Les concerts qui m’ont le plus marquée aux TransMusicales 2016

Par  |  | 1 Commentaire

Louise était aux Rencontres TransMusicales 2016, et fait le point sur les concerts les plus marquants de cette 38e édition.

Les concerts qui m’ont le plus marquée aux TransMusicales 2016

Crédit photo : Fai Baba — © Nicolas Joubard

C’est le retour au bureau après trois jours de concerts dans les immenses halls du Parc des Expositions de Rennes. Les TransMusicales, c’est déjà fini.

Comme chaque année, elle nous ont apporté un lot de concerts mémorables ainsi qu’un bon mal de gorge de fin de festival. Retour sur les lives que j’ai préférés lors de cette nouvelle édition.

Nova Twins, les reines des TransMusicales

Je pense que les Londoniennes ont mis tout le monde d’accord avec leur live redoutable de vendredi soir. La foule s’amassait devant les portes battantes du Hall 3, qui affichait complet pour l’occasion.

Clairement, c’était le rendez-vous à ne pas manquer.

Amy Love et Georgia South ont mis le feu aux poudres en commençant leur concert avec le tube Bassline Bitch. Accompagnées sur scène d’un batteur, les deux Anglaises ont fait bouger les têtes et les jambes de près de quatre mille personnes réunies devant la scène.

À lire aussi : Les Rencontres Trans Musicales 2016 en 3 groupes (féminins !) à découvrir

En discutant du concert a posteriori, même les personnes n’étant pas d’emblée conquises par leur style musical ont été séduites par l’énergie du duo. À peine 20 ans, déjà un phénomène !

Fai Baba, la merveilleuse surprise des TransMusicales

Oh, comme je suis heureuse de ne pas avoir loupé le live de Fai Baba. Les Suisses jouaient en tout début de soirée vendredi soir, je me suis dépêchée pour attraper leur set à mi-parcours — et j’ai bien fait.

Fai Baba est de ces artistes qu’on pense tout droit venu des plaines américaines, entre blues, folk et rock psyché sur les bords. Le groupe livre une musique à la fois douce et torturée.

Fascinée que j’étais par la voix du chanteur, l’énergie du batteur et la transe générale dans laquelle avait l’air de tremper les musiciens, je me suis pris leur concert en pleine face. 

Tiggs Da Author, superbe découverte des TransMusicales

Décidément, la Grande-Bretagne était au rendez-vous. Initialement, Tiggs Da Author n’était pas à la carte des mes concerts à voir absolument. J’aurais eu tord de ne pas faire un détour par son live.

Le Londonien a habité la scène et fait bouger et chanter le public avec une aisance déconcertante.

Ce n’est pourtant jamais gagné de conquérir le cœur des milliers de personnes du Hall 9, la plus grosse scène des TransMusicales.

C’est l’un des concerts où je me suis le plus égosillée et où j’ai le plus dansé. La nu-soul de Tiggs Da Author est une belle révélation !

Oui, bon, il n’y a pas de vidéo de son live aux TranMusicales

Rejjie Snow, la valeur sûre des TransMusicales

Le rappeur irlandais descendait en France pour la seconde fois cette année. Après l’avoir loupé à la Bellevilloise, je ne pouvais manquer son concert aux TransMusicales.

C’était presque couru d’avance que son live serait de qualité, le garçon est habitué des scènes. Agréable surprise de le voir entouré d’un batteur et d’un claviériste, en plus de son DJ.

Il occupe la scène avec aisance et crée un beau moment de partage avec la foule.

Le hip-hop de Snow n’a rien de révolutionnaire, mais il est extrêmement efficace et smooth. Les têtes acquiesçaient dans le public, la mienne aussi. Rejjie Snow était attendu et a, semble-t-il, mis tout le monde d’accord.

Vous étiez aux TransMusicales ou aux Bars en Trans ? Quels ont été vos coups de cœur ?

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Louise Pétrouchka

Louise était presque chauve jusqu’à ses deux ans. C’est peut-être pour ça que Fab a accepté de l’embaucher. Sinon, elle s’occupe des podcasts et elle est beaucoup trop enthousiaste quand il s’agit de musique.


Tous ses articles

Commentaires
  • BRomane
    BRomane, Le 8 décembre 2016 à 23h24

    Nova Twin c'était vraiment trop trop bien, je confirme, LYSISTRATA aussi vu à l'étage samedi et BCUC que je n'ai pas vu dans les hall mais le dimanche dans le metro. J'ai trouvé que y avait des petits problèmes de balances sur certain concerts.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!