« The Forest », un film d’horreur avec Natalie Dormer, a un premier trailer

Natalie Dormer, a.k.a. Margaery Tyrell dans Game of Thrones, reste dans les rôles intenses avec The Forest, un film d’horreur prévu pour début 2016.

Quand on a joué dans Game of Thrones, mais aussi Hunger Games ou Les Tudors, entre meurtres, mutilations et inceste… On peut probablement tout jouer. En tout cas pour Natalie Dormer, alias Margaery Tyrell la manipulatrice, ça m’a tout l’air d’être le cas, puisque nous allons bientôt pouvoir la retrouver dans The Forest, un film d’horreur pas piqué des hannetons.

Elle y incarne une jeune femme dotée d’un lien étroit avec sa soeur jumelle, et qui part à sa recherche au Japon le jour où elle « sent » qu’il lui est arrivé quelque chose. Et où au Japon ? Pas à Tokyo ou dans un petit village pépère, non : dans la très réelle forêt d’Aokigahara, surnommée la « forêt du suicide ». Littéralement une forêt où les gens viennent se suicider, de préférence par pendaison. Ambiance.

Comme c’est un film d’horreur, vous vous doutez bien que malgré le mot d’ordre « ne sors jamais du chemin principal », la première chose que notre héroïne s’applique à faire, c’est de sortir du chemin principal. À partir de là, les apparitions inexpliquées et peu agréables commencent… (Mais qu’allait-elle faire dans cette galère ?!)

À lire aussi : Natalie Dormer — Les Fantasmes de la Rédac

Bref. The Forest sera au cinéma dès janvier 2016, avec Natalie Dormer mais aussi Taylor Kinney et surtout Eoin Macken (je l’aime bien).

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Saint-Lucq
    Saint-Lucq, Le 2 octobre 2015 à 18h45

    :stare: la forêt est suffisamment malsaine pour en rajouter des casses. Bref la bande annonce ne donne pas envie. :sweatdrop:

    Et je suis entièrement d'accord avec Tatsue.
    Je pense qu'on aurait pu faire mieux.

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)