Tendances Mode Automne Hiver 2011 2012

Toutes les tendances de la mode Automne Hiver 2011 2012 en un seul et gros dossier. Voici tes nouvelles tablettes de la loi fashion, ta nouvelle Bible de chevet pour la saison.

Tendances Mode Automne Hiver 2011 2012

Autant vous donner la couleur d’entrée de jeu, rien de bien nouveau pour les prévisions 2011 – 2012. Peu de nouveautés, beaucoup de redites et de déjà-vu – au final on a vraiment la sensation que les créateurs tournent en boucle. Cette perte de vitesse se traduit aussi par un éparpillement des styles. Vous allez le voir, on traverse les époques et les tendances comme une fashionista un peu schizophrène. Mais ce nivellement a au moins le mérite d’aller plus loin dans la recherche du mix des matières et des imprimés. Les mélanges sont vraiment fouillés et les patchworks de cuir-fourrure-python par exemple, parviennent à être étonnamment harmonieux. Pour vous y repérer, on vous a donc tout bien classé par tendances, par formes et par couleurs. Prenez des notes, la liste est longue !

I. Les grandes tendances

Les années 40

En plein régime d’après-guerre, le style à la Mad Men tente de percer à nouveau. Carrure large, taille haute et lignes structurées par des manches « longueur coude » et des jupes crayon, c’est la version féminine. Côté masculin, le costume trois pièces à rayures blanches  donne un sérieux look de mafioso. On le féminise avec une ceinture fine à la taille, un accessoire coloré et un col lavallière par exemple. Petit plus : les gants en vinyle.

ANNÉES 40 : Miu Miu, Marc Jacobs, Louis Vuitton, Gucci

Les années 60

Ambiance babydoll, icône Twiggy, robes Courrèges. Pas de doute, nous sommes dans les années soixante. Les cols Claudine de l’été annonçaient déjà le retour du look de petite fille sage. Outre les impressions cubistes, les couleurs pop, les petites robes trapèze et les babies, on se demande vraiment si les collants blancs vont refaire surface eux aussi.

ANNÉES 60 : Bottega Venetta, Philosophy, Prada, Blumarine

Les années 70

Les années hippies inspirent, saisons après saisons. Moins baba-cools, plus maîtrisées, plus urbaines mais aussi beaucoup plus glamour dans ses coloris et ses matières. Les seventies se traduisent par de longs manteaux ourlés de fourrure, des ensembles tailleur-pantalon flare en velours, des blouses satinées, des jupes midi évasées et toujours ces robes longues et vaporeuses aux imprimés psychédéliques. Un fedora excentrique à bords larges et orné d’une plume vient parfaire le tout.

ANNÉES 70 : Gucci, Matthew Williamson, Marc by Marc Jacobs, Paul & Joe

Sportswear chic

Allure sportive et rétro, le sportswear chic reprend les codes du genre. Diagonales colorées, sous-pulls, taille élastique, pantalon fuseau et lignes verticales sur le côté. Un vestiaire qui n’est plus réservé aux stations de ski et qui s’urbanise à coups d’escarpins et de cuir et de matières satin.

SPORTSWEAR CHIC : Céline, Jil Sander, Commuun, Narcisso Rodriguez

Héritage

La mode anglaise néo-tradi revient. Des pièces classiques, des trenchs en tweed, des pantalons écossais et des chemisiers blousants, le look Kate Middleton va faire des émules. Typiquement le look de la rentrée si on tire vers le preppy avec des blasons sur des vestes cintrés en velours côtelé, une chemise à carreaux et des socquettes dans ses mocassins à glands. Sans oublier son sac cartable bien sûr.

HÉRITAGE : Burberry Prorsum, Ermanno Sceverino, Marc by Marc Jacobs, Paul & Joe

Banquise

Pas complètement blanc, mais blancs quand même. La tendance Banquise tourne autour d’un camaïeu de blancs superposés pour donner l’aspect de la neige « salie ». Ok , c’est pas de la neige défigurée à la boue, mais ce total look tout en nuances cherche à retranscrire les différentes strates de neiges. C’est beau, c’est doux comme un ourson polaire. À réserver pour le grand hiver.

BANQUISE : Hermès, Rag & Bone, Cacharel, Vanessa Bruno

Tomboy

Garçon ou fille ? Le look androgyne est poussé jusqu’à l’extrême. Tuxedo, tailleur-pantalon, chemise, derbies ou mocassins, sur certains looks, impossible d’y voir la moindre allusion à une quelconque féminité. La tendance masculin/féminin répond peut-être à une volonté de brouiller les genres depuis l’affirmation de mannequins androgynes comme Andrej Pejic ou transexuels comme Léa T. (voir : Le retour du drag-queen et l’explosion du transgenre).

TOMBOY : Tommy Hilfiger, Jean Paul Gaultier, Dolce & Gabbana, Salvatore Ferragamo

Black & white

Les silhouettes bi-chromatiques seront à l’honneur. Plus question d’une chemise blanche et d’un pantalon noir, l’addition est trop fade, trop simple. À la place on nous sert des mélanges plus complexes avec des imprimés psychédéliques ou beaucoup plus sages comme le pied-de-coq. Les deux confèrent une aura chic et décalée à la fois. Attention, on ne déroge pas à la règle du total look pour que ça fonctionne ici, jusque dans les accessoires.

BLACK & WHITE : Versace, Diane Von Furstenberg, Dolce & Gabbana, Lanvin

Amérindiens

On rempile pour le western en hiver. Jouer aux cowboys et aux indiens fonctionnera encore. Un peu moins de jeans mais toujours de nombreux imprimés navajo, ethniques et graphiques. Le pantalon à motifs sera une pièce maîtresse du répertoire. Autres détails ; les franges et le poncho extra-large. On assortira cette tendance avec des pièces en grosses mailles et des peaux de moutons retournées.

AMÉRINDIENS : Balmain, Isabel Marant, Proenza Schouler, Chloé

>>> Page suivante, découvrez les formes, matières, couleurs et imprimés qui rythmeront votre automne-hiver 2011 2012 !

II. Les formes

La jupe crayon

Pas super pratique pour choper son bus, la jupe crayon entrave nos foulées. Il n’empêche, elle nous force à avoir une démarche élégante et serrée. Juste à éviter quand on est en retard le matin. Les modèles les plus glamour seront fendus à l’arrière. On la marie sans hésiter à un chemisier. Pour éviter le total look de secrétaire et dérider le tout, on peut enfiler des chaussures à paillettes et choisir un imprimé ludique sur le top ou la jupe.

JUPE CRAYON : Nina Ricci, Miu Miu, Fendi, Marni

Le manteau XXL

Réhabilité par la tendance masculin/féminin et l’esprit seventies, le pardessus XXL sera un des nouveaux must de la saison. En laine bouillie, il pourra s’accompagner d’un large col en fausse fourrure. Dans l’esprit androgyne, on portera un pantalon à pinces ou un pantalon flare. À éviter la même longueur de jupe dessous. De préférence, optez pour une jupe crayon ou midi. Déclinaison : dans le même esprit extra-large, la cape revient style d’Artagnan.

MANTEAU XXL : Ralph Lauren, Céline, Vanessa Bruno, Michael Kors

Le pull loose

Depuis quelques saisons on constate un retour aux pulls biens chauds et aux grosses mailles. Le pull loose se porte comme un cocon de laine qui nous enveloppe. Il doit être assez long pour ne pas avoir à porter de pantalon et il doit être bien ample car on va porter du moulant et du très serré en-dessous ; une jupe crayon ou un collant/slim.

PULL LOOSE : Ermanno Scervino, Vanessa Bruno, Givenchy, Paul & Joe

Le col lavallière

Décidément, le cou attire l’attention des créateurs cet hiver. Aux côtés du col Claudine et du sous-pull, le col lavallière fait office de l’aristo de service. On le retrouve sur des chemisiers à motifs ou des petites robes rétro. Plus il sera long et grand, mieux ce sera. Vous pourrez aussi choisir de le placer droit ou légèrement de biais. Déclinaison : le col à jabot, pleins de frous-frous.

COL LAVALLIÈRE : Emilio Pucci, Alberta Ferretti, Blugirl, Sonia Rykiel

Le blouson aviateur

Bonne nouvelle, vous allez pouvoir ressortir votre blouson de l’année dernière, le manteau aviateur et la peau de mouton retournée sont encore à la mode en 2011. Ses quelques évolutions sont minimes. Son ADN se mélangera ici avec une parka, là avec une bomber jacket, ou là-bas avec une peau d’Inuit en patchwork.

BLOUSON AVIATEUR : Altuzarra, Alexander Wang, Rag & Bone, Barbara Bui

 

III. Les Matières, les couleurs et les imprimés

Fourrures

On ne va pas revenir sur les convictions de chacune mais quand on vous parlera de fourrures chez madmoiZelle, ce sera toujours sous-entendu de la fausse, quoi que puissent présenter les défilés. La fourrure donc, est plus que jamais la star de cet hiver. Comme tous les hivers vous me direz, mais cette fois-ci, elle s’est bien détendue de la culotte. En effet, la fourrure qui se fera remarquer sera celle qui sera co-lo-rée. Certainement inspirée du color-blocking de l’été, la fourrure teintée passera par toutes les couleurs tendances de la saison. Elle apparaîtra principalement autour du coup, en cols, en écharpes, en manteaux. Mais aussi sur des accessoires tels qu’un manchon, un gri-gri ou une paire de bottines.

FOURRURES : Gucci, Sportmax, Paul & Joe, Prada

Reptiles

Depuis longtemps réservé à la maroquinerie, le python et le croco glissent désormais vers des pièces plus opulentes comme les manteaux. Ses reflets du moins. Les motifs reptiliens ne quittent cependant pas sacs et chaussures, plus que jamais à la mode. Pour les réfractaires, on laisse tomber la jupe ou la veste qui attirent trop l’oeil et on se rabat sur un top ou un chemisier façon Kaa.

REPTILES : Hermès, Michael Kors, Chloé, Brioni

Tartan

« Nouveauté » de cette saison, l’imprimé écossais. Nouveauté entre guillemets car il revient régulièrement au cours des hivers. Traditionnellement rouge et noir avec des pointes de verts, de jaune et de bleu, il s’affranchit de tous les codes ici. Petits ou grands, il faudra compter sur les carreaux, visibles sur les manteaux ou les jupes et pantalons. À repérer également : l’imprimé burlington qui ressemble beaucoup au tartan mais avec des carreaux en forme de losange. Il s’apparente au vestiaire sportif.

TARTAN : Burberry Prorsum, Alexis Mabille, Jean-Charles de Castelbajac, Etro

Wild

Mélange d’imprimés fauves et de plumes de volatiles, les attributs animaliers se veulent plus rock. Mêlées à des pièces en cuir noir et en vinyle, des blousons perfecto et des pièces fétichistes, les plumes sont emportées par le côté sombre de la force pour des looks dark. Tout aussi rebelle mais plus ba-rock dans l’esprit, le motif léopard se mixe avec des imprimés cachemire, des pièces de velours et investit des tissus fluides et vaporeux seventies dans la forme.

WILD : Roberto Cavalli, Ann Demeulemeester, Clements Ribeiro, Barbara Bui

Taches

Pendant de l’imprimé Wild, voici les tâches animales de type dalmatien et vachette. Moins sauvages, plus bcbg, les taches noires et blanches s’éparpillent plutôt sur des robes de ladylike : des robes tailleur bien cintrées, des jupes crayons et des sacs de dames. Si l’on ose pas s’approprie un manteau de Cruella, la pièce la plus abordable et la moins connotée restera sans doute une paire de collants à gros pois.

TÂCHES : Burberry Prorsum, Marc Jacobs, Jean-Charles de Castelbajac, Max Mara

Glitter

Amorcée déjà cet été sur les chaussures, la tendance bling-bling se fait de plus en plus remarquer cet hiver. Version subtile, on se contentera de liserés dorés le long d’une robe ou de chaussures à paillettes pour pimenter un look trop sage. Autre possibilité, les pulls fins tissés avec des fils dorés, l’idéal pour un look de jour. Et pour celles qui n’ont pas froid aux yeux, elles tenteront en soirée la veste à sequins, les slims lamés et des pièces à ras la fouf’ comme ce shorty ou cette micro-jupe.

GLITTER : Roberto Cavalli, Balmain, Vivienne Westwood, Nina Ricci

Couleurs

  • le Color-Blocking : Les aplats de couleurs franches se marieront dès cet automne dans des tons plus foncés que l’été : Bleu canard, Bleu de Prusse, Vert mousse, Kaki militaire, Jaune moutarde, Jaune mimosa.
  • les Marrons d’Automne : Le rouille, le camel, le caramel et les tons terres de sienne sont des marrons chauds qui ont tendance à tirer vers le rouge et le jaune. Au contraire, les tonalités plus froides se déclineront sur des marrons café et chocolat. La palette des marrons pourra aussi s’enrichir de tons dorés et ambrés.
  • les Rouges : Le rouge vif revient sur une seule silhouette comme un leitmotiv dans de nombreux défilés. Il s’élargit plus généralement dans les tons brique, lie de vin et bordeaux.
  • les Violets : Nouvelles teintes phare de cet hiver, les couleurs glamour seront l’aubergine, le prune et même le lilas, plus froid.
  • les Blancs : Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les silhouettes tout de blanc vêtues seront très chaleureuses. Camaïeu de grès, d’écru, de crème, de blanc cassé et de blanc pur.

COULEURS : Blugirl, Gucci, Dior, Sonia Rykiel

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 30 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Pierredetoile
    Pierredetoile, Le 23 août 2011 à 10h28

    Bah pour moi ça sera année 40....peut on parler de tendance ou plutôt "d'éternels classiques...?"
    pierredetoile

Lire l'intégralité des 30 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)