le tuto d’aujourd’hui, tu vas donc apprendre comment t’en sortir si tu as un truc à dire mais que malheureusement, les gens autour de toi sont très, très distraits par les poils qui sortent de ta tête.

Cet acte ne lui demande au final que très peu de moyens :

Et tu peux bien sûr, selon tes besoins, y ajouter de la laque si tes cheveux, comme les miens, ont une personnalité rebelle.

Voilà, j’espère que ce tuto coiffure te permettra d’avoir des conversations encore plus intéressantes sur la littérature, le sens de la vie ou la physique quantique, et permettra à tes interlocuteurs de t’écouter.

Ne dit-on pas que le bonheur est dans les choses simples ?

Marlène Schiappa en interview

Pour revoir l’interview de Marlène Schiappa sur madmoiZelle, c’est juste ici !

À lire aussi : Ode à ces femmes inspirantes qui se montrent telles qu’elles sont sur Instagram

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!